5.4 - INALCO 07/12/12 - TICE

Page du module optionnel TICE

Résumé de la Journée de travail du 7 Décembre 2012
à l'INALCO (Paris)

Enseignement/apprentissage des langues
et pratiques numériques émergentes.
 
Journée d'études organisée par la section 4 de l'INALCO / PLIDAM, unité de recherche,
Pluralité des langues et les identités: didactique, acquisition, médiations.


Journée très riche et dense qui a mis en évidence un certain nombre de points forts concernant l'émergence du web dans l'enseignement/apprentissage depuis une dizaine d'années.

- Le numérique, déjà "émergeant" en 2002, correspondait à des situations fondées sur l'asynchronisme (CDrom, DVD, forum, courriel, podcast) et faisait appel à ce qui était désigné comme le "multimédia" et/ou "l'hypertexte". Désormais, c'est d'une palette beaucoup plus large dont il s'agit, et même si les précédents outils gardent de l'intérêt, est apparue une multiplicité de nouveaux outils synchrones faisant appel à des canaux multimodulaires, allant du web 2.0, blog-wiki, aux plateformes type Moodle, des réseaux sociaux (chat) à la visioconférence ou au e-learning.

- Cette synchronie (travail en ligne) est responsable de profondes modifications, tant dans sa forme propre (car nécessitant une réponse rapide et en interaction, impliquant une forte pépondérance de l'oralité par rapport au texte) qu'au point de vue extra- et intra-linguistique dans le contexte culturel donné. Le texte lui-même est transformé. La grammaire n'est plus statique, mais dynamique, avec des transformations linguistiques analysables, marquées par une forte influence inter-culturelle.

- Cela impose une vision dynamique des différentes composantes, qui ne sont plus des entités statiques présupposant des appartenances figées. À cette dimension doit pouvoir répondre également des tâches précises, favorisant son expression.

- En effet, même si les outils ont évolué, les usages restent identiques car ils dépendent essentiellement de la volonté des utilisateurs. Le tuteur, qu'il soit virtuel ou réel, reste indispensable, dans des contextes différents, avec une altérité qui est maintenue. Le guidage vers l'autonomie, que ce soit dans l'inter-compréhension ou la production, reste indispensable pour aider les apprenants à construire leurs représentations et pour susciter la motivation. Cette dernière reste un facteur essentiel des apprentissages.

- De nombreux projets intégrants cette multimodalité ont été rapportés avec des résultats parfois surprenants. Nous souhaitons souligner ici les résultats préliminaires d'une étude en cours sur Paris 3. Curieusement, ceux-ci n'ont pas été repris lors de la conclusion de la journée, mais ils paraissent cependant importants à retenir, afin de conserver un regard critique: le vécu vis à vis des TICE avec l'impact concret de leur utilisation dans les apprentissages, au delà des simples problèmes techniques qui surviennent fréquemment, ainsi que la pertinence réelle des apports collaboratifs ont été jugés, dans les deux cas, de façon "beaucoup plus nuancée" par les apprenants, que par les enseignants, qui expriment de leur coté "une vision beaucoup plus positive", voire, est-on en droit de se demander, presque trop "idéalisée". Les apprenants doivent être accompagnés et guidés pour ne pas être perdus !

- Le guidage par les professionnels reste un point crucial, d'autant que l'internet foisonne d'outils non spécifiques comme par exemple wikipédia. Il existe un problème évident de validation de ces outils et on ne peut pas les utiliser sans être soi-même un maître dans la discipline.

- Il n'en demeure pas moins que les travaux effectués, tant en Corée qu'en Belgique, ainsi que le projet concernant la Tanzanie et l'afrique de l'est avec le Swahili, pointent tous très clairement l'intérêt de telles technologies, avec le développement permanent de nouvelles applications, logiciels ou modes de communication, comme l'application kakaotalk sur smartphone androïd, mais aussi le développement de plateformes visant à remplacer Moodle, qui s'avère insuffisant.

- Dans tous ces projets, il faut noter un net recul du présentiel avec un temps de travail en autonomie ou semi-autonomie beaucoup plus important, pour des raisons économiques, politiques et de pratiques sociales. Il s'agit de "rentabiliser" chacune des périodes de modalités de travail, en préparant tout particulièrement les périodes en présentiel pour les rendre plus efficaces.

- Il parait indispensable que les moyens répondent aux besoins du monde changeant de l'entreprise, ainsi qu'à ceux des apprenants eux-mêmes sur le marché du travail. Cela a été particulièrement bien pris en compte dans les travaux menés en Belgique, où l'exigence des entreprises n'est même pas du niveau B2 ou B2 +, mais C1 minimum. Or, tout comme en France, la population ne bénéficie pas d'un enseignement suffisant des langues dans le secondaire et les personnes ne sont pas suffisamment sensibilisées à l'intérêt de leur apprentissage. Il a été également rappelé la prévalence du plurilinguisme belge qui est non pas de 2 ou 3 langues, comme on pourrait le croire, mais de 5. Un nouveau logiciel avec une nouvelle plateforme devrait sortir courant 2013.

- Un dernier "scoop", laché presque en aparté et très rapidement par Madame ZARATE lors de la clôture de la journée, a eu l'effet d'une bombe à neutrons (grand silence pensif, interrogatif ou dubitatif, dans l'amphi?!): Certaines universités américaines s'allient actuellement pour organiser des cours gratuits en ligne ! ...

Il s'agit de modèles pédagogiques qu'il faut suivre, car l'apprentissage des langues bénéficiera de ces boulversements en cours. Un échange de savoirs et de savoir-faire avec coopération entre les différents partenaires est indispensable pour y parvenir.
Enfin, le support numérique permet d'augmenter l'audience du public qui possède un savoir déjà existant, mais ce sont les supports multimodaux qui vont transformer ces savoirs.

Le 07/12/12, Philippe.

(L'!ntégralité des présentations sera prochainement disponible sur le site de l'INALCO-PLIDAM)

AVERTISSEMENT

Ce compte-rendu a été réalisé par l'un des étudiants au DAEFLE, membre de la BND.
Il ne relate que les points qu'il a pu noter et qui l'ont marqué au cours de cette journée.
En aucun cas, il ne prétend être totalement exact, exhaustif ni objectif.

PROGRAMME du 7 décembre 2012

- Ouverture de la journée.  
par
Thomas SZENDE, Directeur du PLIDAM

- "De la souris au chat et du chat à la visio: l'enseignement / apprentissage des langues via la communication en ligne."
par
Christine DEVELOTTE, Lyon-Ifé- ICAR

- "Conversations en ligne: descriptions, perspectives."
par
Louise OUVRAD, INALCO - PLIDAM

- "Création d'un blog sur la vie étudiante en France et à Hong Kong: quels apports pour l'interculturalité?"
par Catherine MULLER, Paris 3 - DILTEC

- "Dispositifs transnationaux de co-construction en ligne pour l'appentissage de l'anglais: quelles représentations? par Vincent PRADIER, Paris 3 - DILTEC

- "Usages formels et informels des TICE dans l'enseignement et l'apprentissage universitaire du coréen en France." par Jin-Ok KIM, Paris 7 & INALCO - PLIDAM

- Créativité et recherche: des antagonistes indissociables de l'apprentissage combiné en semi-autonomie. 
par
Martine VERJANS &Anouk GELAN,Universiteit Hasselt, Belgique.

- "Élaboration d'un cours d'enseignement à distance du swahili standard niveau débutant." 
par  Odile RACINE-ISSA, Paris-Sorbonne - LACITO&INALCO - PLIDAM

- "Revisiter la composante informatique de l'Expression Libre, pédagogie de l'expression orale."
par Sophie LOUMANS, Université Paris Descartes.

- Le manuel européen euro-mania: la triple intégration des langues, des disciplines, des curricula." 
par Pierre ESCUDÉ, IUFM Midi-Pyrénées - UMR ETFS

- "Bilan et perspectives."
par Patrice POGNAN, ParisSorbonne - STIH&INALCO-associéPLIDAM

- Clôture de la journée.
par Genevièvre ZARATE, Directrice adjointe de PLIDAM

Written and Narrated
by Dave Cormier
Video by Neal Gillis (08/12/2010)

 
Cette vidéo fait suite au commentaire de "Marion" (voir ci-dessous). Sa source est : http://www.youtube.com/watch?v=eW3gMGqcZQc&feature=youtu.be
Voir aussi :
"SGA, REO, MOOC... qu'y a-t-il derrière ces sigles ?"
 Le blog de Philippe LIRIA (16 mars 2013 )


Vous pouvez laisser un commentaire sur cet ARTICLE.
CLIQUEZ sur " voir / ajouter un commentaire "
 
 
 
 
 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com