Un Petit retour sur l’ultra RACE d’Annecy , ses +7400 m et ses 118 Km au compteur .
La préparation s’était super bien passée avec des sorties longues (merci aux potes qui m’ont accompagné en mars avril mai :Yvan , Mikael , Pascal , Jean François , Samuel …ça m'a bien aidé ) et les randos courses seul pour se forger un mental d’attaque pour les montagnes
Le TKB + l’abbaye de Montfort/meu en mode fatigué avec 12 J en pause relative m’auront permis d’arriver avec la Niac sur l’ultra race .
Le départ était prévu le vendredi matin a la fraîche pour arriver sur le site vers 13H avec JEF.
De l’ambiance et un gros soleil pour nous accueillir ; la fête commençait déjà sur l’air d’arrivée.
J'ai déposé mon sac pour la base de vie avec mes rechanges, la nourriture … puis On a retrouvé Sarah et Alexandre au dossard pour faire une petit récup a l’ombre
La nuit allait être courte avec 1 h de sommeil ; le levé s’est fait en effet à 23h30 pour prendre mon riz au lait maison puis j'ai réalisé une marche active de 30mn en guise d’échauffement pour rejoindre Samuel sur la ligne de départ .Dossard 99 Je me suis retrouvé dans le 2eme sas juste derrière les cadors !
Fumigènes, applaudissements, le top départ a été donné a 1H30 avec une température clémente voir un peu chaude pour la nuit : les 3 premiers kilos étaient plats le long du lac avant la première montée.
L’objectif était simple : rester cool pendant la montée du Semnoz (7 mn de retard /prévisions) prendre son temps au ravito avec une bonne souplette puis assurer la première descente de nuit sans s’affoler du chrono 
J’avais prévu de rester calme jusqu’au CP du 35eme kilo puis de recharger mon camel au 1/3 de la course car les ravitos bien que bien espacés n'avaient parfois pas d'eau . Parti vers la 180 EME place, je remontais tranquillement des concurrents malgré un gros choc de mon genou droit sur un rocher. Les paysages étaient vraiment sympas sous la fraîcheur matinale .On a eu le droit de profiter de vues plongeantes sur le lac d’Annecy : « magnifiques » et de traverser des névés .
Une deuxième gamelle droit dans la pente avec ma tête qui a touché le sol m'a rappelé qu il fallait prendre son temps pour aller au bout et être ainsi finisher (1/3 d’abandons)
Dernière descente sur Doussard, j'ai commencé a bien remonter sans connaître ma place (15mn d’avance par rapport aux prévisions) ; En arrivant au 74eme kilo ,le soleil était au zénith. Une salle de sport nous attendait a Doussard, j'ai perdu quasi 25 mn, le temps de récupérer mon sac, recharger le camel (avec mon jus de citron/sel/malto/bcaa )ainsi que les flasques. La soupe chinoise était dégeu… et là !! j'ai commencé a renter dans le dur. J’avais pris l’option de prendre dans mon sac de la base de vie des pastilles énergétiques au gout orange « une chance !! » car mes produits habituels ne passaient plus .J’ai pu alors recharger 3 bidons avec cette nouvelle saveur dans la montée suivante .Je pris également des bouts de fromages des tucs et du coca coupé a l’eau , la seule alimentation qui passaient encore
Je suis repartis donc en direction du col de la Forclaz , la course etait devenue commune jusqu’à l’arrivée avec une première montée en 3 parties ou j'ai croisé Jef et Alexandre qui ont abandonné sur le 85km.
Dur de reprendre : ça cogitait mais l’envie d’en finir a repris le dessus.Il fallait sans cesse doubler les concurrents du 85km avec un encouragement a Damien en passant mais l’effort restait violent pour passer les files de concurrents sur les monotraces.
Les jambes étaient toujours là mais le seul souci restait l’alimentation après 13H de course ; impossible de mastiquer des barres , même les tucs ; restait uniquement ma pomme pote maison salée +les bouts de fromages 
L’arrivée sur Menthon était grandiose (1H d’avance/ prévision) avec une grosse ambiance mais quasi 20 mn de perdu le temps de recharger avec la totalité des coureurs qui arrivaient à ce point.
Le soleil n’était plus virulent et j'ai continué a grimper fort pensant qu’il me restait moins de 3h pour rejoindre l’arrivée « je pensais !! hélas »
La vue du haut sur le lac et sur la ville d’Annecy était magistrale surtout que je n’avais pas prévu de la voir de jour (1H30 d’avance par rapport à mes temps de passages)
La derniere descente réalisée sous les arbres m’a obligé à reprendre ma lampe avec quasi 1H45 pour atteindre l'arrivée : interminable !!! roches, descentes à la corde, escalades, chemin en devers tout ça de nuit : chaud !! j'ai perdu 8 places au final et l’objectif était de finir sans dommages 
L’arrivée s’était faite juste après 22H avec une grosse ambiance le long de la plage pour finir ainsi 86 -ème / 900 au départ en 20H47 Génial !!
Une pensée pour JEF qui m’attendait sur la ligne d’arrivée.Une bonne bière pour finir la soirée au retour avant de retrouver son lit un peu « naz » .
Un super trail cet ultra race d'ANNECY avec des descentes pas faciles pour les alpes.
L'Objectif était atteint avec cette course a 6 points , je pourrais tenter ma chance au tirage au sort pour l'UTMB l’année prochaine.
 
 
 
 
 
 
Denis a dit il y a moins d'une minute
Bravo olivier , ça paraît même facile mais tu es passé maître dans la prépa . Encore un bel objectif d atteint . Res...
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter