Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

Cet article est une ébauche concernant les transports et le sport.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
 

Le pédicycle ou trottinette de sport est un sport nouveau qui se développe depuis les années 2000 au niveau mondial[réf. nécessaire], principalement sous l’influence des pays nordiques tels que la Finlande ou les Pays-Bas. Il représente l'évolution des courses de trottinettes.
 

Un pédicycliste
Sommaire
1 Définition
2 Historique
2.1 Origine du sport : le kicksled
2.2 Hannu Vierriko et Kickbike
3 Les pratiques du pédicycle
3.1 Le pédicycle sur route
3.1.1 En loisir de promenade
3.1.2 En mode de déplacement utilitaire
3.1.3 En randonnée
3.1.4 En compétition
3.2 Le pédicycle en tout terrain
3.2.1 En descente
3.2.2 En randonnée
3.2.3 En CaniTrott
4 Dénomination
4.1 Synonymes
5 Le pédicycle : un sport
5.1 La pratique
5.2 Le changement de pied
6 Cadre institutionnel
7 Développement international
8 Développement national et médiatisation
9 Compétitions
9.1 Randonnées remarquables
9.2 Records actuels nationaux
9.3 Records actuels internationaux
10 Notes et références
Définition[modifier | modifier le code]
Le pédicycle est un moyen de locomotion.
 
Il est composé de deux roues (et non de roulettes) d'un diamètre supérieur à 20 cm, dont une directrice par le biais d'une fourche avant, et reliés par un cadre qui permet de supporter le conducteur.
 
Sa propulsion est assurée par le mouvement de balancier d'avant en arrière d'un des pieds du conducteur s'appuyant sur le sol, l'autre pied prenant appui sur la planche située entre les deux roues.
 
Historique[modifier | modifier le code]
Ce sport est pour partie une déclinaison d’un sport traditionnel, le kicksled, qui est un sport de glisse sur glace et neige.
 
Au XIXe siècle, l'armée finlandaise cherchait un moyen économique afin d'entraîner ses soldats à la conduite de traîneaux de charge. Pour éviter la maintenance d'un chenil national démesuré, un traîneau léger spécifique a été conçu. Celui-ci permet de reproduire la position des mushers à l'arrière des traîneaux de chien, le kicksled, (traduit par trottinette des neiges) qui n'a aucun besoin de chien de traction.
 
Origine du sport : le kicksled[modifier | modifier le code]
 
Kickspark racer
Un conducteur de traîneau tracté ne se laisse pas traîner, mais assure sa propulsion et gère ainsi les accélérations et la vitesse en favorisant plus ou moins l'avancement de l'attelage par ses poussées (Kick). D'où la nécessité d'un entraînement spécifique du conducteur visant à le rendre capable de soutenir l'effort de l'attelage et ainsi de ne pas devenir un poids mort.
 
Des compétitions ont été organisées dans le but de motiver les troupes à cet entraînement. Leur plus petite distance était de 1'ordre de quelques kilomètres et les plus longues pouvaient atteindre 200 km. L'affaire a pris des proportions qui a rapidement dépassé le projet initial pour devenir un sport national.
 
La mécanisation a fait tomber en désuétude la traction animale après la 1re guerre mondiale, et le kicksled a disparu de l'arsenal et du manuel d'entraînement militaire finlandais.
 
Les années 1950 ont vu la montée dans le public nordique, d'un besoin d'exercice physique. Dans leur pays couvert de glace et de neige six mois de l'année les finlandais se sont souvenus de leur sport et ont remis en service des kicksleds pour proposer une diversification en regard du monopole du ski de fond. Une organisation non militaire s'est mise en place et a organisé des compétitions au niveau national.
 
Un jeune étudiant en médecine finlandais, Hannu Vierriko, champion de kicksleding, a voulu continuer à s'entraîner durant les mois sans neige et a cherché un moyen qui lui permette de réaliser la même gestuelle qu'il exécute sur son kicksled. Alors que la plupart des personnes mettent des roues sous les lames des kicksleds, lui propose la création d'un engin bicycle permettant la poussée lattérale de part et d'autre d'un axe, contrairement à la poussée centrale.
 
Hannu Vierriko et Kickbike[modifier | modifier le code]
Après avoir réinventé la trottinette en intégrant massivement des composants standards de bicyclette, Hannu Vierriko perçoit très rapidement le potentiel de sa création, le pédicycle.
 
Son premier prototype est élaboré en 1993 et la première série de 100 pièces de son Kickbike (nom commercial qu'il dépose) est produite en 1994.
 
Il propose à l'un de ses amis, Alpo Kuusisto, de tester son pédicycle.
 
À partir de 1995, celui-ci parcourra l'Europe avec son pédicycle et participe à un grand nombre d'épreuves sportives quand il lui est possible de participer.
 
Sa participation en 2003 à la célèbre randonnée cycliste Paris-Brest-Paris marquera les esprits et représente depuis un graal dans la pratique du pédicycle en longue distance. La production de série des pédicycles kickbike commence réellement en 1996 pour le marché finlandais.
 
À partir de 1998, la marque kickbike propose des pédicycles dans toute l’Europe.
 
Les pratiques du pédicycle[modifier | modifier le code]
Il se pratique, sur route, en tout terrain ou encore en descente. La pratique du pédicycle se positionne entre la course et le vélo. De ce fait, on le retrouve aussi bien sur des parcours cyclistes comme les randonnées cyclotouristes que sur des courses à pieds tels que les marathons ou les 100 km.
 
Le pédicycle sur route[modifier | modifier le code]
Sa pratique se décline au gré de chacun, selon ses besoins ou ses envies.
 
En loisir de promenade[modifier | modifier le code]
Les promenades en pédicycle cumulent les avantages de deux activités de loisirs : un exercice physique mobilisant l'organisme de façon aussi bénéfique que la marche à pied lié à une vitesse de déplacement proche d'une sortie tranquille en bicyclette. Ce qui augmente sensiblement le rayon d'action du promeneur. En outre, cette vitesse de déplacement plus élevée favorise, par fortes chaleurs, une meilleure ventilation du promeneur.
 
les machines utilisées bien que conformes à l'architecture initiale, peuvent être basiques.
 
Elles sont souvent équipées de pneus VTC permettant l'accès à des types de voies diverses
 
En mode de déplacement utilitaire[modifier | modifier le code]
Le pédicycle rentre directement en concurrence avec la bicyclette sur les mêmes types d'utilisations.
 
La notion de plaisir en est différente, le coté "sport de glisse" est bien présent et cela constitue un bonne opportunité d'exercice quotidien qui reste ludique.
 
« Préc. Suiv. »
1 2

Accueil | Help | Signaler un problème
ce site a été créé sur www.quomodo.com