Bridge Club Aravis
15, route de l'Etale
/
06 09 58 68 99
Le jeudi 18 juillet, nous avons eu le plaisir de fêter, juste après notre tournoi, les 60 ans de mariage de Françoise et Hubert DELAMARE.
 
Bien évidemment, nous avons partagé le verre de l'amitié, Michelle avait préparé quelques gougères (vite dévorées ...), ainsi que d'autres petits amuse-gueules. Tous se réjouissaient de célèbrer cet évènement dans la joie et forcément la bonne humeur ...
 
Pour marquer le coup, outre des belles orchidées blanches, notre président insomniaque avait préparé une péroraison dont il a le secret et que je vous livre in extenso pour votre plus grand plaisir ...
 
Malgré ses précautions oratoires liminaires, on sent bien le spleen qui l'habite ... A vous d'apprécier !

 
Je déambule dans les allées de la foire du trône, je traîne mon oisiveté. Je dépasse les manèges, les stands de tir, de barbes à papa et autres grand huit, pour enfin pénétrer dans l'espace consacré aux évènements hors du commun, aux situations particulières, aux individus surprenants.
 
La baraque du dresseur de puces, de la caromancienne, de l'homme à deux têtes, de la femme à barbe ou du géant Atlas n'ont pas la faveur du public ...
 
Mon regard se dirige alors vers le fond de la place. Elle est noir de monde, curieux ... Je m'approche ...
Un public de tous âges se presse, impatient et excité, devant une estrade toute de velours rouge. Le bateleur est là, dans sa redingote rouge, aux revers dorés. Après un roulement de tambour qui fait se taire le public, il annonce :
"Mesdames et Messieurs, jeunes filles et jeunes gens, vous allez être les témoins d'un évènement EXTRAORDINAIRE ... un évènement oublié, inconnu des jeunes générations d'aujoud'hui !!!
Un peu de patience, cher public ..."  Tous retiennent leur souffle ... 
 
Et soudain, après un nouveau roulement de tambour, le grand rideau rouge s'écarteet, à la lueur des projecteurs, on voit s'avancer sur l'estrade ... Françoise et Hubert !!!
 
Ils appraissent intimidés, mais heureux ... Ils se tiennent par la main et se regardent tendrement ... On lit dans ce regardtout un très long passé commun qui se met à défiler ...
 
Ils ont fière allure ! Lui est rouge de confusion, l'oeil embué et plein de malice ... Elle, bien droite et volontaire, est aux anges et regarde vers le ciel comme pour le remercier ...
 
Curieusement le public ne les applaudit pas ... Il les regarde, hébété, heberlué, le silence s'installe, mais certains murmurent :
"Mais c'est une imposture ! C'est incroyable ! comment ont-ils fait pour tenir si longtemps ?" D'autres les envient ou regrettent ...
 
Eh oui, ils arrivent d'un autre monde, ils sont d'un siècle où les couples se font ou ne se font pas ... ou, au pire, se défont au gré de la fantaisie du moment, au mépris des enfants ou de l'oeuvre accomplie ...
Le leur, aidé par une bonne santé, a franchi les obstacles, surmonté l'adversité, a accepté le compromis, a accordé des concessions et et parvient aujourd'hui à célébrer ses 60 ans de vie commune, ses noces de diamants qui seraient éternels ...
 
Un exploit au XXIème siècle que nous partageons avec eux ...
 
Félicitations à eux deux et ... VIVE LES MARIES !!! 
 
 
PS  Ls dernière nouvelle : lorsque la fête s'est terminée, quelques personnes se sont dévouées pour ranger tables et chaises, d'autres ont fait la vaisselle et notre photographe a surpris Françoise alors qu'elle enlevait les dernières traces de nos agapes ... Merci Françoise !!!!