Commentaires de la page 12 - Le VIETNAM

comment

Déjà 3 commentaires sur ce sujet

Affichage du plus récent au plus ancien
1.
Sandra RABET
2013-12-12 16:49:46
Yves, merci de partager ton expérience. Ton exposé est intéressant et bien écrit !
6 années de vie au Vietnam et j'ai du mal à me remettre au mode de vie occidental...
Je suis rentrée en France depuis le début de cette année après la fermeture de la société pour laquelle je travaillais. Je n'étais pas du tout prof mais vivre dans ce pays m'a permis de comprendre des tas de choses et essentiellement que gagner de l'argent, c'est bien, mais faire le métier dont on rêve depuis longtemps, c'est encore mieux...alors, j'ai laissé tomber mon ancien métier et décidé de faire cette formation.
Je ne sais pas si j'aurais l'occasion de retourner enseigner au Vietnam mais en tout cas, ce pays restera à tout jamais dans mon cœur.
Le Vietnam, on l'aime autant qu'on le déteste, te procure de l'énergie autant qu'il t'en demande, bref, une passion ardente...
Je souhaite à tous ceux qui veulent y aller de le faire, de laisser tomber les barrières et de se laisser tenter par ce beau pays !!!
2.
Marie-Line
2013-09-11 06:39:41
Merci Yves pour avoir partagé cette expérience exceptionnelle.
Je suis française, d'origine vietnamienne. Née en France (Villeneuve/lot, très connue depuis une certaine affaire Cahuzac !), mes parents sont arrivés en France après la décolonisation en 1956 (car mon père était d'origine française, né à Saïgon et a épousé une vietnamienne) et quand j'écoute la chanson "bonjour, Vietnam", je me retrouve un peu ...
Je ne connais le VN que depuis 2011, année de découverte avec mon mari, français de souche, de mes racines profondes et ce fut très émouvant pour moi. Depuis, beaucoup de choses se sont passées.
Je t'adresse d'ailleurs ce message depuis Hanoi, où nous sommes arrivés hier pour une dizaine de jours.
Mon mari, fondateur d'une société d'informatique (édition de logigiels grands compte) a depuis 2011 développé une activité offshore ici à Hanoi et par conséquent, fait de fréquents aller/retour (tous les 2 ou 3 mois) et je suis souvent du voyage, quand c'est possible. Nous développons peu à peu notre réseau social (entrepreneurs, politique, universitaire, socio-culturel, ...) car je pense que là bas, pour entreprendre quelque qchose, il faut connaître avant tout, les bonnes personnes.
Je termine la formation DAEFLE Cned/ AF et j'envisage de créer une structure d'apprentissage au Français à Hanoi dans quelques temps.
On aura peut-être l'occasion de partager nos expériences, nos avis ......
3.
Céline Sultana
2013-09-08 14:37:56
Enfin Yves, je lis ton témoignage. Et je tiens à te remercier pour le temps consacré à ce partage.
Par le biais de ce colloque, tu as vécu une sacrée expérience !
Je te rejoins sur pas mal de tes descriptions du pays, sauf peut-être la reconnaissance des vietnamiens au fait qu'on les salue ou compte dans leur langue.
Pour ma part, tous ceux avec qui j’ai pu échanger un petit peu en vietnamien se sont montrés fort reconnaissants. Je recommanderais vivement de faire cet effort qui peut métamorphoser un bref échange en une réelle conversation et changer une relation.
Peut-être ce décalage de ressenti s’explique-t-il par la différence de genre. La gente féminine se montre éventuellement plus réservée vis-à-vis d’un jeune-homme que, tous genres confondus, à l’égard d’une femme…
J’ai fort apprécié lire la partie « Vivre au Vietnam ». 
Je te souhaite plein de réussite pour cette nouvelle rentrée scolaire.
Ajoutez votre commentaire
Votre nom :
Votre adresse mail :
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web (facultatif) :
http://
Votre commentaire :
envoyer
ce site a été créé sur www.quomodo.com