Un souvenir mémorable ( Olivier )

Après ma blessure de fin d’année 2011 et la bronchite de Janvier, je me suis retrouvé  au TVN pour disputer ce trail de 50,4KM.

2 moments  inoubliables de cette journée : l’arrivée dans le parc de Briacé en tant que 2eme du trail long et l’accueil par le champion du monde Erik Clavery pour me féliciter de ma place. Vraiment Génial  d’être sur le podium à ses cotés : Parti sur des bases rapides, Erik nous a lâchés au 5EME kilo sur les premières grosses bosses du Vignoble  puis on s’est retrouvé à 5 derrière. Au 25 ème , j’ai décidé de partir seul  pour finir en 3H51. J’avais vraiment de superbes jambes mais la fin fut interminable pour moi .

On peut noter une organisation exemplaire avec un repas festif  à l’arrivée en compagnie de  Steph et de Jean-Paul (Apéro et Muscadet à volonté pour les connaisseurs !!!)

Le récit de Stéphane

1ere course de rentrée pour moi, une bonne occasion pour faire du volume tout en découvrant ce trail. Passage pour récupérer mon dossard en compagnie d’olivier et rencontre, dans la salle, d’Erik Clavery. Avec Olivier, les boutades fusent, on se dit que ce sera le seul moment où on le verra  s’y prêt !!! Entre nous, il y a en un qui aurait mieux fait de se taire…..Sur ce coup-là, moi, je ne prenais aucun risque !!


Le départ est donné à 8H, je décide, aussitôt, de maitriser ma vitesse et m’impose de rester entre 10 et 11km/h tout au long de la course – un moyen, déjà, de travailler sur la régularité de mes foulées.

Très vite, nous gagnons le vignoble nantais, sur un terrain rocailleux, humide par endroit, plat. Les premières portions  vallonnées font leur apparition vers le 7eme KM dans le cadre magnifique des marais de Goulennes. Superbe point de vue ou vont se succéder les montées et les descentes. 

Mon rythme est convenable, les jambes réagissent bien, je regarde régulièrement mon Garmin. Passage au 12e KM en 1H puis au 24e en 2H02. Je reprends quelques coureurs partis assez vite et ayant eu la mauvaise idée d’enchainer les montées en courant. Je double une féminine qui me semblait facile, usant de la technique « toutes les montées en marchant » mais qui cala à cause d’une pointe de côté. Tentant de la rassurer en lui disant de se détendre, de marcher 10mn (temps qu’elle pourra récupérer ensuite) puis de reprendre tranquillement. Je la retrouvais au ravito du 37e KM ravit de m’annoncer que cela allait mieux.  Ce ne fut que temporaire !!!


Respectant une régularité dans ma gestion de course, j’atteignais le dernier ravito au 37e KM sans trop de casse physique même si mes cuisses commençaient à être douloureuses.  Les visages des traileurs sont, quand même, tirés ; certains grimacent dure et il semble que le mode clignotant ait été mis pour quelques coureurs.

Je décide, donc, de passer sur un mode Cyrano pour terminer les 14KM restants. 20mn de course pour 5mn de marche. Un bon thé bien chaud, un toast au fromage et me voilà reparti.

Mon objectif de faire cette course en 5 ou 6h maxi sera atteint mais à la vue de mon Garmin et au passage du dernier ravito, passé en 4h,  je me dis que 5h pourrait s’envisager. Prétentieux que je suis car vont vite apparaitre des montées cassantes, des passages dans la boue, à croire que l’on traverse un marais. Cela me ramène vite à la raison. Je décide, à partir du 42e KM, de modifier mon allure et opter pour du 5mn / 1mn en mode rando. Cela me permet  de doubler  encore quelques coureurs qui m’avaient doublé dès les premiers kilomètres.  Je suis content car ma régularité à payer même si la fin de course fut plus délicate physiquement.


Les 5 derniers kilomètres se feront avec un traileur ayant fait la course nocturne la veille. Moment d’échanges sympas. Le dernier KM arrive. Après une dernière petite montée glissante commencée dans un marécage de boue, nous arrivons sur le plateau du vignoble nantais ou la course a démarré. Mon collègue est parti devant, je n’ai pas la force de le suivre. L’idée de voir, à portée de main, le parc de Briacé me donne un coup au moral, l’effet inverse du soulagement, on avance dans ces chemins plein de cailloux, entre les allées de vigne et l’arrivée ne pointe pas son nez !! Plus j’avance plus le parc s’éloigne.


Je m’arrache sur les 350 derniers mètres. 5H18, une place de 104 sur plus de 300 partants. Ravi d’en avoir fini dans une forme physique correcte malgré une fin de course à l’arrache. Passage obligé pour l’objectif 2012.

Une organisation parfaite, une grande kermesse en somme, dans une bonne ambiance avec, pour terminer ce dimanche ensoleillé, un bon repas avec mes deux potes dont les performances méritent le respect.

Steph

Le récit de Jean-Paul ( défi des vins )

Cette année, je suis parti sur l’idée de découvrir de nouveaux trails, j’ai donc trouvé ce trail du Vignoble Nantais, je ne voulais pas me lancer sur le grand défi (20 km et 50 km), donc j’ai opté pour le défi des Vins (20 km le samedi soir et 20 km le dimanche matin). Départ 20 h, je le laisse porter par la vague, les sensations sont bonnes, je décide de continuer sur un bon rythme malgré le fait qu’il faille gérer pour le lendemain. Après le 2e passage sur la ligne d’arrivée 10e km, tout va bien, je reprends sans cesse des concurrents, sur la 3e boucle quelques belles côtes et descentes techniques ou je me lâche un peu dans la nuit, j’avale les concurrents, je finis 128e de la course et 34e pour le défi. Après une bonne douche, repas sympa avec un autre traileur rencontré sur place. Nuit agitée, excitation de la course, prévision pour le lendemain, réveil 7 h, petit déjeuner. Je vais au départ du 50 km pour voir Olivier et Stéphane, départ tranquille pour Clavery (champion du monde), Olivier est en bonne compagnie, Stéphane suit un peu plus loin. Vers 9 h 30, les choses sérieuse recommencent pour moi, il faut remettre la machine en route, échauffement, puis 10 h 30 départ du 20 km du dimanche, départ dans un bon rythme, j’écoute les jambes tout va bien, parcours plus vallonné que la veille, superbe point de vue sur les marais et la Loire, coup de moins bien entre le 15e et le 18e, puis l’arrivée, vue sur le collège, regain d’énergie, au final j’ai repris 14 places au défi , je finis donc 20e au général, je retrouve Olivier, tout heureux de sa seconde place, joie que je partage puis l’arrivée de Stéphane, repas de fin de course copieux, muscadet à volonté, trail très bien organisé, convivial, cerise sur le gâteau, temps de passage et classement personnel aussitôt l’arrivée franchie.

Résultats

Jean Paul : 20ème du défi des vins, 3H32

Olivier : 2ème du 50 km, 3 H 51 

Stéphane : 104è du 50 km, 5 H 18

Webmaster : Ronan

Nous contacter