Le tour du Canigou

A l’assaut du Canigou, la montagne sacrée des catalans.
Je l’ai vue, cette fameuse croix du Canigou à 2784m .Enfin ! Mais que d’efforts !!
Ce site est vraiment remarquable autour de ce pic, tant par ses paysages que par sa flore .Elle présente le profil type d'une course de skyrunning.

Après une petite nuit sympathique dans ma voiture transformée pour l’occasion en camping car,,j’ai pris le départ à 7H du matin sur la Place de la république, au centre du village à VERNET les bains avec plus de 800 participants(des accros de la montagne !).
J’ai démarré prudemment mais ma pulsation est vite montée au niveau du col de JOU (400m de dénivelé sur 2km).Ensuite je suis monté au train en remontant progressivement des places pour arriver à MARIALLES(9ième km) en 1h07 et 72eme .Je reste au contact de la deuxième féminine une russe .
Mais la fin de l’ascension est terrible :que du caillou et une pente ! une belle ambiance sur le plateau de la cabane ARAGO et une vue impressionnante :1h40 pour faire les derniers 9 km de cette montée avec la fameuse cheminée :un mur de 400 mètres ou l’on est accroché à la montagne.
Je me fais même doublé par 3 espagnols dans cette montée en train de discuter sans cesse : écoeuerrant !!
Hélas, des crampes terribles me tétanisent dans ce finish et j’arrive au sommet après presque 3h dans un mauvais état(75ième ).

Les 3 premiers kilomètres de descente vont être un calvaire pour moi (trop technique et des douleurs aux cuisses !).Je perds une vingtaine de place dans cette descente brutale parmi ses gros blocs de pierres instables, surtout qu’un concurrent se fracasse le bras et l’arcade devant moi (évacué par hélicoptère par la suite).

A partir du chalet de CORTALET(23ième km),j’avais bien récupéré de mes crampes et j’ai pu dévalé les pentes sous la chaleur du Roussillon(31°C) en grignotant quelques places pour finir 88ième (complètement vidé après ses 34 km de course et 4268 mètres de dénivelé) :4h23 et la médaille du Canigou au cou .Ca été vraiment chaud cette descente sur 16km et j’étais vraiment content d’arriver entier en bas (1 chute en montée et 1 en descente) .Peu mieux faire surtout en descente mais la montagne c’est vraiment autre chose.



Webmaster : Ronan

Nous contacter