Récit de Jean-Paul

Nous (Augustin et moi) retrouvons, Eric et Nico sur le site de course, petit échauffement collectif.

 

Le départ, les 5 premiers kilomètres ne montrent pas de difficultés, une mise en route tranquille puis comme nous l’a annoncé Jérôme Lucas, les difficultés arrivent jusqu’au 21e  km,  monotrace en devers, descente et montée technique dans les rochers, montée abrupte, traversée de ruisseau, pont de singe, bref tout y est pour faire un beau trail.

 

Les 2 ou 3 derniers km sont plus cool. Ma course a été plutôt bien gérée en prévision de Guerlédan, du rythme sur le plat, de la marche dans les grosses bosses, je finis plutôt bien quelques concurrents repris sur la fin.

Bref, un trail sympa à découvrir qui mérite plus de participants, tracé par un traileur pour le plaisir des traileurs.

Récit d'Augustin

 
C’est ma troisième participation au Trail de Guiloury, près de Plénée-Jugon et cette fois-ci, trois copains du BA qui nous élançons pour cette course très sympathique, parcours pris à l’envers par rapport à celui de 2010.
 
Les premiers kilomètres sont roulants et forcément, ceux qui ont une bonne VMA animent la course toutefois de manière modérée.
 
Les premières difficultés arrivent au bout du 6ème kilomètres où les dévers et monotraces conjugués à un terrain technique humide, voire trempé rend difficile les appuis et douloureuses les chevilles.
 
Pour cette course, j’ai testé les nouvelles chaussures MAFAT de chez HOKA dont la particularité réside dans son amorti exceptionnel dû à une épaisseur de semelle assez impressionnante. Si, lors des parties roulantes et plates, elles réagissent bien, par contre pour les parties dévers et très techniques, elles peuvent s’avérer inadaptées de par cette hauteur de semelle. Par contre, sur les trails longs, style GRP, UTMB, etc, elles peuvent s’avérer très utiles.
 
Mais revenant à la course où mes sensations étaient plutôt moyennes compte tenu de la fatigue musculaire au niveau des quadriceps qui ne m’ont pas permis d’aborder les raidillons avec l’aisance espérée. Malgré cela, les 10 derniers kilomètres se sont plutôt mieux passés avec une allure soutenue mais en deçà de ce que j’avais espéré.
 
Au final, c’est un trail à faire et à découvrir car il réunit toutes les particularités et spécificités requises pour nommer ce type de course un TRAIL.
 

Résultats

Trail du Quiloury Eric : 14è / 2h22
Nico : 15è / 2h22
J-Paul : 29è / 2h36
Augustin : 53è / 2h53

Webmaster : Ronan

Nous contacter