Compte-rendu de Gaëtan

Je cherchais un trail à faire avec un peu de dénivelé en préparation de Guerlédan. Après consultation du calendrier sur Yanoo, mon choix s'était arrêté sur le Trail Pégase à l'Huisserie près de Laval, 35km et 1100m de D+ affiché. Comme c'est seulement à une heure de Rennes et que je ne connais pas trop le secteur, ce sera l'occasion pour moi de découvrir.

Je fais la route sous la pluie et j'arrive vers 7h à la salle des sports pour retirer mon dossard. Agréable surprise, le lot remis à chaque participant est un sac cabas bien garni ( cidre, chocolats, rillettes, fromage, yaourt, gobelet ...). On voit tout de suite que les organisateurs ont pris soin de vouloir nous faire plaisir car c'est pas mal de boulot en préparation et c'est tellement mieux qu'un n-ième t-shirt.

Je me prépare, vérifie que j'ai tout ce qu'il me faut, 2 gels, 75 cl de boisson isotonique dans la poche de mon sac, lacets ok, je suis prêt.

Sous la pluie, il y a une centaine de participants sur la ligne de départ pour le 35km à 7h45. Le départ est donné et rapidement un petit groupe en tête se forme derrière un gars qui a une bonne allure. On le suit, je vérifie régulièrement mon cardio pour ne pas me mettre dans le rouge. La pluie s'est arrêtée et on ne la reverra pas, il faisait 11°C, les conditions sont idéales pour faire une bonne course.

Au bout de quelques kilomètres, la première bonne montée en sous bois se présente, le gars qui donnait l'allure reste scotché, on le dépasse et on ne le reverra pas. Il y en a souvent comme ça, qui ont des départs un peu euphoriques. Il faut se méfier de ne pas y laisser des plumes si on décide de les suivre.

On enchaîne les km en sous bois, je me sens plutôt bien à l'arrière du groupe de 5 qui s'est formé en tête de la course, j'encaisse plutôt bien les montées et descentes.

Vers le 14ème km, je trouve que l'allure ramollit un peu, je vois qu'au cardio j'ai de la marge, je redonne un peu de rythme et je prends les commandes du groupe. Le circuit est agréable et nous fait passer dans un aéroport, partie bien roulante puis on enchaîne chemins, passage dans des fermes, pâturages en herbe plus ou moins haute et vallonnés, sous bois, un peu de boue par ici, passage pierreux par là, montée, descente... Quelques rayons de soleil font même quelques apparitions, la ballade est très agréable. Le circuit est assez bien balisé, même si à 2 reprises j'ai failli m'égarer.

Petit à petit, je sens que derrière moi, une distance avec mes concurrents se creuse. Au 28ème km, on est dans un champs de pâturage bien pentu. Impossible de courir. Je monte en marchant, à bonne allure tout de même. Arrivé dans le haut je me retourne et je ne vois que nous ne somme plus que 3 en tête, j'ai une bonne marge, ils sont encore dans le bas de la montée. Je relance aussitôt avec de bonnes sensations. Comme tout est au vert pour moi, j’enchaîne les quelques km qu'il reste à un bon rythme sans trop de pression, je sais que je suis capable d'aller jusqu'au bout à cette allure, il faut juste être vigilant au balisage pour ne pas passer à côté, je n'ai que ça en tête à ce moment là.

Au 35ème km, je vois que l'arrivée, n'est pas toute proche et la fin me semble interminable, je suis pressé d'en finir en fait pour savourer ma victoire qui se fera, après 36,8km sur mon gps et 2h48'04 de course.

Je pense qu'on peut féliciter les organisateurs de ce trail pour l’accueil, l'aménagement du circuit et du balisage ainsi que les bénévoles qui étaient aux différents points de circulation et à l'arrivée pour nous encourager.

Un panier garni sera ma récompense. Nickel, exactement ce qu'il me fallait pour me faire pardonner à mon retour pour avoir fait un peu de bruit ce matin vers 5h30 :-)

Maintenant, quelques jours de récupération et reprise de l'entrainement pour être au mieux à Guerlédan dans un peu plus de 4 semaines.

a+

Gaëtan

 

Vos commentaires :

Gilles P a dit il y a plus d'un an
Trop la classe, vraiment chouette !
 
 
 

Webmaster : Ronan

Nous contacter