Histoire .... Histoire ... mais d'où vient cette boxe ?

Historique de la Savate Boxe Française

Les combats à coup de poings et de pieds remontent à l’Antiquité avec le « Pugilat » (combat avec les poings) et le « Pancrace » (combat avec les poings et les pieds).

 

La France, au sein de son identité culturelle, a été génératrice d’un art de combattre qui lui est propre.

 

 Car si au 15ème siècle, on se battait aux pieds et au bâton sur les chemins de nos provinces, aujourd’hui la Savate Boxe Française est devenue un sport de compétition.

  

 Au 18ème siècle : C’est le début de l’ère moderne et il est fréquent de régler ses querelles à coups de pieds, de poings et de bâton. C’est l’origine de notre discipline.

                               

   Vers 1790 : Les marins français utilisent une méthode de combat adaptée à la stabilité relative des pontons de navires, et qui consiste à porter des coups de pieds très hauts en assurant l’équilibre par une main posée au sol.






               




              

   1797 : Vidocq, alors âgé de 22 ans est initié à la « savatte » (orthographe de l’époque) par Jean Goupil alors qu’il attend à la prison de Bicêtre son départ pour le bagne de Brest. Il transmettra plus tard cette technique aux formations des « Brigades de sureté », (Qui deviendront par la suite les fameuses « Brigades du Tigre ») un service de police dont les membres sont d’anciens condamnés et dont le rôle est de s’infiltrer dans le « milieu ».

 

   1800 : La « Savatte » est alors connue comme le sport des mauvais garçons des barrières de Paris. (Ce que l’on peut considérer comme les banlieues de l’époque)

 

   Début du 19ème siècle : Au sud de la France, on pratique le « Chausson Marseillais » qui n’utilise que les pieds. Dans le Nord, se développe une méthode similaire dans laquelle s’ajoutent aux de pieds quelques coups portés avec la main ouverte. C’est la « Savate ».

                               

   En 1825 : Ouverture de la première salle officielle de savate à la Courtille par Michel Casseux.

 

 

1830-1832 : Charle Lecour(Élève de Michel Casseux ) apres AVOIR bien assimilé les techniques de poing de la boxe «anglaise», les ajoute à celle des pieds en créant la «savate boxe française».

 

 1852-1856 : Le prince Louis Napoléon Bonaparte crée l’école de Joinville ou on y enseigne la savate boxe française.

 

A la demande de l’Impératrice, un décret d’état Proclame l’interdiction des sports de combat. La savate boxe française se transforme en exercice GYMNIQUE «» et Prend le nom de «Adresse française». Seront ils à nouveaux autorisés en 1860.

 

 

 1900-1913 : Premier Championnat du Monde,.

 

 1970-1980 : Premier championnat d’Europe, Plusieurs changements de statut, pour enfin devenir la fédération française de savate boxe française et disciplines assimilées.

 

 1980-1990 : Création de la Fédération internationale, création du Championnat de France et d’Europe féminin. La fédération compte environ 20 000 licenciés.

 

1990-2007 : La savate boxe française S’est Développée Dans la monde entier, la France est la nation la plus titré Dans ce sport, elle est aussi la Meilleure école de boxe pieds-poings.

 

 

2.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com