Commentaires de la page 3 - Le CHILI

comment

Déjà 6 commentaires sur ce sujet

Affichage du plus récent au plus ancien
1.
Emeline Moreau
2014-06-06 12:54:41
C'est tout a fait ca. Je suis arrivee depuis septembre 2011 au Chili et j'ai vecu un peu la meme chose a Valparaiso. Je prepare le daefle de juin 2014. Pour rigoler un peu, les frais de scolarite en maternelle dans l'unique etablissement de langue francaise de Valparaiso coute environ 5 millions de CLP par an (7500 euros, presque une ecole de commerce chez nous). Mon fils va sur ses deux ans, je rigole de moins en moins.
Au boulot! Bienvenue au pays de l'ultraliberalisme!
2.
Céline Sultana
2013-05-28 17:11:23
Merci Régine pour ce témoignage. Ca me donne un peu de courage. :-)
3.
céline Houard
2013-05-19 17:40:55
Chouette ce récit!!! mdr pour la Marseillaise, oui, ils ont du mérite, moi je ne la connais même pas en entier! Ne pas savoir dire "non", c'est peut-être plus répandu qu'on ne le pense...On avait le même souci à Madagascar et au Vietnam. Ils sont commencés alors, ces cours dans l'école publique? Quel a été l'accueil? C'est une super initiative en tous cas! Que faisais-tu avant l'enseignement? Tu es originaire de St Malo?Tu dis que vous êtes arrivés au Chili en tant qu'expat, j'imagine que c'est par le biais de ta moitié, il est dans quel domaine?
4.
Anne Alice Heim
2013-02-07 21:13:36
whaouhh !! belle histoire cette marseillaise chilienne :-) !!! ce sont autant de petits bonheurs qu'on oublie pas, comme la première classe !!
et c'est vrai malheureusement que nous ne savons pas toujours beaucoup de choses sur certains pays, alors que quand nous nous y rendons on se rend compte à quel point la France rayonne (avec tous ces clichés plus ou moins vrais !!)
5.
MYRIAM
2013-01-28 18:19:39
Texte bien "senti". Quelle belle aventure ! Cela nous fait rêver ! D'autant plus que l'Amérique latine m'attire depuis très longtemps. Je projette d'ailleurs de m'installer au Chili voire Pérou.
6.
philippe
2013-01-26 16:41:37
Très beau texte, qui donne tant envie de vous rejoindre, ton mari et toi, dans ce pays si étendu, si varié et merveilleux, avec des gens si bons!
C'est curieux ! Cette façon de "ne jamais dire non", de ne pas vouloir contrarier, son interlocuteur, cette étonnante nonchalance, la distension du temps dans le "al tiro" o "manana sin falta" - et pourquoi pas "manana" pour ainsi dire "jamais"-, ce sont des caractéristiques que l'on retrouve effectivement dans plusieurs pays sud-américains, mais également, chez tous les peuples du pacifique sud.
C'est agaçant pour les européens que nous sommes au début, mais cela devient tellement charmant par la suite. Une autre vison du monde, pour un pays qui est sans doute le plus européen des pays sud-américains.
Ajoutez votre commentaire
Votre nom :
Votre adresse mail :
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web (facultatif) :
http://
Votre commentaire :
envoyer
ce site a été créé sur www.quomodo.com