Réunion CA du 25 Septembre 2017

Compte-rendu de Réunion du CA du 25 septembre 2017 à 20 heures aux Astérides

Présents : Daniel Caroff, René Pann, Jean-Michel Christien, Christian Le Corre, Jean-Michel
Poupon, René Le Corre, Philippe LeClerc, Alain Richard, Laurence Moysan, Brenda Guerrot, Anna
Le Bec, Fabienne Le Grand, Danielle Joseph, Anne Le Grand
Excusés : Jean-Francis Dolidet, Agnès Le Roy
ORDRE DU JOUR
1. Fête(s) de quartier et météo
2. Echanges avec la Mairie et demandes à renouveler
3. Questions diverses

1. Fête(s) de quartier et météo
Pour la deuxième année consécutive, la fête de quartier de la rentrée a dû être annulée en raison du
mauvais temps. La chapelle, initialement proposée comme solution en cas de pluie, était occupée
par les Orthodoxes ce jour-là.
La question de la pertinence de tenir une fête profane dans un lieu de culte est posée.
D’un commun accord, il est décidé qu’à l’avenir la chapelle ne pourrait en aucun cas servir de
solution de repli en cas d’intempéries. Après délibération, la solution retenue est le montage d’un barnum sur le terre-plein derrière la chapelle. Habituellement, en plus de l’AG suivie de la soirée galette des rois en janvier, l’Association organise deux fêtes par an : la fête des voisins à la fin juin, à la veille du Pardon, et la fête de la rentrée début septembre. Une réflexion est menée au sein du conseil, et à l’unanimité il est décidé d’arrêter la fête de quartier à compter de la rentrée 2018.
En ce qui concerne la fête des voisins, il est primordial de commander très tôt le barnum auprès de la
mairie en raison de la forte demande à ce moment-là de l’année (nb : prendre les dimensions du
terrain au préalable). En cas de prévisions météorologiques défavorables, une équipe serait chargée
du montage du barnum, une autre du démontage. Le barnum resterait en place le lendemain matin
pour le pot de l’amitié à l’issue de la messe du pardon.

2. Echanges avec la Mairie et demandes à renouveler

Depuis notre rencontre avec Guillaume Menguy le 8 juin dernier, Philippe n’a reçu aucune nouvelle
concernant l’avancement de la réflexion sur les sujets abordés. (Voir compte-rendu sur notre site.)
Daniel préconise qu’à l’issue de chaque rencontre avec les élus, l’Association adresse un courrier à
la Mairie faisant le bilan des thèmes abordés et des promesses ou remarques émises.
En ce qui concerne la rue de la Chapelle, Danielle s’est entretenue par téléphone avec M Menguy à
la fin du mois de juillet. La municipalité donne son accord pour la mise en place d’un panneau « 30 »,
alors que la demande formulée concernait la création d’une voie partagée avec vitesse limitée à 20
km/h... D’après M Menguy, l’autorisation de limiter la vitesse à 20 km/h n’est pas en phase avec la
politique de la ville. Philippe va inviter M Menguy à venir sur place pour constater les nuisances et la dangerosité du tronçon entre le château d’eau et la chapelle et demandera qu’il sollicite la réflexion des services techniques pour proposer une solution.
Parmi les idées suggérées par le conseil figurent la mise en place de plots (à l’instar du dispositif
réalisé sur la route de Cuzon) et la création de passing places permettant à deux véhicules de se
croiser à certains endroits.
René Pann est consterné par la vitesse à laquelle roulent les voitures devant chez lui sur la rue de la
Chapelle. Ces excès de vitesse concernent aussi bien les résidents du quartier que les salariés des
Astérides... Il serait souhaitable de prolonger le dispositif des plots + lignes au sol entre chez René Pann et la maison Croissant. Philippe va également renouveler notre demande de matérialiser les deux voies sur la route de Cuzon, en particulier au niveau du virage près du château d’eau.

3. Questions diverses
Sur la route de Cuzon pendant de longs mois, le manque d’entretien du talus devant la maison LeBec a considérablement gêné le passage des piétons sur le trottoir aménagé. Ce problème relève-t-il
de la responsabilité du propriétaire ou de la Ville ?
Récemment la municipalité a procédé à un comptage du nombre de véhicules sur la route de Cuzon.
L’Association serait intéressée d’en connaître la raison et le résultat, et de le comparer aux résultats
précédents.
Certains résidents du chemin de Mouliouen se plaignent de la pratique de moto-cross en surplomb
de la voie express. Le bruit engendré est parfois assez pénible le week-end, et les pistes créées
débouchent sur le cheminement piétonnier. La Ville a-t-elle donné son accord (à qui ?) pour cet
aménagement de pistes ?
(pour info : date de la fête des voisins 2018 – samedi 23 juin)
ce site a été créé sur www.quomodo.com