MERCREDI 24 AVRIL 2019 : RANDONNEE DU PATRIMOINE

 

ST JEAN SUR MAYENNE / ST ROCH/ LE BOURGNEUF LA FORET

 

28 personnes sont inscrites à cette journée annuelle, âgée de plus de 10 ans, dont l’investigateur est André HOUDAYER, absent pour cette édition 2019, pour raison de santé.

 

Tout est cadré. Les 4 organisateurs : Christiane à la réception des chèques – Marie-Jo à l’établissement de la liste et à la réservation définitive du restaurant – Solange aux visites – Marin aux itinéraires vélos & voitures. Tout le monde est confiant jusqu’à la veille au soir… La météo est annoncée catastrophique pour la journée avec pluie et rafales de vent.

 

Dès 6 heures, ce mercredi 24/4/2019, les précisions météorologiques sont réalité. Les responsables sur la route ne veulent prendre aucun risque. Au petit matin, le nouveau programme de la journée fait le tour des chaumières entraînant joie ou déception suivant le mental de chacun.

 

La randonnée aura bien lieu mais en voiture.

C’est donc à partir du local du club que les véhicules à moteur, transportant jusqu’à 7 personnes, prennent la route. Direction ST JEAN SUR MAYENNE où nous attendent, pour 8h30, deux guides locaux passionnés dont un St-Jeannais d’origine. La visite de la chapelle ST TRECHE démarre par la grotte naturelle située au pied d’un promontoire à la confluence de l’Ernée et de la Mayenne là où l’Ermite St-TRECHE aurait assuré l’évangélisation du Maine Occidental. La chapelle aurait été construite à l’emplacement d’un monastère au VIIème siècle. Le lieu de culte, reconstruit au Moyen-âge puis à l’époque moderne, fut entièrement restauré à la fin du 19ème Siècle pour devenir un sanctuaire dédié aux héros de la grande guerre. Ses murs sont couverts d’environ 150 plaques en leur mémoire. Notre guide féru d’histoire nous fait oublier le défilement du temps alors que nous sommes soumis à des obligations d’horaires pour respecter la ponctualité de nos autres rendez-vous.

Pour l’instant, les parapluies sont plus souvent fermés qu’ouverts. Le convoi poursuit sa route vers la chapelle ST ROCH situé au petit hameau de la commune de ST OUEN DES TOITS. La même procédure pour la visite de la chapelle : deux guides locaux. Des habitants du secteur qui ont répondu « présent » sans hésiter. L’entrée en matière se réalise à l’extérieur de l’édifice où chacun s’enlace le corps avec ses bras pour se réchauffer. Quel confort à l’intérieur de ce lieu saint vide de mobilier. Nos historiens précisent qu’à l’origine le hameau de ST ROCH s’appelait ST GIRARD. La petite chapelle faisait partie des biens de l’abbaye d’EVRON. C’est probablement à l’occasion d’une épidémie qu’on la changea de nom au 17ème Siècle. Tombée en ruine, elle fut reconstruite au 20ème Siècle.

 

ST ROCH. On l’invoquait pour guérir de la peste. Celui-ci né à MONTPELLIER d’une famille riche s’était mis au service des pestiférés au cours d’un pèlerinage à ROME. En rentrant en France, il fut atteint de la peste alors qu’il se trouvait en pleine forêt. La légende raconte qu’un chien d’un seigneur du voisinage lui apportait du pain chaque jour, ce qui lui permit de survivre. La statue de ST ROCH représente le saint, en tenue de pèlerin, son bâton à la main, un chien à ses pieds et désignant d’un doigt son genou infecté. Son Saint patron est fêté chaque 16 AOUT (date de sa mort) et ce dans plusieurs villages de France. L’emblème sur le chapeau de ST ROCH serait la coquille. Arborée d’abord par les pèlerins de Compostelle, elle est devenue, au moyen-âge, l’insigne de tous les pèlerins.

Cette petite chapelle fait la fierté des riverains (nos guides) qui profitent de son site pour la fête annuelle des voisins.

Poursuite du programme… Nous voici arrivés au BOURGNEUF LA FORET à la porte de la chapelle du cimetière également dédié à ST ROCH. Le responsable des bâtiments de la commune a ouvert ses portes, exceptionnellement, pour notre venue. Il nous rejoint et nous fait découvrir, à regret, tous les stigmates d’abandon de cet édifice qui devient le refuge des oiseaux.

 

C’est à pied que nous rejoignons le café des sports où chacun apprécie une boisson chaude. L’heure est à la détente.

 

Il reste 20 km à parcourir pour arriver à ST CYR LE GRAVELAIS pour la dernière visite chez Yvette et Maurice TOP qui prennent tant de plaisir à nous présenter leur collection personnelle de voitures anciennes, mobylettes, solex, vélos, jouets. Le tout abrité dans des bâtiments en pierre, rénovés par leurs soins. Yvette et Maurice sont picards. Ces deux antiquaires ont adopté la Mayenne à leur retraite après l’avoir découvert par un volet de leur métier, la chine.

Une Clément-Bayard de 1912, une VERMOREL de 1919, sans oublier la voiture de course AMILCAR de 1924…. Toutes plus élégantes les unes que les autres, de véritables bijoux. Ce musée personnel abrite 12 voitures remises en état par Mr TOP sans oublier la cinquantaine de mobylettes, etc. Maurice est intarissable quant à l’histoire ou la mécanique de chaque voiture et le temps passé à les restaurer. Yvette a tout prévu. Un couple d’amis a été appelé en renfort pour l’aider à faire le service d’un apéritif avec amuse-bouche offert gracieusement.

 

Contrairement aux habitudes sur le vélo, la ponctualité n’est pas de rigueur. Nous arrivons légèrement en retard au restaurant « POSCAFE » à MONTJEAN où nous déjeunerons de 14 à 16 heures. Le menu est étoffé.

 

Pour les responsables « du terrain «, qui ont reconnu le parcours à deux reprises, cette journée laisse un arrière-goût de déception d’autant que le soleil nous nargue. Ce n’est que partie remise.

 

Deux nouvelles dates sont arrêtées pour réitérer cette sortie à vélo (Lundi 6 Mai 2019 / Mardi 7 Mai 2019) de 8 heures à 13 heures. Départ du jet d’eau. C’est acté par la majorité. Ces 2 sorties exceptionnelles organisées par le club sont également proposées aux personnes qui n’auraient pas réussi à se libérer ce mercredi 24 Avril 2019.

 

 Qu’on se le dise : elles auront lieu sans les visites et sans déjeuner au restaurant ! avec maintien de la pause au BOURGNEUF LA FORET.

Ce n’est qu’un au revoir au local du club. Tout le monde est satisfait de cette journée chargée en visites passionnantes.

 

L’HUISSERIE le 24/4/2019

Solange BARAIS

 

 

 

RECETTE CAKE A LA POUDRE D’AMANDE (d’Yvette TOP)

70 g poudre d’amande/ 4 oeufs/ 4 CS crème fraîche / 4 CS persil / 1 gros oignon émincé fin / 250 g de carottes râpées /sel-poivre

Cuisson 45 à 50’ / Th 160 à 180 degrés suivant four. Sortir du four quand le cake est bien doré.

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com