Le Snow trail D'ubaye par Augustin et Sylvie

En ce mois de février,  nous avions prévu de participer au Snow Trail d’Ubaye Salomon sur la commune de st Paul sur Ubaye dans les Alpes de Haute Provence (04). 

Sylvie s’attèle  sur le 9km  250m D+ et moi sur le 22km 1010 D+. Ce trail « Blanc », qualificatif justifié par l’enneigement exceptionnel sur les parcours proposés se déroule par une température de -15°. Heureusement, le soleil radieux réchauffe notre motivation à défaut de réchauffer nos muscles. 
Pour ce  trail 100% neige, nous verrons des noms bien connus de la discipline : Michel Lanne du Team Salomon et son camarade Andy Symonds  surnommé « flying Andy » ; Guillaume Lenormand « Quechua », Renaud Castiglioni « altec sport », Christophe Le Saux « hoka » etc...

Avant le départ, Guillaume Lenormand se prête gentiment à une petite séance photo et me souhaite bonne course. Je lui retourne mes encouragements qui lui seront utiles compte tenu de la concurrence.


Courir sur la neige est une découverte et comme beaucoup, j’ai chaussé mes chaussures équipées de Yaktrax . Le départ est donné à 10h30 dans ce petit village typique de montagne au cœur des Alpes du Sud en Haute vallée de l'Ubaye . Je m’élance avec le groupe sur la piste de ski de fond de 5 à 6 km  jusqu’au pied de la 1ère difficulté à une altitude de 1500 m « La Grande Serenne ». Les sensations sont bonnes et surprenantes. En effet, mes appuis sont stables grâce à mon équipement anti-dérapage vraiment utile. Les montées sur 7km sont usantes et mes yatrax limitent les appuis fuyants et les douleurs aux adducteurs. En levant les yeux, la pleine montagne   enneigée est magnifique. Je suis en marche active la cohorte « d’abominables trailers des neiges » à plus de 2250 m d'altitude au pied du Brec du Chambeyron (3389m). Sur le point culminant de la course au km 13, le froid saisissant nous oblige à remettre nos vestes pour faire la bascule vers l’arrivée. A partir de ce moment ; se joue une autre partie de la course pour moi. En effet, la piste de ski de fond damée du départ, la montée fatigante sur une neige instable tantôt dure tantôt poudreuse n’est rien par rapport à ce qui m’attend.


Pour entamer la descente vers l’arrivée à 9km, il fallait avoir fait un stage de conduite sur la glace pour appréhender, les dérapages en tout genre malgré mes « gomme »équipées. De plus, la profondeur de la neige variée du simple au « quintuple ». En courant sur les chemins étroits du bois de « Fouillousse » tapissés d’un épais manteau de neige, je m’enfonçais régulièrement jusqu’aux chevilles, souvent jusqu’aux  genoux et si par erreur je m’écartais de la largeur du sentier, jusqu’aux hanches. Pour couronner le tout, les chemins étaient en devers et mes chevilles criaient « au secours ». Des douleurs, aux tendons d’Achille sont apparues. « Étrange » !! Les muscles fessiers ont aussi eu leurs moments de tension. Je progresse en ne prenant que le bon coté de toute cette splendeur blanche. Les km défilent quand même, mais que c’est dur de courir sur ce  terrain


L’arrivée est là, à quelques mètres, que je termine avec Eva. Sylvie et Hugo semblent rassurés. Je le suis aussi finalement en bouclant cette sortie hivernale en 3h13mn.


En prenant une boisson chaude, et quelques sucreries, j’aperçois Andy Symonds. J’échange quelques mots très simplement, il accepte une photo souvenir. Je le reverrai sans doute sur une autre des courses du chalenge de Provence dont fait partie « le snow trail d’Ubaye »


A  faire absolument « si l’occasion se présente ».

 

Vos messages pour Augustin :

Le Snow trail D'ubaye par Sylvie

Quelques minutes après le départ du 22 Km, c’est mon tour de démarrer ce trail de 9 Km. 

Nous sommes au minimum 201 coureurs avec une grande majorité de femmes.


En raison du faible dénivelé (250 m D+), nous effectuons le tour du village et longeons la rivière sur une neige damée en amorçant dès le départ une montée pour se mettre en jambe puis parcourons la campagne immaculée de blanc. 

Grâce au soleil, nous avons très vite chaud et après avoir effectué environ 3 Km, je laisse mon blouson aux enfants, placés sur le parcours pour m’encourager.


Le paysage est très beau mais l’altitude et courir dans la neige demandent plus d’effort. Heureusement, grâce à mes chaussures équipées de chaines, je ne glisse pas et apprécie pleinement cette course très originale.


J’avais estimé mon temps de course à 1h15 et finalement, j’ai terminé au bout de 1h08, finissant 181ème sur 201 concurrents. J’étais assez satisfaite et heureuse de prendre une bonne boisson chaude à l’arrivée. 

J’en garde un très bon souvenir et suis prête à réitérer l’expérience l’année prochaine.

Vos messages pour Sylvie :

Webmaster : Ronan

Nous contacter