Un petit retour sur cette journée de folie. Après une petite sieste dans la voiture, le départ est donné pour les 450 participants  a 0h01 le samedi matin. « fumigènes, lumières et  sono a fond  »nous partons dans les rues d’Aurillac.

Le début de la course est vraiment facile et l’ambiance est au RDV sur le parcours.Cela ne m’empêche pas de me prendre une grosse gamelle dans un pierrier a cause d’une racine ; une grande frayeur qui me conforte de ne pas me griller sur les 30 premiers kilos. Je prends  soin de m’arrêter correctement a chaque ravito (soupe  et recharge d’un flasque+1Barre ou gel maison toutes les heures).

Parti  d’Aurillac avec une température clémente de 17°C, celle-ci  chute complètement a l’approche des sommets (environ 7°) avec un vent diabolique.
Le spectacle est magistral dans la montée du plomb du cantal.
J’en profite pour contempler le paysage du lever du soleil. « un bon souvenir au sommet du plomb du cantal avec une pause photo » . J’ai l’impression ensuite  de voler dans la descente du Lioran . Il fait frais et c’est vraiment agréable pour courir.

« Une euphorie qui va vite s’effacer » . Le ravito du 52eme kilo est une vraie galère dans la station du Lioran. En effet,il me faut récupérer mon sac d’assistance avec du monde partout autour de moi puis recharger mon camel avec 1,5 d’eau pour aller jusqu’au bout . Finalement la pause va durer 15MN  avec une impression d’être complètement usé.

Les paysages qui vont suivre sont vraiment magnifiques mais très pentus ; quelques montées avec les mains et des descentes ultra techniques, on passe par  la Breche de Rolland, le puy Mary et le pas de Peyrol. Le circuit a été modifié cette année pour avoir le maximum de passages sur les crêtes ; ce qui fera au total un 108km pour cet UTPMA .
Du coup ont été rajoutés des singles  sur les crêtes ,des passages dans certains champs avec une végétation généreuse. Ce qui va  me ralentir énormément  avec la présence de caillou et du devers sur les chemins pour corser la pause du pied.
L’arrivée sur Mandailles au 70EME kilo  se passe tout de même correctement.
La montée suivante avec la chaleur qui nous tombe dessus va être le début du calvaire. C’est clair !!!! je ne supporte pas le chaud!!

Ne voulant pas revivre l' échec du GRP , je suis  parti cette année avec une deuxième flasque chargée en eau à chaque ravito pour m’asperger toute la fin de course. Ma chance  a été en plus  de récupérer également un gars en perdition comme moi dans les gorges de la Jordanne « paysage grandiose » et on va partir sur du cyrano  a l’envie en courant les parties ensoleillées et en marchant a l’ombre .

Une grosse expérience de sa part avec 2 GRR ET 1 UTMB. Mais que ce fut dur !!! Des ampoules au pied m’empêchent de descendre correctement . La fin de parcours semble pourtant très facile sur le papier mais les montées font un mal fou !! un concurrent abandonne même  devant nous a 10KM du but .On gère parfaitement cette fin de course pour accélérer les 7 dernier kilo. Un sweet de finisher et une grosse satisfaction sur la ligne d’arrivée.

L'UTPMA 2017 , Ça vaut vraiment le détour ! mais j’ai souffert comme tout le monde. L’organisation avec ses 400 Bénévoles sont  une référence pour ce type de trail.

BILAN Perso : une gestion nickel jusqu’à la mi-course et un départ a minuit qui me convient parfaitement pour éviter ces pics de chaleur ; ensuite c’est plus compliqué mais en alternant le salé et le sucré en m’arrosant toute la fin de course, ça  s’est  bien passé . Je finis en 18H14 pour ces 108km  avec +5600m et je suis super content d’être finisher (58eme) pour effacer  la déception du GRP2016 .
 

Vos messages :

oliv a dit il y a moins d'une minute
Pour la recette vider des pompotes puis faire cuire avec un fond d eau du millet précuit pendant 1 , 30min ,rajouter crème de riz et pince de sel mélanger pour avoir une pâte puis rajouter crème de marron ou sirop d'agave et injecter avec une seringue pâtissière a plus sur broceliande et merci pour les encouragements
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 
 
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter