L'ultra des sorcières ( St Benoit la Forêt )

Le trail des socières se situe à Saint Benoit la Forêt près de Chinon dans la région Centre )
Après beaucoup d’hésitations et de désistements ( Hospitaliers, entre Palis et mégalithes ) je décide de relancer ma saison et de participer à « l’Ultra des sorcières ».
L’épreuve se déroule à Saint Benoit la Forêt, petit village de 800 habitants près de Chinon, entre Angers et Tours, elle est organisée par le Team Trail Touraine.

Au programme donc deux trails sur deux jours : 15 km nocturne samedi soir et 30 km le dimanche matin. Peu de renseignements collectés sur le parcours, le profil, les dénivelés, ce sera la suprise !
J’ai l’expérience des courses sur deux jours ( Trail des 3 châteaux au Creusot, Roscoff to Roscoff ) et à chaque fois c’est le même questionnement : faut-il gagner du temps sur la course du samedi ( 15 km c’est une bonne distance pour moi ) ou gérer pour être frais dimanche matin ? On verra bien, ce sera au feeling.
Après avoir pris les clés de l’hôtel situé à 8 mn en voiture du lieu de la course je pars récupérer mon dossard et découvrir le village bucolique de St Benoît la forêt. En prime un beau t shirt technique avec une magnifique … sorcière.
Le site de départ ( et d’arrivée ) est sympa, une plaine aménagée avec un accrobranche en haut, un terrain de vtt, c’est aussi un lieu de randonnée avec de nombreux circuits balisés.
Le tout entouré de vignes. Une vraie carte postale.

La nuit tombe le départ approche. Un petit tour dans les bosses du circuit de VTT pour étirer le peloton d’environ 200 traileurs nocturnes, les lampes frontales s’allument et c’est parti ! Les trois premiers km sont vraiment sympas, des singles dans la forêt, de belles bosses et il faut s’habituer à l’éclairage des frontales et se méfier des racines, des trous que l’on découvre au dernier moment. Je pars sur de bonnes bases.
Ensuite quelques passages moins techniques, de longues lignes droites, de grandes allées forestières, c’est rendu agréable par la nuit, on distingue vraiment peu de choses et ça me permet de maintenir un rythme élevé.

On part retrouve enfin la forêt pour des sentiers plus techniques, il faut faire attention et éviter les bûches ( dans tous les sens du terme ! ). La partie la plus dure arrive donc vers la mi course, de fortes pentes en pleine forêt difficiles à grimper les chaussures glissent, qu’il faut redescendre ensuite dans le noir avec une visibilité très réduite. J’adore et dévale à toute vitesse. Je finis en pleine forme et à pleine vitesse, après un petit passage par le circuit de VTT et les dernières bosses vers l’arche d’arrivée : résultat 29ème sur 211 en 1H11 et 350 m de D+.

Je suis content, j’espère avoir gardé quelques forces pour le lendemain. Une bonne douche chaude et un super repas dans une excellente ambiance me redonnent des forces avant de filer à l’hôtel.

La nuit est courte, j’ai eu du mal à trouver le sommeil, difficile donc de relancer la machine, je me sens fatigué. Je retourne donc sur St Benoit et je prends le temps de bien m’échauffer et de bien m’étirer. Il y a deux courses au programme, un 15km et un 30KM, on part tous en même temps.
Rebelote pour le petit tour de chauffe, le peloton s’étire, on reprend les premiers km de la veille, histoire de voir à la lumière du jour le circuit, donc retour sur les premiers km sympas tout en bosse puis encore ces grandes lignes droites qui vont s’avérer vraiment longues cette fois-ci.
A ma grande surprise je tiens encore un rythme assez élevé un peu plus de 12 km/H. On passe ensuite vraiment à travers bois, le balisage est impeccable, on traverse plusieurs passages assez techniques, quelques longs faux plats. Je connais un petit coup de barre vers le 15è km, je m’efforce de maintenir un rythme pour ne pas lâcher. On revient sur la dernière partie du 15 km nocturne, on se retape les côtes très dures et les descentes techniques, et enfin le final assez roulant, je relance donc la machine pour finir une fois de plus rapidement, je sprinte même dans le circuit VTT.

Résultat 18ème du 30 km ( en fait 27 ! et 600 m de D+ ) sur 72 partants en 2H23. Encore une fois je suis satisfait, j’ai bien géré mes deux efforts, compte tenu de mon manque d’entrainement les chronos sont intéressants, pas de problème d’alimentation et d’hydratation, mes produits 100% naturels et bio fonctionnent pour le moment.
Je termine donc 10è du challenge de l’ultra des sorcières pour ceux qui ont enchaîné les deux courses et 4è senior homme.

Le positif : un balisage exceptionnel, un format de course original, une région à découvrir
( patrimoine magnifique, vignes, forêt de Chinon ), une équipe d’organisation franchement au top et super conviviale, une très bonne logistique ( douches chaudes, facilités pour se garer juste à côté, repas d’après course d’excellente qualité et ravitaillement d’après-course tout juste gargantuesque ! ).
Le moins bien : des distances annoncées pas respectées , un tracé pas assez équilibré : il faudrait à mes yeux une dominante de passages techniques et encore un peu plus de dénivelé.


Webmaster : Ronan

Nous contacter