BASKET-BALL RILHAC-RANCON
maison des associations
rue Eugène Le Roy
87570 RILHAC RANCON
Téléphone
Connexion
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mesure covid

Nouveau protocole covid entraînement :
-l’accès au gymnase est réservé aux joueurs joueuses et coachs.
-l’accès au gymnase est interdit aux parents ou accompagnants.
-l’accueil de l’équipe se fait devant le gymnase.
-pour la fin de l’entraînement la sortie se fait sur le côté du gymnase, merci aux parents de rester autour de la porte et de ne surtout pas rentrer via cette porte.
-si besoin de parler avec le coach attendre que celui-ci sorte.
Merci à tous pour votre compréhension
 

devenir otm

 

prochains matchs

09.01.21régional 2 CTC
-
20:00CAPO limoges
09.01.21
régional 2 CTC
-
20:00
CAPO limoges

09.01.21Pré régional M
-
20:30Monts de chalus basket
09.01.21
Pré régional M
-
20:30
Monts de chalus basket

10.01.21Limoges landouge loisirs basket
-
14:00Régionale F
10.01.21
Limoges landouge loisirs basket
-
14:00
Régionale F

10.01.21Régional 3
-
15:00Limoges landouge loisirs basket
10.01.21
Régional 3
-
15:00
Limoges landouge loisirs basket

16.01.21U11 poussines
-
Couzeix basket club
16.01.21
U11 poussines
-
Couzeix basket club

 

derniers resultats

 

protocole covid-19

Entrainements
 
MANAGER COVID BBRR: Laure BASSET (laurebasset24@gmail.com)
REFERENTS COVID BBRR: coaches de chaque équipe
 
Rappel des préconisations sanitaires dans le gymnase (encadrants/joueurs(es))
  • Port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans (hors pratique sportive)
  • Désinfection ou lavage des mains à l’entrée du gymnase
  • Respect du sens de circulation hors terrain
  • Respect de la distanciation physique (règle des 2 mètres) hors pratique sportive
  • Utilisation des vestiaires interdite
  • Restauration sur place interdite
  • Présence du public pendant les entrainements non recommandée
  • Respect des règles d’hygiène
o Lavage régulier des mains avec savon ou solution hydro alcoolique avant et après la pratique ;
o Se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;
o Se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;
o Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux

  
*Ces préconisations sanitaires seront affichées dans le gymnase à destination de tous
 pour les entraineurs, suivre ce lien  

 
Cycle de conférences et de projections accessibles à vos adhérents. Possibilité de réservation pour groupes constitués: me contacter (Christophe Guillot) par retour de mail ou au 0555 45 84 40.
Le "grand match" : l'Europe sportive en guerre 1914-1924
jeudi 8 octobre à 18h – Espace Simone Veil – Entrée libre
Ce que l’on a appelé la « Belle Epoque » fut aussi sportive. Les sports athlétiques et mécaniques, les compétitions internationales et l’internationalisme sportif sont en effet en plein essor quand la guerre éclate. Selon leur nationalité et leur origine sociale, l’engagement des sportifs dans la guerre se fait en ordre dispersé. Toutefois, le sport est vite mobilisé dans l’instruction des conscrits et pour occuper les hommes des premières lignes à l’arrière-front. Beaucoup de sportifs et de champions de l’avant-guerre veulent combattre dans l’aviation à l’image du boxeur Georges Carpentier en France. Des tranchées aux camps de prisonniers, le football est la discipline sportive la plus pratiquée. La sortie de guerre est éminemment sportive. Après le deuil d’une jeunesse sportive sacrifiée vient le temps du retour à la compétition. En 1919 sont organisés les Jeux interalliés pour occuper le contingent américain et les soldats encore mobilisés. Bien vite, les rivalités sportives et nationalistes renaissent même entre alliés. C’est aussi le temps du ressentiment. On veut expulser les anciennes puissances centrales des organisations sportives internationales. En 1920 et 1924, les athlètes allemands ne sont pas invités à participer aux Jeux olympiques alors que le sport sert, outre-Rhin, de substitut au service militaire. Mais l’après-guerre est aussi le temps de la sportive qui pratique un temps le football et occupe avec Suzanne Lenglen la une des hebdomadaires illustrés.
Projection du documentaire « Les Champions d’Hitler » suivi d’une conférence par Benoit Heimermann
jeudi 05 novembre à 19H – Espace Simone Veil – Entrée libre
« Qu’est-ce donc, au fond, que le sport, sinon la lutte des forces au service de la Patrie ? » D’une phrase, Eckart Hans von Tschammer und Osten, Reichssportführer de 1933 à 1943, défi nit les motivations du régime nazi en matière d’exploits athlétiques. Dans Les champions d’Hitler, Benoît Heimermann explore l’histoire de ces athlètes et aventuriers ...
 

formation e-marque

Ami(e)s sportifs du BBRR, deux dates de formation pour tenir la e-marque sont proposées à nos futurus OTM:
vendredi 18 et vendredi 25 à partir de 19h30 à la salle NOUHAUD de Rilhac.
 
Parents, amis, compagnes, vous êtes attendus, venez nombreux. Si vous hésitez ou avez besoin de plus d'information, votre coach ou celui de vos enfants est à votre disposition. Merci de donner vos préférence pour la date sur le lien

 
 
 

planning ENTRAÎNEMENTS 2020/2021

Bonjour voici le planning des entraînements 2020-2021 et quelques explications:
· Le regroupement U11F et U11M s'explique par le manque de joueuses et joueurs au moment où nous préparons les créneaux d'entrainements. Pour cette catégorie, nous restons optimistes, de nombreuses recrues arrivent en même temps que la rentrée scolaire
- Il est proposé à nos 6 U17M changeant de catégorie de rejoindre les équipes seniors déjà en place.
Pourquoi ? afin de maintenir l’équilibre des U17M et U15M, d'insuffler un élan de jeunesse à nos séniors et permettre à nos 6 jeunes de progresser sportivement.
 

offre de licence DÉMATÉRIALISÉE saison 2020/2021

Pour simplifier le mode de fonctionnement des licences et offrir un choix modulable d’offres, la FFBB innove avec sa nouvelle offre de licence dématérialisée. La prise de licence se fait désormais en ligne.
 

album panini du bbrr

Bonjour à tous, l'album PANINI est arrivé.
TARIFS:
Tous les licenciés du BBRR ont droit à l'album, le prix a été compris dans la licence 2019-2020.
Pour les licenciés de l'USBBB le prix de l'album est de 5€.
Pour les vignettes (paquet de 10 stickers) le prix est de 2€.
 

BBRR loisirs

Nous recherchons des joueurs et joueuses pour notre équipe loisir qui s'entraine les mardis au gymnase de Bonnac de 20h30 à 22h30.
Le but de ces rendez-vous est de rassembler des adultes qui souhaitent jouer sans prise de tête, sans jugement .... juste pour le plaisir 😉
Merci de contacter Xavier soit par la messagerie FB du groupe du bbrr soit par téléphone (0683142215) pour tous renseignements . 
Forza BBRR
 

gymnase bernard sar

Beaucoup d'émotions ce vendredi 18 octobre au gymnase de Rilhac Rancon baptisé "Bernard SAR" en l'honneur de celui qui est le lien de notre club depuis près de 40 ans.
Bernard nous a confirmé son plaisir de partager ce moment avec une partie des hommes et des femmes qui ont construit ce club avec lui.
Merci à tous pour ce moment qui restera gravé dans la mémoire de "notre Bernard" 
 

RESPECTONS L' ARBITRE !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
oct. 2020s'abonner
lunmarmerjeuvensamdim
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Pour ne plus rien RATER de l'actualité du BBRR,
abonnez-vous à notre NEWSLETTER

LIENS UTILES

FFBB
CSP Limoges
NBA Actus
Basket Infos
Le comité 87
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cycle de conférences et de projections accessibles à vos adhérents. Possibilité de réservation pour groupes constitués: me contacter (Christophe Guillot) par retour de mail ou au 0555 45 84 40.
Le "grand match" : l'Europe sportive en guerre 1914-1924
jeudi 8 octobre à 18h – Espace Simone Veil – Entrée libre
Ce que l’on a appelé la « Belle Epoque » fut aussi sportive. Les sports athlétiques et mécaniques, les compétitions internationales et l’internationalisme sportif sont en effet en plein essor quand la guerre éclate. Selon leur nationalité et leur origine sociale, l’engagement des sportifs dans la guerre se fait en ordre dispersé. Toutefois, le sport est vite mobilisé dans l’instruction des conscrits et pour occuper les hommes des premières lignes à l’arrière-front. Beaucoup de sportifs et de champions de l’avant-guerre veulent combattre dans l’aviation à l’image du boxeur Georges Carpentier en France. Des tranchées aux camps de prisonniers, le football est la discipline sportive la plus pratiquée. La sortie de guerre est éminemment sportive. Après le deuil d’une jeunesse sportive sacrifiée vient le temps du retour à la compétition. En 1919 sont organisés les Jeux interalliés pour occuper le contingent américain et les soldats encore mobilisés. Bien vite, les rivalités sportives et nationalistes renaissent même entre alliés. C’est aussi le temps du ressentiment. On veut expulser les anciennes puissances centrales des organisations sportives internationales. En 1920 et 1924, les athlètes allemands ne sont pas invités à participer aux Jeux olympiques alors que le sport sert, outre-Rhin, de substitut au service militaire. Mais l’après-guerre est aussi le temps de la sportive qui pratique un temps le football et occupe avec Suzanne Lenglen la une des hebdomadaires illustrés.
Projection du documentaire « Les Champions d’Hitler » suivi d’une conférence par Benoit Heimermann
jeudi 05 novembre à 19H – Espace Simone Veil – Entrée libre
« Qu’est-ce donc, au fond, que le sport, sinon la lutte des forces au service de la Patrie ? » D’une phrase, Eckart Hans von Tschammer und Osten, Reichssportführer de 1933 à 1943, défi nit les motivations du régime nazi en matière d’exploits athlétiques. Dans Les champions d’Hitler, Benoît Heimermann explore l’histoire de ces athlètes et aventuriers allemands, alpinistes, footballeurs, tennismen, boxeurs, pilotes qui, de records en surpassements de soi, ont joué les fers de lance du régime nazi. Sauf que tous, à l’image du sauteur en longueur Luz Long battu par le Noir américain Jesse Owens, ont échoué avant même que la guerre n’embrase la planète entière. Représentants d’un sport utile, codifié et instrumentalisé, ces funestes messagers se croyaient des héros infaillibles, ils n’étaient que de vulnérables otages.
Benoît Heimermann est journaliste sportif, écrivain et éditeur français. Il est notamment l’auteur de l’ouvrage « Les Champions d’Hitler » paru en 2014 aux éditions Stock.
Projection du film « Victor « Young » Perez »
Un film de Jacques Ouaniche avec brahim Asloum
Samedi 14 novembre 21H30 – Espace Simone Veil – Entrée libre
Victor Young Perez, 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Champion du monde des poids mouches, est sur le ring. En face de lui Kurtz, le soldat allemand ; 20 centimètres et 20 kilos de plus que lui. Autour de lui les cheminées des fours crématoires recrachent les cendres de ses camarades d’infortune. Et pourtant, encouragé par son frère Benjamin déporté lui aussi et par des milliers de regards muets, Victor, ce petit juif arabe, tiendra tête à ces monstres durant quinze rounds. Pendant l’enfer de ce combat, Victor verra défiler sa vie : Sa Jeunesse insouciante à Tunis avec Rachid, Maxo et Benjamin. Il y retrouvera l’amour avec la bellissime Mireille. Il revivra sa gloire et sa descente aux enfers, enfer bien agréable à côté de l’Indicible dans lequel les coups de Kurtz le ramèneront.
Conférence « Les Ecrivains et le Sport de 1920 à 1960 » par Jean Durry
Jeudi 10 decembre 21H30 – Espace Simone Veil – Entrée libre
Il fut un temps – mais est-il vraiment révolu ? – où les beaux esprits de « l’intelligentzia » ou se disait telle, ne tenaient pas le Sport en grande estime et soit par ignorance, soit par dédain, ne pensaient pas un instant qu’il puisse être un matériau, un sujet, pour l’écrivain.
Entrés en Résistance, d’autres créateurs ont relevé le défi et renversé la tendance, entre 1920 et 1960.
Pour ce survol, nos compagnons de route, français ou étrangers, s’appelleront parmi d’autres Maurice Genevoix, Jean Giraudoux, Jean Prevost, Roger Frison-Roche, Gilbert Prouteau, Ives Gibeau, ou Curzio Malaparte, Philip Roth, Rachid Boudjera. Mais se joindront à nous un Jean Zay, un Léo Lagrange. Et des champions parmi les plus fameux que les guerres n’épargnèrent pas et qui devinrent souvent, eux-mêmes sources d’inspiration : Georges Carpentier, Géo André, Young Perez, Alfred Nakache, Louison Bobet, Alain Mimoun…
Quatre décennies de résistance et de combats.
Un riche parcours, le reflet aux mille facettes de quatre décennies.
Jean Durry
Ecrivain – Grand prix « Port et Littérature » avec « Le Grand Livre du Sport »-, historien du Sport et de l’olympisme, fondateur du Musée National du Sport, chroniqueur de presse radio et télévision, Jean Duruy s’est attaché en 2006 avec « Le Chant du Sport » (La Table Ronde) au Sport en tant que thème littéraire di XIXe siècle à nos jours.
Ami personnel proche d’Antoine Blondin – préfacier de sa « Véridique Histoire des Géants de la Route »- aussi bien que de Raymond Poulidor, c’est avec le plus grand plaisir qu’il revient à Limoges où il a déjà donné plusieurs conférences. Il se réjouit à l’avance du débat du 10 décembre prochain sur les Ecrivains et le Sport.