Récit de Jean-Paul sur le 28 km

Rendez-vous avec les deux Denis à St-Péran, pour se rendre à St-Perreux pour ma 1 ère participation aux 28 km du Trail des Garciaux.

Le temps est de la partie pas trop chaud, le départ comme d’hab, un peu rapide pour éviter les bouchons au niveau des premiers single tracks, les kilo défilent sympas en sous-bois avec de nombreuses relances, je suis sur un bon rythme mais je sais que j’ai de la réserve donc je gère plutôt pas mal ce début de course.

Arrive le kilo 8,500, grosse descente pas longue mais pentue je me sens bien donc je l’attaque plutôt que de la subir, au milieu je ne sais toujours pas dans quoi j’ai tapé mais me voilà parti dans une envolée, atterrissage la tête la première puis tout le côté droit du bonhomme.

Je me relève, une spectatrice présente et abasourdie me demande si cela va, je lui réponds que oui à part le cuir du coude qui est parti tout va bien, j’en profite pour récupérer ma casquette et je m’aperçois que j’ai aussi explosé ma chaussure droite donc pour repartir c’est mort et là la petite dame me dit « Monsieur vous avez la tête qui saigne » illico je vérifie effectivement cuir chevelu bien égratigné, résultat rapatriement au poste de secours de la croix rouge, soins et abandon.

Tout va bien car ce ne sont que des égratignures mais la frayeur est quand même passée par là.

Il faudra que j’y retourne pour finir ce satané parcours qui de l’avis des deux Denis mérite d’être fait et surtout il faut en garder pour la fin car les cinq derniers kilo sont très durs.

JP Caillibot alias Merlin


 

Vos commentaires :

Jean-Mich a dit il y a 340 jours
Et Merlin de part un coup de baguette magique s'est transformé en Gar-Gamelle ... j'avoue préféré les légendes de Brocéliande aux Schtroumpfs ... Bon, plus de peurs que de mal, c'est l'essentiel J'avais fait la première édition de ce trail, il vaut le coup d'être couru, mais pour aller jusqu'au bout c'est mieux d'avoir 2 ... chaussures
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter