Compte-rendu d'Augustin sur le 33 km

Le dimanche 8 avril, je suis parti seul sur le trail d'Hillion, course décidément incontournable dans le calendrier breton.

Arrivé à Hillion pour les dossards, il faut prendre la navette pour se rendre sur la digue, près du Casino de Pléneuf-Val-André, pour un départ à 9 heures.

Après avoir bu un café, discuté avec les habitués de cette course, je pars m'échauffer le long de la promenade où la pleine mer déborde sur le sillon en mouillant ceux qui s'approchent trop près. Les conseils habituels de sécurité sont recommandés par l'organisateur et le D'TOP départ est alors donné pour les plus de 200 inscrits sur ce trail en ligne de Pléneuf à Hillion ( Le Team HDB ainsi que le Team OPEL sont très largement représentés avec les Lecoq, les Lucas, les Leguern et Consorts ).

De mon côté, je représente Brocéliande Aventure 35 en faisant le maximum pour porter haut les couleurs de notre Association BA 35. Mon rythme est prudent car, comme d'habitude, j'attends de décrypter mes sensations qui s'avèreront plutôt positives. 

Le dénivelé du parcours  pendant plus de 33 Kms est exigeant tant par cette longue "montagne russe" que par la technicité du terrain à certains endroits. En effet, il était parfois impossible de courir et de maintenir un rythme régulier avec  une topographie si accidentée et des pentes abruptes , parfois difficiles, voire dangereuses sans un minimum d'attention (si le terrain avait été détrempé, comme cela a été le cas lors du trail de Bain-sur-Oust, il aurait été extrêmement compliqué d'aller jusqu'au bout de ce trail).

Si ce trail présente quelques difficultés à gérer physiquement , il est important de dire qu'elles sont largement atténuées par le panorama de la côte bretonne magnifique (couleurs de l'eau, du ciel ainsi que la découpe sauvage du  littoral breton).

Au fur et à mesure de "mon escapade", mes jambes ont répondu à ma demande aux exigences du parcours. Jean Paul m'avait conseillé de rester sur une FC fondamentale (145puls/ mais je n'ai pas pu maintenir cet objectif. J'étais en moyenne à 163puls/ mn avec une allure à un peu plus de 9 Km/h. Arrivé à Hillion , j'étais plutôt bien mais comme je ne m'étais pas entrainé les jours précédents, mes quadri se sont rappelés à leurs bons souvenirs. "Bon!! je leur ai donnés un peu de sucres et ils ont arrété de m'emm...).

Je recommande inconditionnellement cette course nature , superbe magnifique, sensationnelle pour amoureux de la cote bretonne et particulièrement de la baie de st Brieuc."

Webmaster : Ronan

Nous contacter