4.8 - "Donnons-nous le mot"

LEXIQUE : « Donnons-nous le mot »

CONFÉRENCES PLENIÈRES
Journées FLE de Madrid: Vendredi 5 et samedi 6 octobre 2012
3ième conférence pleinière par
Mme Marie-Laure Lions-Olivéri ,
Enseignante de FLE, co-auteure de méthodes de français pour adultes, Editions CLE international.


Dans le chapitre 6.4.7.2. du CECR, on peut lire que la « qualité, l’étendue et la maîtrise du vocabulaire sont des paramètres essentiels de l’acquisition de la langue /…/ ».

     Mais comment peut-on aider les apprenants à y parvenir ?

Vous pouvez laisser un commentaire sur cet ARTICLE.
CLIQUEZ sur la barre ci-dessous " voir / ajouter un commentaire "

1- Comment enseigner le vocabulaire ?

On parle de “compétences” lexicales et non de “connaissances”, la connaissance étant la capacité à utiliser les éléments lexicaux et grammaticaux.

Or, il ne faut pas planifier l’enrichissement du vocabulaire mais lui permettre de se développer organiquement en fonction des besoins.
 
Mais pourquoi l’acquisition et l’apprentissage des mots sont-ils plus faciles chez certains apprenants par rapport à d’autres?
La didactique cherche à décrire les transformations des actes d’enseigner en actes d’apprendre.
Les moyens consistent à exposer les apprenants à différents types de textes, avec des différents locuteurs (drôles/sérieux), dans différents contextes sociaux et prononcés selon différentes humeurs.

Il y a 4 moments didactiques :

- L'invisible

- Le prévisible

- L'imprévisible

- Le visible

La mise en place du processus se fait de la façon suivante:

- rassurer l’apprenant avec des mots transparents

- communiquer n’est pas tant parler que d’abord comprendre

- sensibiliser aux sons
- utiliser des tautogrammes (“un écureuil et un éléphant écrivent 

  énormément/ un gamin grognon cogne et gagne).

- créer des virelangues

- découvrir son type de mémoire (écrire, dessiner, mimer)

- travailler en collaboration

- donner un visage aux mots

2- Comment ?

Pour développer l’acquisition du vocabulaire de la langue étrangère, il faut tout d'abord s'appuyer sur son vocabulaire de référence, que l'on retrouve pour l'essentiel dans les manuels, mais souvent de façon insuffisante. Puis à travers une construction progressive faite d’associations, de parallèles et de dissociations, une suite de jeux et d’activités ludiques permettent de mémoriser le vocabulaire en contexte.


- Il est important de s’appuyer sur les acquis pour acquerir du nouveau lexique, car il ne suffit oas de l’apprendre, il faut aussi s’en souvenir.
- Il ne faut pas interdire le recours à la langue maternelle pour l’acquérir. On peut par exemple faire écrire un dialogue en espagnol et en faire faire une traduction littérale.
-
le “gromelo” : langue qu’on invente. Ceci permet d'amener l’apprenant à avoir de l’imagination et à faire des hypothèses sur les mots, pour développer son pouvoir d’inférence.

- l’apprentissage du lexique est un apprentissage hebdomadaire. Il faut le suivre et le mettre en action sans arrêt. Il peut s’agir d’activités très rapides.

Ce qu’il y a dans le manuel est élémentaire. Il faut aller beaucoup plus loin.

Pour cela, nous préconisons de commencer par faire faire par les apprenants eux-même  un ABCDAIRE .
Par exemple avec
le mobilier de la maison, s'il s'agit du thème traité !

A Abat-jour         H Hotte                  O Opercule        V Volets
B Baldaquin        I Interrupteur        P Plinthe            W Water

C Cuvette            J Jarre                     Q Quenelle        X Xylophone
D Duvet               K Kilowatt              R Rasoir              Y
E Écumoir           L lustre                    S Soupière         Z

F Fouet               M Moulin                T Torchon

G Garde robe    N Napperon            U Ustensiles

(Nous avons fait cet ABÉCÉDAIRE lors de l'atelier qui a suivi)

3 - Quels types de jeux proposer ?

Les grandes lignes et principes des jeux dérivant de l’Abécédaire étaient:

- développer les moyens mnémotechniques

- faire organiser  avec des suites ordonnées (un lexique bien ordonné et logique se retient bien mieux)

- ou au hasard (c’est beaucoup moins bon!)

Utiliser des petits papiers .
.
kinésique : faire deviner par mime
. ou Explication définitionnelle
verbale
le faire debout, en cercle (figure idéale pour la communication)
Énoncer les lettres les unes après les autres.

Recherche de différentes catégories de mots (listes) travaillées en groupe et diviser la classe en nombre de listes. Sons [ã] [ɛ̃] [õ] dis par un apprenant.

Le guide, l’aveugle et le trésor : pour ce jeu, j’étais “l’aveugle” ...et j’ai trouvé le trésor !!!!

le principe était le suivant. Il y a un guide, mais il ne peut pas se déplacer car il n’a plus de jambes. Il doit donc guider un aveugle (les yeux bandés) en lui indiquand le chemin à suivre pour retrouver un trésor (en l'occurrence un beau stylo du prof) en suivant le rebord des tables qui ont été disposées de façon à pouvoir créer un chemin (non dangereux!)
Ce jeu permet de mettre en utilisation les preposition et adverves de localisation spatiale et de direction (3 grands pas sur la droite, tout droit, avancer de deux table ...etc etc …) et franchement je me suis bien amusé!

Phrases reformulées :

Chaque groupe va formuler une phrase sur un thème précis.
puis chaque groupe envoie un émissaire transmettre sa phrase au groupe suivant et reçoit en échange une nouvelle phrase.
À chaque fois, on change un des mots, puis mise en commun de toutes les phrases en gardant le sens.
Peut se faire au départ à l’écrit mais aussi à l’oral.

Les mots interdits :
Chercher à faire dire à l’autre un mot tout en évitant de le prononcer soi-même en utilisant e maximum de mots ou expressions compensatoires (on peut faire un remue-méninge avant).
Ex: “oui/non” interdits, pour remplir un bon de commande au restaurant.
2 effets:     1°- la dynamique de faire dire “oui”
        2°- recherches de solutions, de paraphrases pour résoudre et trouver une solution.

Improvisations :
Activité ludique avec une place dans la phase préparatoire à une révision.

4- Pour aller plus loin...

M. Alain Brouté, Professeur de langue et culture françaises à l’Université Autónoma de Madrid et Directeur de la collection Motivés ! Editions Anaya Français.


“les interactions orales en classe de Fle” de Pearson/Alain Brouté


http://ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Pologne5/broute.pdf
http://ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Pologne5/broute.pdf

http://corela.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1760


5 - Autre sites ou blogues de Jeux de mots

. Allumez le FLE : Blog qui ne fonctionne malheureusement plus depuis 2008 mais qui donne de nombreux exemple de jeux utiles pour un apprentissage lexical.
ce site a été créé sur www.quomodo.com