SALLE GASTON CABY RUE DESCARTES 59120 LOOS
|
03 20 50 97 51
BASKET CLUB LOOSSOIS

" Ma maman elle fait comme moi, elle joue au basket-ball "

PUBLIÉ LE 18/01/2014 la voix du nord
CAROLE MOCELLIN
Depuis un mois, le Basket-club loossois a mis en place une séance de Basket loisirs pour les mères des jeunes joueurs qui fréquentent la salle Gaston-Caby. L’idée née d’un pari entre les mamans qui dans les tribunes assistaient aux matches de leurs enfants a tellement plu qu’Émilie Bacquet a organisé une séance à leur intention. Depuis, tous les vendredis de 19 h 30 à 20 h 30, entre vingt et trente mamans s’initient au basket-ball.
 
« Vas-y maman ! » Sous les encouragements de leurs enfants, une vingtaine de mères de famille font ce que leur entraîneur de basket appelle : « un déménageur ». Réparties en deux équipes, elles doivent se débarrasser de leurs ballons en marquant des paniers, ce qui a pour effet d’envoyer le ballon dans le camp voisin.
Ces mamans de joueurs et de joueuses qui fréquentent le club de basket loossois apprennent depuis déjà un mois à évoluer selon les règles du jeu. « Enfin, ce n’est pas si simple », explique Émilie Bacquet. L’éducatrice sportive met plutôt l’accent sur l’ambiance chaleureuse qui règne sur le terrain de la salle Gaston-Caby. « Quand elles ont terminé, ma première question est : Vous êtes-vous bien amusées ? »
Du temps rien que pour elles
Car le créneau du « Mamans loisirs » comme on le dénomme au Basket-club, a été surtout mis en place pour permettre aux mères de famille souvent accaparées par leurs activités de s’octroyer un moment de détente. « Cette heure, c’est du temps rien que pour elles, qu’elles ne donnent ni aux enfants, ni à leur mari, ni à la cuisine, ni au boulot… ». Bref, une manière de souffler et de ne penser pour une fois qu’à soi.
Du point de vue du sport, « c’est un divertissement sportif », appuie le président du club Patrick Gaye. « On a voulu allier le plaisir de la rencontre et du jeu sans penser à la compétition. » Ce qui signifie que ces instants de décontractions entre copines sont allégés des obligations strictes de l’entraînement.
Se mettre au sport sans gros efforts
Émilie Bacquet y veille. L’éducatrice qui entraîne depuis quatre ans les 5-15 ans au club a concocté un programme ouvert pour répondre aux besoins de ses nouvelles recrues. Pas d’exercices rébarbatifs mais des jeux et des échanges de ballons pour apprendre à sa mesure tout en y trouvant des moments de rigolade. « Cela se fait tout seul, on s’échauffe avec une balle, puis il y a une montée en puissance et enfin une séance d’étirements à la fin pour éviter les courbatures. »
Ce qui fait que les dames qui ont arrêté le sport peuvent parfaitement s’y remettre sans efforts particuliers.
L’autre souci a été de veiller à ce que les enfants ne se lancent pas dans des moqueries qui auraient pu décourager les joueuses en herbe. En termes d’éducation « cela marche très bien, les enfants sont contents d’expliquer à leurs mères ce qu’il faut faire quand on ne connaît pas les règles du jeu », complète Gérard Fruleux, le vice-président du club. « Ils sont d’ailleurs plutôt fiers de voir leur maman évoluer sur le terrain. »
Les dames qui craignaient au départ les critiques ont donc été vite rassurées. Émilie Bacquet observe d’ailleurs qu’elle ne s’attendait pas à un tel enthousiasme lorsqu’elle a organisé la première séance en décembre dernier.
Vivement la semaine prochaine !
Les joueuses quant à elles apprécient ce retour (ou cette arrivée) sur le terrain de sport. Jessica (32 ans) et Marie-Hélène (36 ans) sont assez fières d’avoir déjà pu relever ce premier défi. Toutes deux mères de famille, elles pensent déjà à s’en lancer un autre : «Pourquoi pas former une équipe de femmes à Loos ? » Une équipe de mamans qui rencontreraient d’autres mamans, par exemple.
En attendant, elles ont déjà demandé qu’il soit possible d’organiser un créneau supplémentaire d’une heure par semaine. « À la fin de chaque séance, on se dit vivement la semaine prochaine »
Comment s’inscrire ?
L’équipe des Mamans loisirs compte une trentaine de participantes. On peut encore s’y inscrire, car si la régularité de la fréquentation est préférable, il est possible de suivre les séances tous les quinze jours par exemple en fonction de son emploi du temps. Pour se renseigner, il suffit de contacter Émilie Bacquet uniquement par SMS au 06 69 47 73 83.
Les entraînements ont lieu à la salle Gaston-Caby, près du collège Descartes, dans le quartier des Oliveaux, à Loos.
Le Basket-club Loossois a été créé en 1995. Il est affilié à la FFBB et agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports.