LES PRINCIPALES MALADIES DU LAPIN

LA MYXOMATOSE



La myxomatose est due à un virus dont la transmission se fait par piqures d'insectes ou par contact direct entre lapins infectés.



Il existe 2 formes de myxomatose :


 


- La forme Nodulaire : se caractérise par l'apparition de petits nodules ou les insectes piquent au niveau de l'œil, des oreilles et du nez .Il y a souvent un gonflement des paupières et des difficultés à respirer.


 


- La forme Amyxomateuse : ce sont les mêmes symptômes sans nodules.


 


Le lapin peut mourir en une dizaine de jours.


Dans tous les cas l'animal est fortement abattu avec une forte fièvre.


Malheureusement, il n'existe pas de traitement. Seule la vaccination à titre préventif reste efficace. 




VHD : MALADIE VIRALE HEMORAGIQUE 



Le VHD est une maladie virale provoquée par un germe très résistant.


Elle se transmets entre lapins, par contact avec les selles d'un lapin infecté, par le fourrage ... 

 

La période d'incubation est de 48h.


 

Tout d'abord l'animal cesse de s'alimenter. Puis une forte fièvre apparait. De petits saignements apparaissent au niveau du nez se terminant par de fortes convulsions entrainant la mort.


Il n'existe aucun traitement pour cette maladie. Tout nouveau lapin introduit dans l'élevage doit être mis en quarantaine.


Seule la vaccination préventive à l'âge de 2 mois est une mesure efficace. Elle doit être renouvelé tous les 6 mois.



LA COCCIDIOSE

 

C'est la maladie la plus fréquente et la plus dangereuse chez le lapin. Ce parasite affecte le foie ou les intestins. Elle apparait chez le lapereau au moment du sevrage.


 Les principaux symptômes sont : le gros ventre chez le lapereau ; les diarrhées ; l'amaigrissement ; le manque de consommation d'aliment et d'eau puis la mort. 


Les sujets contaminés depuis plus de 7 jours n'ont aucune chance de guérir même avec traitement.


Le traitement de la coccidiose est possible. Il est conseillé de faire un traitement préventif au moment du sevrage en donnant des anticoccidiens


 Les clapiers doivent êtres désinfectés après rétablissement.



 

 

 

LE CORYZA

 

Le Coryza est l'une des maladies respiratoires la plus fréquente chez le lapin.


C'est une maladie extrêmement contagieuse qui se répand rapidement. L'animal malade commence par éternuer puis un écoulement nasale apparait ainsi que des difficultés respiratoires.


La maladie est favorisée par les courants d'air, les mauvaises conditions d'élevage et le stress engendré par le transport.


Seul la prévention permets d'éviter la pathologie. L'usage d'antibiotiques est conseillé dès le début des symptômes.



L'ENTEROCOLITE


C'est une maladie très fréquente chez le lapin. Elle est très contagieuse mais encore très mal connue.

 

Les principaux symptômes sont un ballonnement de l'abdomen avec un "bruit d'eau", une sous consommation d'eau et de nourriture, une constipation,  mordillement de la cage en signe de douleur, une dilatation des pupilles, une chute de poids et une diarrhée claire avec du mucus.

 

La transmission s'effectue par contact aliments ou autres congénères contaminés.

 

Un très fort taux de mortalité est observé sur les lapereaux en cours de sevrage.

 

A ce jour il n'existe pas de traitement seul la prévention permets de limiter la maladie.

 

Une bonne désinfection des clapiers est obligatoire.


 

création de site internet avec : www.quomodo.com