5.6 - "Apprendre à penser"

« Apprendre à penser: l’émergence d’une nouvelle compétence? ».

Journées FLE de Madrid : Vendredi 5 et samedi 6 octobre 2012
4ième conférence pleinière par Mr François Makowski.
 

Mieux comprendre le fonctionnement de la/sa pensée rend l’apprenant actif, autonome, créatif, capable de négocier et de prendre des décisions, en évaluant les conséquences en connaissance de cause. Il prend ainsi conscience de diverses réalités tout en découvrant l’influence de son univers émotionnel sur ses réactions, sa réflexion et les prises de décision qui en découlent. Cette approche, en favorisant le développement de l’intelligence exécutive, permet l'émergence d'une nouvelle compétence : « le savoir être » !
Dans cette conférence, Mr F. Makowski a rappelé de façon très captivante les différentes étapes d'analyse du message et les niveaux de prise de décisions de notre cerveau selon nos connaissances actuelles. La connaissance de ces différents niveaux doit être transmise aux apprenants.

Vous pouvez laisser un commentaire à propos de cette PAGE.
CLIQUEZ sur la barre ci-dessous " voir / ajouter un commentaire "

1 - Les 3 cerveaux de Mc Lean

Selon Mac Lean, il y a 3 cerveaux
1°- le cortex
. siège des intelligences multiples (renvoyant aux charges émotionnelles)
. la créativité ( fonctions exécutives/le dire)
. la solidarité (lobe frontal)
2°- le système limbique
siège de la mémoire et des émotions, des 1ers apprentissages d’acquisition et des instincts grégaires.
3°- Le niveau reptilien , siège des instincts, la pulsion.


Nous ne connaissons environ que 1% du fonctionnement du cerveau, mais 90% de nos connaissances datent des 10 dernières années seulement.
Les phrases imagées “il a pété un câble” ou “un plomb” correspondent bien à la réalité, car nous sommes câblés. Le cerveau est constitué de faisceaux avec des lignes de signaux électriques parallèles parfaitement bien ordonnancées. Il faut compter 100 milliard de neurones et de cellules gliales avec des milliers de connections ...et des courts-circuits !

Mais il faut s’imaginer aussi des câbles qui barbotent dans un liquide fait de substances hormonales et de neurotransmetteurs. Il s’agit donc d’un
système électrique , mais aussi chimique .


2 - Conception plus récente des 5 cerveaux

Dans “le bricolage de l’évolution”, Bruno DUBRICK relève les mêmes cerveaux reptilien (primitif) et limbique (émotionnel), mais aussi 3 autres cerveaux sont nettement différenciés au niveau cortical.


1°- Le cerveau intuitif correspondant à l’hémisphère droit
2°- Analytique, correspondant à l’hémisphère gauche où se situe la zone du langage
3°- Exécutif ou directif, correspondant aux lobes frontaux, siège de la pensée.

Les temps nécessaires pour la mise en oeuvre des actions régies par ces différents niveaux sont plus ou moins longs:
-
Le niveau instinctifs: réagit en quelques millièmes de seconde.
-
le niveau émotionnel: il réagit en quelques centième de seconde. Il s’agit du cerveau dominant. Nous sommes soumis au dictât de nos sentiments et émotions.
- Le cerveau intuitif: il réagit en un dixième de seconde en fonction des expériences positives ou négatives qui ont été vécues, “sans penser”. le cerveau prend des décisions avant même que nous en ayons pris conscience.

-Le cerveau analytique: c’est celui du stockage de la compréhension, dans le lobe gauche. Il est mis en action en environ une seconde.
-
Le cerveau exécutive: il analyse les différents filtres par lesquels sont passées les informations.

3 - Nous sommes dominés par nos émotions

Les sentiments et les émotions mènent notre cerveau.

Nous ne croyons quelque chose et nous ne lui donnons du sens que lorsque nous éprouvons des sentiments forts à son sujet.
Les sentiments font appel à un processus intellectuel
Les émotions correspondent à des manifestations physiologiques provoquées par les sentiments.

L’intelligence exécutive permet de prendre de la distance par rapport aux émotions.

Pour qu’une information soit assimilée, il faut:

- qu’elle se rattache à des apprentissages antérieurs

- que cet apprentissage soit motivé

- l’élève doit connaître l'objectif à atteindre et le chemin pour y parvenir.

Les élèves doivent en être informés.
C’est en comprenant comment fonctionne le cerveau que l’on peut progresser.

4 - Comprendre le fonctionnement du cerveau

L’intelligence émotionnelle :

La pensée efficace est le haut de l’iceberg, le reste est inconscient, c’est à dire les 9/10e .
Or, la plupart des gens justifient leurs décisions par la seule partie immergée. Ils justifient avec ce qui est conscient, sans prendre en compte l’essentiel.

L’intelligence exécutive : C’est la “raison consciente”.
C’est la capacité de recherche du problème, la mise en oeuvre de stratégies, le raisonnement inductif, la pensée créative, la pensée divergente.

Le bilinguisme dès le plus jeune âge implique le cerveau exécutif d’emblée car ses enfants doivent faire des choix.


          “les américains n’y arrivent jamais“ a-t-il ete précisé !!!



Pour approfondir:

Le temps imparti pour la présentation a été malheureusement trop court pour permettre un développement complet du concept, mais un lien a été communiqué afin d'appronfondir le sujet:


Llorenç Guilira Agüera: “l’intelligence efficace ou encore savoir penser”
Màs allà de la inteligencia emocional: las cinco dimenes de la mente.
lecerveau.mcgill.ca


Les références des ouvrages auxquels Mr F. Makowski a participé sont:

http://www.idref.fr/091999472

http://www2.cndp.fr/revueVEIactu/375/fic34-Imp.htm

Partager cette page :
ce site a été créé sur www.quomodo.com