10éme Journée - PAYS DES OLONNES -BBM

Samedi 18 Novembre- 20h - Pays des Olonnes

EFFECTIF

NOM - PRENOMPOSTETAILLE
 BOUTRY Mathieu52.01
 BENETT Stephan52.08
 PETROVIC Djordje42.03
 MOURIER Erwan11.88
 DURAND Lucas21.92
 IMHOFF Arnaud21.82
 TOTO N'KOTE Aurélien4-31.97
 BENFATAH Yohan2-31.92

NOUVEAUX JOUEURS

NOM - PRENOMCLUBS PRECEDENTS
BENETT STEPHANUSA
PETROVIC DJORDJECHALLANS (NM1)
IMHOFF ARNAUDTARBES (NM1)
BENFATAH YOHANBESANCON (NM2)
130909_100221.jpg

Présentation du match par Fred Rocco

Samedi soir le bbm se déplace aux pays des olonnes et n est pas favori de cette rencontre. En effet, le POB est sur une très belle série de 3 victoires dont 2 à  l extérieur.
Ils ont commencé la saison difficilement en perdant contre les cadors mais depuis l osmose collective a commencé à se mettre en place autour de 3 joueurs majeurs imhoff, petrovic et l américain bennett. C est une équipe qui produit un très beau basket ce qui lui a notamment permis de faire tomber les superstars toulousaines!!
Le bbm, fort de ses prestations récentes, part avec l ambition de perturber la mise en place collective du POB pour aller chercher un exploit. Cela nous permettrait de rester au contact des leaders de la poule mais ce sera au prix d un très gros match.

Résumé du match

LES POINTS

PAYS DES OLONNES :

PETROVIC (28)  DURAND (15)  BENFATAH (14)  BENNETT (14)  MOURIER (10)   IMHOFF (6)  BOUTRY (2)  TOTO NKOTE (2)  TERRIEN (0)  RIPPON (-)

B.B.MARMANDE  :

JEAN-PIERRE (19)  STOJILJKOVIC (16) DEMBELE (11)  DANIGO (10)  BRUZAC (6)  CONDE (5) KOULOUMBA (3)   JEAN-JACQUES (2)  PONTENS (1)   NATOF  (0)

PETROVIC A REGNE EN MAITRE

Les marmandais ont mis fin à la série de victoires car, ce samedi, l’ adresse est restée en berne

Si Toto Nkote ouvrait la marque la suite du premier quart a vu une suprématie sans partage des intérieurs vendéens Pétrovic et Bennett lesquels ont anéanti les intentions des joueurs de Rocco qui mettaient trop de temps à entrer dans l’ opposition. Certes les 15 points consécutifs des deux compères étaient mérités mais la réplique de Stojiljkovic et Jean-Pierre limitait la progression des locaux. Un seul regret, déjà, le manque de réussite était flagrant dont celle de Jean-Pierre qui, par deux fois, « loupait » deux paniers dits « faciles ». (23-17 à la 10ème minute)

Durand compliquait l’ entame de la seconde période : il inscrivait 10 points à son propre compteur tandis qu’ à l’opposé les problèmes liés à une rude résistance les bleus avaient du mal à entrer véritablement dans la conquête de munitions. Bennett (USA) , même sans être trop en vue , maitrisait la bataille du rebond. Stojiljkovic était toujours à l’ affut d’ un espace et endiguait la vague des locaux. Kouloumba et Dembélé se montraient aussi réalistes et entreprenants puis enfin Jean-Pierre perforait la cible deux fois. (46-37 à la 20ème minute).

Le retard au tableau résultait visiblement d’ un manque de précision dans les tirs. Dommage pour les visiteurs qui résistaient en variant leur propre jeu et en insistant défensivement. Deux primés de Danigo et Dembélé provoquaient un léger rapproché en milieu de 3ème période (-7 points). Il n’ en fallait pas davantage pour réveiller l’ ardeur des Olonnais : Benfatah allumait la première mèche à 3 points puis Pétrovic sortait à nouveau le grand jeu en s’ imposant son bras gauche comme son bras droit. Au bout du compte les marmandais venaient de subir 13 points de l’ ailier et 9 points du terrifiant intérieur. L’ équipe du BBM était, au bout des 30 minutes, repoussée à nouveau à 14 points (70-56).

Imhoff, le meneur de jeu, et Mourier, l’ expérience, contrôlaient la fin de match avec en appui le pilier de l’ équipe Pétrovic lequel coupait toute offensive de Condé et autres. Seul Jean-Pierre se sortait de l’ emprise locale et offrait 9 points à ses couleurs. Le tableau ne pouvait plus s’ inverser dans cette 4ème période bien maitrisée par les joueurs de G. Pons , le Coach.

Même si ce résultat était prévisible les marmandais munis d’ une meilleure réussite aux tirs auraient pu résister et même inquiéter un adversaire qui se situe, en terme de classement, sensiblement à la même hauteur que les marmandais. 6, 3, 5 et 4 points perdus par période cela peut laisser quelques regrets… mais il est trop tard : le BBM aura le temps de se rattraper d’ ici les prochaines rencontres.


ce site a été créé sur www.quomodo.com