1.3 - L'avis d'une prof de fle

Partager cette page:

L'Avis d'une prof de FLE

En réaction à l'article, "Être prof, c'est comme manier des produits dangereux", témoignage d'une prof d'allemand dans deux collèges, issu du site Rue 89, Le nouvel Observateur, nous reproduisons ici l'avis posté sur un page facebook "Français pour tous" par une prof de FLE.


"C'est difficile à expliquer succinctement, mais je peux dire que peut-être tout ce que notre profession d'enseignant (animateur/évaluateur, on a souvent tendance à l'oublier) demande et requiert en capacités psychologiques, morales et intellectuelles (
et physique comme dans l'article) n'est pas traité lors de notre formation et fait l'objet d'un long apprentissage solitaire et personnel.
Contrairement à Aude qui a suivi le parcours Capes, j'ai fait un parcours FLE, mais comme elle, je n'ai eu aucun cours qui m'expliquait des principes de bases de "comment construire un cours".
C'est un peu contradictoire, non ? Pour des gens qui vont tout de même former les élèves d'aujourd'hui et les adultes de demain. Pour ne pas noircir le tableau ou me transformer en indignée du dimanche, je peux dire et je vois que j'apprends beaucoup sur le terrain. Je suis partie de zéro et je suis passionnée par ce que je fais.
Mais les hauts et les bas de notre moral et de notre état psychologique et physique nous jouent des tours. On a tous en tête le professeur idéal, un prof qui nous a touché quand on était élève ou étudiant parce qu'il "expliquait bien" ou parce qu'il était "cool"... Inconsciemment, on a envie de ressembler à cette image de prof idéal et on se dépense toujours plus pour être un bon prof et bien faire notre boulot (pour ceux qui sont munis d'un minimum de conscience professionnelle). Mais ça demande de toujours se dépasser plus et encore plus et on reste encore humains !
Qu'on soit prof ou de l'autre côté du bureau, on a malheureusement tendance à oublier de lever le pied. Aussi parce qu'on a laborieusement accès à l'expérience des autres au temps où ils ont commencé ; ce n'est pas une généralité, mais je pense que c'est le cas de beaucoup d'enseignants-débutants. On se construit seul et c'est très riche en émotions et en apprentissage, mais faire son chemin tout seul nous fait faire des erreurs qui pourraient parfois être évitées. On voit trop le prof qui fait et pas assez celui qui est..."


Retour à la page: " Questions de profs "
Si vous un avez un liens vers un site à proposer
ou un commentaire, une proposition à faire,
CLIQUEZ sur la barre ci-dessous " voir / ajouter un commentaire "
ce site a été créé sur www.quomodo.com