Compte-rendu d'Olivier G. sur le trail du Vignoble nantais-57 km

Pour mon   retour cette année au TVN, la motivation était grande de faire quelque chose au Landreau (lieu du départ). Après avoir passé une saison de cross honorable jusqu’aux Inter, je suis parti un peu vite 14KM/H (3ème position) pour les dix premiers kilo : excès de confiance sûrement. Le terrain était gras comme prévu mais le sol sur les premiers coteaux du vignoble était correct grâce aux   cailloux.
Passé le 20 ème kilo, les chemins devenaient usants avec des ornières, les champs gorgés d’eau et les rivières à remonter. 

Mon coup de moins bien est arrivé vers le 25ème, je suivais les coureurs et comme un «  C  … » le groupe se perd  lamentablement ! Du coup 1KM de plus à ce moment là ; ça a fait très mal mais bon le premier était déjà très loin et ca allait se jouer avec ce groupe de 6 coureurs + 2 qui arrivaient plus frais suite à un départ prudent.

Le 29èME kilo c’est mon 2EME arrêt au stand je prends l’option de remplir mes 2 bidons à fond pour rallier l’arrivée, « gros coup de solitude avec mes 1.2litres en + ».
De plus, la motivation retombe encore d’un cran quand je reconnais le secteur ou j’avais fait mon attaque en 2012 ; le moral est au plus bas (7ème place). Les jambes étaient bien raides mais je gardais l’essentiel : je continue à avancer. Au passage vers le 33ème km, les chemins étaient devenus plus faciles et j’en profite pour reprendre mon gel maison et mon cube de volaille/malto ( ce n’est pas extra mais ca change radicalement le goût dans la bouche ).

Arrive alors le coup du destin pour ce trail ; un gars du 49 qui remontait bien, me double  au 35è et j’en profite pour me caler et discuter avec lui. Je lui parlais des 10 derniers kilo dans la vase mais il avançait comme un métronome. Je serrais les dents « comme dit Yvan » et je me calais sur sa foulée.
Et comme prévu au passage du 40 ème , ça pète de partout mais bon la souffrance était la aussi pour moi, je remontais les concurrents 1 par 1 pour arriver au dernier ravito en 3ème position. Tout allait se jouer sur les 10 derniers kilo entre nous deux. Ce n’était pas la grosse forme mais je filais sans stopper au ravito  pour prendre une vingtaine de secondes d’avance sur mon compère d’un jour.

Il reviendra très facilement mais le moral était à la hausse. La fin fut un vrai cauchemar avec de la boue jusqu’au genoux, des rivières a passer, des murs à escalader sur de la glaise, mon rythme revenait à l’approche de l’arrivée et les crampes commençaient a taquiner mon collègue de course. Je maintenais mon rythme tandis qu’il commençait a lâcher progressivement dans les dernières  côtes et du coup la motivation était grandissante !!!  «  L’envie de rentrer dans le parc du château de Briacé en 2ème position » .  Je donnais tout  sur les 5 derniers kilo et je creusais l’écart. La fin fut  difficile  pour les nerfs avec des chemins détrempés, glaiseux à travers les vignes ou tu pouvais facilement perdre ta paire de pompe !

Enfin !!!!!!!!!! Le château !!!!!!!! Et l’entrée dans le parc, j’ai  passé  la ligne avec une grande satisfaction mais la difficulté était plus importante que prévu. 4H58 au final  et plus d’une heure de plus qu’en 2012 « incroyable » !

Du vent sans pluie sauf à l’arrivée, j’avais pris l’option de prendre des chaussures légères sans trop d’accroches ; grave erreur sur ce parcours mais sans conséquence au final pour moi.
Une belle organisation  pour cette  8ème édition avec un énorme chapiteau sur la zone de départ et quasi 3000 traileurs au départ sur toutes les courses.

Place à la récup désormais  et bien content de mon TVN 2015 avec cette seconde place

Olivier
 

Vos commentaires :

oliv a dit il y a plus d'un an
merci Loic quelle chance d’être a la reunion ; profites bien
 
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter