Compte-rendu de Stéphane "el présidente"

Ce jour marquait le premier des grands rassemblements de la saison 2012/2013 du team BA35 avec nos nouvelles tenues. Nous sommes une quinzaine à nous retrouver près du car podium pour la photo. Ce seminature se court sur les terres de notre sponsor principal BRETAGNE HABITATION. Notre présence marque l'évenement.
Cette course se déroule, aussi, sur mes terres d'entrainement. Un parcours relativement plat mais bien humide et boueux nous attend après les pluies tombées ces jours derniers.

Nous sommes tous bien installés sur la ligne de départ ( pour ceux qui auraient vu TV RENNES, les tenues oranges étaient bien en évidence). Ca discute pas mal, ca chambre et voilà que le coup de pistolet nous rappelle que la course démarre. Ronan a sorti ses jambes de gazelles, il fonce et se trouve assez vite dans le bon wagon. Stéphane & David Janin sont pas mal aussi ainsi que François, Stéphane Nicoli, Gwen, JP Coach et tous les autres que j'observe devant. J'ai décidé de démarer avec Fred & J.P Caillibot. Stratégie du départ: entre 11 et 12 km/h. Nous sommes à 13.6km/h de moyenne. Avec Fred, on se dit que l'on va exploser, à un moment, en vol. Enfin, ça durera ce que ça durera. J.P Caillibot, comme à son habitude, gère de façon réguliere son rythme de course.
5e kms en 23mn. L'objectif étant de maintenir le rythme, au moins, jusqu'au 10e kms.

Fred m'a laché ainsi que J.P. J'arrive au 10e kms en 49mn. Je décide de baisser de rythme car je sens que l'absence d'entrainement VMA et d'entrainement tout court se fait sentir. Mais ce n'est pas grave, il faut retrouver du rythme pour etre à nouveau à l'aise sur le long (n'est pas Bernard). Le terrain, par endroit, est vraiment usant car glissant à cause de la boue et du térrain laminé par ceux de devant. Je suis souvent en équilibre comme tous d'ailleurs. Je récupere jusq'au 15e kms, retrouvant des jambes, je décide de reprendre un peu de vitesse. Cela durera jusqu'au 19e kms puis le coup de pompe reviendra. Pas grave, ça faire partie du jeu.

Des passages sur des chemins de campagne, puis sur la route (un peu trop à mon gout) et en sous-bois viendront jalloner le parcours. Au 19e km, nous longeons le site de l'arrivée pour revenir dans les bois. Je connais l'endroit et sais que les chemins arpentés en lisiere du ruisseau vont etre bien trempés et boeux, ce qui se vérifiera, rendant ma fin de course un peu plus dure. Je m'accroche pour accrocher les 1H45 que je me suis fixé au départ avec Fred qui lui est déja arrivé.

Je vois la pancarte 20 kms. Ca fait du bien au mental. Après quelques metres, je retrouve le champ ou a eu lieu le départ. Madré, bien laminé ce qui rend encore plus pénible la fin du parcours. Les 100 derniers metres sont terminés dans une bonne ambiance ou les encouragements fusent.

Je finis en 1H44. Objectif atteint avec une moyenne de 12.6km/h ce qui me ravi. Je retrouve Ronan, tout auréolé d'un chrono de 1H30 et de sa premiere place au classement des membres du team. Je ne suis pas surpris, il a des jambes de feux ce diable en ce moment. Le cours lui va à ravir. Fred est là bien frais lui aussi avec une bonne moyenne de 13.6km/h. Pour un gars qui bosse pas trop la vitesse, le vieux diesel avance bien. J.P Caillibot a, comme à son habitude, laissé les jambes se mettent en route pour trouver son rythme. Le reste du team arrive au fur et à mesure. Chacun est acceuilli par notre sponsor principal P.L DELALANDE qui est ravi de voir nos couleurs, ses couleurs s'etre bien comportées. Un message de félicitation qui fait plaisir.

Pour ma part, une derniere course avant de bien lever le pied en décembre pour attaquer 2013 dans de bonnes conditions: le trail de 30kms de Romillé.

Compte-rendu de Ronan

Arrivé sur place, je rencontre assez vite le reste de l'équipe, c'est vraiment super sympa de se retrouver aussi nombreux ! Après un léger échauffement collectif, nous faisons les photos dans la bonne humeur et nous plaçons sur la ligne d'arrivée. L'occasion de discuter un peu des ambitions de chacun, chacun décide de la faire à son rythme. Conscient de ma forme actuelle et du format qui correspond bien à mes qualités, je décide de partir vite et de rester le plus rapide possible sur l'ensemble du parcours pour approcher des 1h30 voire passer un poil en dessous. 

Le départ est donné, finalement ça passe bien à 400, j'ai vraiment l'impression qu'on est moins ! Je pars donc très vite sur les deux premiers km. Je gère ensuite mon allure sans trop regarder le cardio aux sensations mais cela ne monte pas trop haut. Je reste avec un petit groupe de coureurs et très vite on fait un petit trou avec nos poursuivants. 

Quelques passages bien gras demandent de la vigilance me ne font pas ralentir, il y a aussi quelques bosses rendues difficiles à cause d'un vent de face mais je maintiens la cadence assez facilement. 

Au passage dans un petit bois après une boucle je croise Stéphane Nicoli que je salue d'un geste de la main, occasion de voir à quel point nos maillots sont super visibles ! Je vois un peu plus loin Gwénaël. 

Arrive le seul ravito du parcours, je ne m'y arrête pas, je regarde le chrono, les 1h30 sont jouables, d'autant plus que cela va descendre pas mal. Je relance donc en rattrapant quelques coureurs en difficultés. Mais quelques passages nécessitent de ralentir un peu, c'est parfois très très gras. Je m'accroche, c'est presque fini, je termine assez rapidement, je vois l'arche d'arrivée je suis à 1h29 mais ... GRRRRRRRRRR il faut encore faire un petit tour dans l'herbe, je peste, tant pis, je maintiens le rythme et termine en 1h30 et 40 secondes, très content, avec en plus un bel accueil du speaker et de M. Delalande. Super aussi de suivre ensuite l'arrivée de nombreux membres du team et de recueillir leurs premières impressions. 

Bilan : 32è en 1h30, très bonnes sensations, j'ai été régulier à 14 km/h, encore une course qui va me donner confiance et me pousser à aller un peu plus vite. 

Bilan collectif : franchement super content d'avoir vu un nombre si important de membres de BA35, super ambiance, à refaire le plus possible avec un pique nique ou autre. Et puis content aussi des maillots qui ont l'effet escompté : on se voit de très loin et on peut pas se rater !! 

Compte-rendu de Fred

Pour moi cette course est l'occasion de revenir sur le court. Le temps est clément, la température est fraîche, les conditions idéales pour s'amuser dans la boue. 
Après les salutations d'usage, les photos collectives et l'échauffement en commun, un constat s'impose : je suis vraiment ravi de m'être laissé tenter par l'aventure Brocéliande Aventure 35. 

Stratégie de course avec Steph on partira pour 11 - 12 km/h. Pour moi c'est logique, cela fait trop longtemps que je n'ai pas mis un peu la poignée en coin, le câble d'accelérateur doit être grippé de toute façon. 

On papote, on discute sur la ligne et départ et pan... Puty le départ est donné, je suis un peu surpris. La meute est lâchée, cela part un peu vite à mon goût. C'est quoi ce bordel même pas le temps de discuter... L'aiguille du compte-tour monte vite, on sort du vert...
Je consulte Stéph, euh, on n'est pas un peu rapide ? 13.6 km/h vache cela ne va pas le faire. Tant pis, je me sens bien, pourquoi ralentir surtout que l'on me passe à gauche, à droite... C'est presque qu'un choc culturel, ils vont trop vite.

Je me sais être trop rapide pour autant je ne veux pas baisser la cadence, j'ai décidé de jouer moi aussi. Alors jouons ! Je me détache de  Stéph et Jean-Paul, je me cale sur mon souffle. Je ne veux pas taper trop tôt dans le haut régime. Je maintiens
ma cadence, mieux ma vitesse augmente tranquillement mais surement. Je remonte petit à petit, je relance dès que l'on est sur le macadam ou sur les portions non boueuses. Ben oui, je suis un routard. Je suis beaucoup moins à l'aise dès que les appuis sont fuyants, la prudence est de mise, ben oui je ne suis point traileur. Je remarque les petites tâches oranges qui se détachent plus ou moins loin dans le paysage. Bien joué pour la couleur, on se voit de loin. Je me sens comme entouré, c'est presque rassurant.
J'essaie de boire un peu d'eau au ravito mais je comprends vite que l'eau plate ne restera pas alors tant pis, ce sera régime sec pour cette course. 

Les kilomètres s'égrainent tranquillement, je suis surpris, je n'ai pas encore de coup de mou. Je continue à remonter. Je sais que je vais caler, il ne peut en être autrement. Peu après le 18 - 19, je sens que je commence à taper dedans, j'ai un peu de mal
à relancer, une ventilation un peu forte presque sifflante me fait comprendre que je suis limite sur le plan respiratoire. Alors je m'accroche, enfin le 20 ème kil se termine, je veux relancer dans le sous-bois mais que neni. Je plafonne. Un coureur me reprend. 
Tiens tiens, il est tant que cela se termine. Je me cale à quelques mètres décidé à ne rien lâché. J'aperçois l'arche. Allez le petit pont et hop c'est tout droit. Puty, il faut retourner dans ce pré bien gras. Je n'y étais pas préparé. 

Je trouverai le 21 ème km long, un peu trop long à mon goût. Je franchis la ligne, J'aperçois Ronan.  Je m'accroche à la barrière. Il faut que je souffle un peu. 
C'est fini, 1H36 et quelques secondes. J'ai espéré secrètement durant la course passer sous les 1H35. C'était sans doute un peu gourmand pour quelqu'un qui ne fait plus de fractionné depuis des mois. En tout cas, je suis ravi de cette 1ère balade sous les couleurs du Team BA 35. Ce fut l'occasion de faire de nouvelles rencontres, d'échanger avec des gens animés du même état d'esprit. 

Dans 15 jours c'est Moncontour, ce sera plus long...MMMM

Webmaster : Ronan

Nous contacter