Compte-rendu de Ronan sur le 30 km du trail du Bois de la Roche

A la dernière minute je décide de partir sur les terres de Gwénaël au petit village du Bois de la Roche près de Mauron. Un trail de 30 km pour faire une bonne sortie longue et retrouver un peu de sensations et de motivation. 

Arrivé sur place je suis super content, c'est très bucolique, un minuscule village, une équipe d'organisation efficace et très sympa. Je retrouve Gwen, surpris et content de me voir, un peu plus tard nous serons rejoints par Gilles Drouin de retour sur cette distance. 

Après quelques indications sommaires sur le parcours, je reste surpris du peu d'engagés, un peu moins de 60 sur le 30 km, plus de monde sur le 15 km mais cela reste confidentiel. Trop de concurrence sûrement avec de gros évènements régionaux. Je décide de le faire en mode sortie longue mais à ma façon, rapide sur le 1er 10km, en gestion confortable sur le 2è 10 km et en mode "on verra dans quel état je suis pour le dernier tiers !! ). 

9 h 30 : on part assez vite autour du chateau du Bois de la Roche, pour un parcours ludique et technique dès les premiers mètres, je suis dans les 5-6, assez facile, je fais attention à ne pas me griller en regardant le cardio régulièrement histoire de ne pas me refaire une Bains sur Oust ! La première boucle autour du chateau est très agréable, on grimpe sec dans du hors piste, on descend fort puis de beaux zig-zags en single track le long d'un ruisseau. Après cette boucle on revient au chateau puis on repart pour un grand tour : je suis 10è à ce moment. On arrive dans une autre forêt avec un parcours de moto cross, ça monte, ça descend c'est hyper nerveux et les muscles sont très sollicités, on longe une autre rivière avant d'arriver sur la voie verte au 10è km. Je fais le point : tout va très bien, je me tiens à mon protocole : je gère donc et prends le temps de récupérer en baissant un tout petit peu le rythme ce qui permet à un groupe de 6 coureurs de recoller et de me passer. 

Gérer ne veut dire céder : je reste collé avec les gars en visuel, ils mènent un bon petit train, on voit au loin deux autres coureurs, je décide donc à ce moment de jouer un peu, je vais tenter de les doubler et de terminer dans les 10, j'ai les jambes pour. Je suis donc en position d'attente mais ils ne relâchent pas. 

Après quelques bords de longs champs on retrouve la voie verte et ça va grimper sec dans une autre petite forêt, il commence à faire chaud. Mes coéquipiers devant vont commettre une erreur de parcours, ils s'arrêtent et ne trouvent plus de rubalise : je vois qu'il fallait partir à droite et leur indique le chemin. Je repars assez vite, je ne les reverrai plus ! Un gars reste avec moi, il me dit qu'il est mal et qu'il n'a pas l'habitude du long, je l'invite à rester derrière moi et à tenir mentalement. 

On repasse encore par le chateau pour refaire la première boucle du début, avantage on connait les pièges, inconvénient : ça va être long ! Je sens mon compère s'accrocher, je ne suis pas persuadé d'être dans les 10 à ce moment et je ne veux pas qu'il profite trop de mon rythme. J'accélère donc un petit peu dès que le sentier devient technique : il a du mal à suivre mais revient au prix de gros efforts dans les descentes. OK, on va la jouer serré ! Je me sens encore à peu près bien, cela devient un peu dur mais il m'en reste un peu, j'arrête de me retourner et je me concentre sur mon rythme : je descends vite, je grimpe à bonne allure et je maintiens la cadence sur le plat décidé à ne plus être doublé : cette boucle est vraiment sympa mais longue pour une fin de parcours, je vois que le mec derrière est très loin, un autre est devant, je vais le rattraper facilement et le déposer, à 500 mètres je relance un peu car un gars arrive à assez vive allure. 

Résultat : 9 è en 2 h 48 pour 31km500 au final et un peu plus de 500 m de dénivelé. Je suis ravi de mon chrono et content de ma course, j'ai pris beaucoup de plaisir avec ces micro challenges qui m'ont évité de gamberger ! 

Gwen arrivera frais 15 mn plus tard. On attendra longtemps Gilles mais je partirai avant son arrivée, j'espère qu'il va bien !! 

Au final c'est un trail à découvrir, si l'esprit trail existe, il est vraiment au Bois de la roche, le parcours est très varié, exigeant, l'organisation est très conviviale. A faire obligatoirement en groupe BA35 l'an prochain ! 

Webmaster : Ronan

Nous contacter