Allez un petit compte rendu, ça faisait longtemps

Il faisait pas chaud au réveil ce dimanche, zéro degrés dehors. Après un bon grattage de pare brise, c'est parti. Le GPS m'annonce une arrivée à 8h20. Il va falloir la jouer à la Loeb. Finalement arrivé à 8h05, habillage (manches longues), un coucou à Samuel, je retire le dossard et je prends la navette.

Pas grand monde sur ce 30kms, à peine 100, je vais partir cool dans le dernier tiers. Et le rythme est rapide pour rejoindre le bord de mer, entre 11 et 12 kms/h. D'autant plus que la portion est une longue descente.
Arrivé sur la côte, superbe, le GR commence avec ses incessantes montée et descentes. Je prends le rythme d'un groupe en me calant en dernière position. Le groupe se scindant, je reste derrière le gars me précédant ( on se suivra jusqu'à l'arrivée). Les montées se succèdent aux descentes, souvent sous forme d'escalier. Deux grosses bosses se suivent avant d'arriver sur la première plage à saint Cast. S'ensuit une longue montée et portion sur bitume.
J'arrive sur la grande plage pile au moment du départ du 16kms. Je me laisse prendre par le rythme et repart à 11/12 kms/h. Et j'aperçois   à 200 mètres, deux maillots roses d'Adrenaline 2FR. Deux sarthois se sont perdus en Bretagne ce dimanche !!! Le tracé poursuit sur une jetée puis une montée avant de rejoindre le GR. 3-4 coureurs me séparent de mes maillots roses. On est sur du monotrace, je vais resté patient. Le rythme des 16kms me va très bien. Les points de vue sont magnifiques, le tracé technique comme il faut. Et le soleil tape bien depuis un moment.
Enfin je rattrape les 2FR. Il nous reste 13 kms pour se connaitre (comme nous avons en commun deux autres personnes de l'assoc').
Je me cale plus ou moins à leur rythme. Je prends de la distance en descente, me fait rattraper en montée comme je marche et prends le rythme sur le plat. Le terrain est toujours aussi agréable, de jolies portions, un ruisseau à traverser. Le tout en discutant plus ou moins.
La fin du GR arrive, il reste 2-3kms sur chemins en faux plat montant. Les jambes commencent à être lourdes. Je suis mes pacers. Enfin Matignon est en vue. Mais ça va encore monter et sur route. Je franchis la ligne et 3h14 en filmant l'arrivée de Sébastien et Lynda. La course n'est pas finie, direction la douche puis St Malo. Je suis attendu pour le déjeuner.

Une très belle épreuve à la fois roulante et cassante. De très jolis panoramas sur 25kms de bord de mer. J'ai bien géré, bien aidé sur la 2eme partie en prenant le rythme des 16kms.
Mais ce que je retiens surtout, c'est cette rencontre totalement improbable avec Seb et Lynda venues du Mans courir les 16kms. Ils m'ont permis de garder le rythme et surtout de partager sur 13 kms.