Compte-rendu d'Olivier G.

Pour résumer mon dimanche, une cheville en vrac dès le départ et un tour de piste après 44KM pour finir 3eme à l’arraché ;ce ne fut pas un long fleuve tranquille ce STN ! 

Petit retour sur le déroulement de ma course : 

J’ai pris la navette le matin comme prévu à 7h au parc de Procé en direction du lac de Savenay ; un super site avec une zone de loisirs et un camping ou je dois patienter 1H30 sous un préau . Nous récupérons une première averse juste avant le départ ce qui va rendre bien moelleux les sentiers du GR3 .
Le départ est donné et je me mets dans le groupe de tête pour finir rapidement à 5 concurrents.

Les 20 premiers kilo sont vraiment plaisants et techniques. On emprunte dans la 1ère partie le GR3 qui chemine le long du Sillon de Bretagne alternant descentes et montées escarpées avec de magnifiques points de vue dominants la Loire en passant sur les communes de MALVILLE et CORDEMAIS. Des sentiers gorgés d’eau et plein de cailloux.

1 ER REBONDISSEMENT : Je me suis fait une foulure à la cheville après 20MN, j ’ai gardé le contact avec les premiers mais j’ai lâché au 10èKM ( très  mal et une envie d’abandonner ). Mais perdu en pleine campagne, j’ai continué et la douleur s’est atténuée au 20eme KM  ( RAVITO sous une pluie d’orage ) .J’ai continué  pour rejoindre NANTES ensuite car finalement j’étais  annoncé 4EME A 5 mn DU 1 ER .

J’ai bien géré jusqu’au 30eme  MAIS à l'arrivée sur le château de la Gournerie, gros coup de bambou jusqu’au 35eme où un concurrent me double, je m’accroche sur les sentiers des  parcs le long de la vallée de Chézine.  Ca me redonne une allure et surtout de la motivation. A l’approche du parc de Procé, il reste 2 KM à faire et on aperçoit le 3EME . JE m’arrache sans trop y croire et dans le final, la surprise de l’organisation était une multitude de marches. Je pousse la machine à bloc pour arriver juste derrière lui à l’entrée du stade.

Sous le porche du stade, on nous annonce 1 tour de piste à effectuer mais en fait il reste 300M. Je donne tout ( mes pulsations sont au maxi ) . Le concurrent s’accroche comme un fou dans le dernier virage, je maintiens pour finir  la dernière ligne droite et gratter cette 3eme place puis monter ensuite sur le podium : Je termine complètement sur les rotules avec des crampes aux mollets et une balle bleue de Ping pong à la cheville gauche. 

Du repos cette semaine et un retour sur des distances plus courtes pour me régénérer et reprendre de la vitesse.

A ma grande surprise, ma fin de course était pas si mal ( 3H14 sur ce trail pour ces 44.5km ) et je finis sur les talons des 2 PREMIERS.

Coté course,les 20 premiers kilo sont interessants et la fin est sympa mais le temps et les elections n'ont pas apporté beaucoup de spectateurs.


OLIVE


Webmaster : Ronan

Nous contacter