Trail Maryse le Gallo à Camors, 30 km / Ronan

Course de reprise ce dimanche, ce n'était pas planifié mais ma non participation au trail du Vignoble nantais m'a donc donné envie d'aller visiter Camors et sa forêt, Yvan ayant fini de me convaincre. 
Je pars donc dans l'inconnu, l'entraînement se passe bien et je me sens en forme, il ne reste plus qu'à tester la machine à ce stade de l'année. Il n'y pas pas d'indication de dénivelé, pas de profil de la course. Donc ce sera au cardio et au feeling. 

Le site est sympa, à proximité d'étangs et d'un parcours accrobranche. 

Je m'échauffe et me prépare dans l'attente du départ. Je pars comme d'habitude comme un lapin un jour d'ouverture de la chasse, dans le groupe de tête sur les deux premiers km, le rythme n'est pas trop soutenu. Cela démarre par du faux plat, puis pendant de longs km c'est de la forêt, lignes droites, zigzags, grandes allées : donc ça envoie à un rythme de semi marathon, je m'emballe, le cardio à 170 ( mais en me faisant doubler par des bolides triathlètes ! ). Je me sens bien, c'est rapide mais je maintiens le rythme sans essayer de suivre les autres, je guette le cardio. 

Après 14 km on repasse à l'arrivée pour une seconde boucle annoncée plus difficile, je vais y trouver les 550 m de D+, des bosses nerveuses, usantes et des courtes descentes piégeuses. Je suis concentré et je maintiens mon rythme rapide, toujours à 170 pulsations environ. Pas trop de coup de mou même si je sais que je n'ai pas assez bu. Je peux gérer. 
Au bout de 20-22 km, la foulée s'allonge, le rythme est soutenu, beaucoup de descentes, je vais à fond et double facilement. A 2 km de l'arrivée, je vois trois coureurs proches et j'allonge pour ne pas me faire doubler, belle lutte, il reste quelques petites bosses, puis un faux plat, je sprinte et finalement je termine 32è sur 150, 12è senior en 2 h 15. J'ai bien géré en allant vite tout le temps mais je ne me suis pas senti dans le rouge.

De bonne augure pour la suite de la saison. 


Webmaster : Ronan

Nous contacter