Corps nuds nature ( 22 km ) par Ronan

Après ma petite désillusion de Renac ( abandon au 40 è : gros coup de mou en fait lié à un genre de grippe ) je reprends donc par cette course à Corps Nuds, petit clin d'oeil : c'était en 2010 ma première course sous les couleurs du team et j'y avais rencontré Olivier pour la première fois. 

Petite affluence sur le 22 km, marathon de Rennes oblige, seulement 95 partants, les 13 km ont en revanche fait plus recette. Je croise rapidement Jean-Louis, on s'échauffe un peu ensemble avec le départ prévu à 9 h. Le briefing bien entendu insiste sur le terrain "gras". On s'y attendait un peu. 

Au moment du départ, quelques encouragements bien sympas venus de nos collègues du TCMB ( dont la désormais fameuse "dame en bleu" accompagnée d'Olivier et d'un autre membre de leur team ). 

Pas d'ambition particulière, juste celle d'entrer dans les 20 et de voir aux sensations si c'est possible de faire mieux. 

Départ en faux plat, très vite un petit groupe de 7-8 coureurs se détachent, j'en fais partie, on s'observe un peu, deux coureurs décident de prendre les devants et accélèrent, je gère derrière et les laisse partir, je les garderai en visuel pendant longtemps. Deux autres coureurs sont devant moi, je repère de suite qu'ils viennent de la route, rapides sur le plat mais peu à l'aise sur le technique, à chaque montée ou descente je les reprends assez facilement. Je reste donc intercalé en 5è-6è position avec un coureur, on se relaie assez bien et on gère. Je me sens vraiment très très bien, le cardio ne monte pas trop, les jambes sont là, j'en garde quand même un peu sous les semelles pour ne pas connaitre de désillusion en fin de course. 

Le terrain est varié, sous-bois avec de nombreuses montées-descentes rendues très compliquées avec le terrain, des traversées de champs parfois très difficiles avec beaucoup de boue, quelques passages ( un peu longs ) sur route. 

Je décide donc de jouer un peu tactique avec mon compère de course, les 2 premiers sont à environ 1 minutes, les deux autres sont à 30 secondes devant nous, on maintient l'écart, mais en regardant derrière de temps en temps je vois que ça suit quand même pas trop loin derrière, ça va être serré. Le parcours traverse deux fois une petite rivière, avec un passage périlleux sur un genre de rail...résultat...belle gamelle dans l'eau jusqu'au nombril !! Cela me réveille bien !!! 
Je relance donc et on arrive au ravito du 9è km, juste le temps de dire bonjour, on continue sans s'arrêter sur le même rythme. 

Un coureur revient de derrière, il semble très bien et mène notre groupe...on reste soudés et on se motive pour recoller. Mais le balisage est confus et on se perd autour d'un étang, on se retrouve dans une propriété privée à escalader une clôture ... complètement dégoutés ! 

On retrouve le chemin après environ 2-3 mn de perdues. GRRRRR. je lâche un peu mentalement, mais je décide de relancer la machine. Impossible de reprendre les gars de devant mais je veux faire une belle place donc je m'accroche, les km défilent et je suis dans les 10. Je lâche quelques gars qui étaient passés devant en maintenant la cadence. 

On reprend à 5 km de la fin les partants du 13 km, pas trop facile de doubler, je dépasse Olivier du TCMB qui m'encourage, on repasse dans une zone technique, pas facile de doubler, je reste rapide donc je prends quelques risques et ... une belle gamelle dans une descente ! Le dernier km est long, un gars est devant moi mais je n'arriverai pas à le reprendre. 

Résultat : 7ème et 5è senior. Mon meilleur classement depuis que je cours, dommage quand même ces 2-3 minutes perdues, j'aurai pu grapiller encore un petit peu ! Le 4è n'est qu'à 4 minutes. 

Webmaster : Ronan

Nous contacter