EUSKAL tRAIL par steph

Un petit retour sur ce superbe Trail de nuit très technique avec 2 grosses montées entre 15% et 20% 
( 1h pour 5 bornes ). L’idée était de me tenir assez près de Pierre, durant le trail, qui pour info était le seul V3 et le plus ancien de la course. 1km roulant et très vite droit dans la pente. Le peloton ne sait pas encore étiré et donc gros bouchon sur la première difficulté. Rien d’autre à faire que de suivre le train vitesse chenille. Bon je ne suis pas là pour un chrono mais une séance entraînement. 
Au sommet quelques parties roulantes et le ravito au 6e kilo nous attend. Pose pipi pour l’ancien ( maudit prostate 😂 ) et on repars direction Banca au 15 km et sa barrière horaire. Je me sens vraiment bien, je constate que mes deux séances rando course ont été bénéfiques. Je décide avec l’accord de pierre de lâcher les CV. Je déroule dans les descentes et monte à petits pas main dans le dos de manière régulière et active. J’arrive seul à Banca. Je ne peux pas rentrer dans la salle au risque d’être disqualifié car pas de binôme. J’attends donc l’ancien dehors un peu froid. Pose pipi à nouveau et c’est reparti pour le ravito du 21e kilo. J’invite Pierre à se lâcher un petit peu mais pas simple. On fait quelques kms roulants ensemble et dans la deuxième difficulté, je le lâche. Je suis sur un bon rythme, je double un paquet de coureurs. C’est bon. La montée se finira à la porte d’une bergerie abandonnée servant de ravito. J’y rentre pour me mettre à l’abri du vent et du froid. Pierre arrive 10 mn après, il a bien géré sa montée, je ne pensais pas le voir si tôt. Il se restaure. Je l’invite à ne pas trop traîner car je commence à claquer des dents et les coureurs doublés en montée nous redoublent au ravito et moi ça ne me plait pas😂. 
Il reste 5 kms dont 12m de dénivelé, j’invite Pierre à envoyer pour reprendre les coureurs. Ça ne dure que 5 mn, je le sens sur la retenue. Je décide de faire les 5kms de descente à fond, de tout lâcher, non seulement pour reprendre les coureurs mais surtout me tester sur cet exercice et voir si les cuisses répondent après de bonnes journées de rando course. Et ça répond. Je suis content. 
L’arrivée sur St Etienne de Baigory approche, à 500 m de l’arrivée, je m’arrête pour sortir le drapeau breton et repars comme un gamin avec flottant derrière moi le drapeau. Heureux d’avoir fini bien. Je ne passe pas la ligne car pierre n’est pas là et notre binôme doit être constitué pour être classé. Je reviens sur mes pas, il arrivera 15 mn après. Le duo est reconstitué pour franchir la ligne d’arrivée avec le drapeau BZH. L’équipe finit en 4h28 soit 104e sur 180 équipes arrivées👍
 
 
 
 
 
 
Denis a dit il y a moins d'une minute
Bravo à vous ça me rappelle aussi de très bon souvenirs Reposes toi bien pour mieux repartir Denis
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter