Bridge Club Aravis
15, route de l'Etale
/
06 09 58 68 99
C'est presque devenu une tradition maintenant, car chaque été (et aussi chaque hiver), nous proposons à nos membres de participer au tournoi des Maîtres, qui permet de jouer des donnes préparées. Nous avions 8 tables complètes. Des joueurs prêts à en découdre, le couteau entre les dents et les mâchoires (évidemment) serrées ...
Des regards torves, des sourires narquois, des soupirs condescendants, bref cela sentait la confrontation dure ...
 
Et puis la compétition débuta ! Dans un silence prudent au début, puis les langues commencèrent à se délier, parfois même des éclats de rire pour signifier la chute d'un contrat ...
 
Il y en avait pour tous les goûts : contrats partiels, manches, chelems petis ou grands et seul les plus aguerris à cet exercice surent tirer leur épingle du jeu, mais chacun a pu mettre sa sagacité à l'épreuve et jouer de malice pour tromper les adversaires !
 
In fine, les vainqueurs furent M. et Mme DEROBERT et Pierre ANDREI- Arnaud GERMAIN, c'est-à-dire les mieux classés dans leur ligne respective. Pour les féliciter, ils reçurent chacun une bonne bouteille qu'ils auront à coeur de déguster avec modération et avec beaucoup de plaisir ...
 
Mais il ne sera pas dit que les autres repartiront les mains vides et le ventre creux ...
D'abord un  petit jeu de dé pour déterminer le nombre de chocolat que le joueur va pouvoir déguster, cinq pour les plus chanceux et un seul pour les maladroits !
 
Finalement, après cette parenthèse chocolatée, vint le temps des agapes et du buffet.
Chacun a ainsi pu se consoler de ses déboires, refaire la partie qu'il aurait dû gagner, commenter celle qu'il devait faire chuter, devant un buffet bien garni grâce aux bonnes choses préparées par Sabaudia, notre traiteur préféré ... Et il n'est qu'à voir la précipitation de tous pour savourer ces mets délicieux pour deviner que c'était bon !
 
Et puis, la panse pleine et le gosier encore humide, il faut bien se reposer de toutes ces émotions, n'est-ce pas Louis, Gilles ou Hubert ? Par pudeur, je passe sur le prénom des dames ... 
 
Rendez-vous cet hiver pour la version "blanche" et révisez vos classiques si vous voulez bien figurer au palmarès !