Réunion du CA 16 Janvier 2018

Compte-rendu de Réunion du Conseil d’Administration du 16 janvier 2018 à 20 heures aux Astérides
Présents : Daniel Caroff, René Pann, Jean-Michel Christien, Christian Le Corre, Jean-Michel Poupon, René Le Corre, Philippe Leclerc,
Alain Richard, Brenda Guerrot, Danielle Joseph, Anne Le Grand, Jean-Francis Dolidet, Agnès Le Roy
Excusées : Laurence Moysan, Anna Le Bec, Fabienne Le Grand

ORDRE DU JOUR
1. Rencontre avec Guillaume Menguy
2. Préparation de l’AG du 27 janvier
3. Questions diverses

1. Rencontre avec Guillaume Menguy:
    Puisque M. Menguy n’a pas pu se déplacer dans le quartier comme initialement souhaité par l’association, Philippe, Danielle et Anna
l’ont rencontré à la mairie le 22 décembre.
En raison de la vétusté de nombreuses installations d’assainissement individuel dans le quartier, l’extension du réseau d’assainissement collectif devient urgent. Actuellement, c’est plus d’une cinquantaine d’habitations qui ne sont plus conformes et ce nombre ne cesse d’augmenter
à chaque campagne de contrôle du service du S.P.A.N.C.
A la demande de l’association, M. Menguy a demandé une étude par les services techniques de la ville. Elle révèle qu’au vu de la topographie
du secteur, une telle extension nécessiterait la pose de pompes de relevage collectives. La ville n’envisage pas pour l’instant un tel investissement. L’association ne manquera de renouveler sa demande de raccordement au réseau d’assainissement collectif afin de mettre en conformité les habitations qui ne le sont pas encore.
La question du « désenclavement » du quartier est évoquée. Comme par le passé, M. Menguy met en garde contre l’emploi de ce terme qui pourrait avoir des conséquences indésirables pour les résidents du quartier. La sortie des véhicules du CFA et de la ZAC aux heures de pointe est problématique. M Menguy a reçu une demande de « désenclavement » de la part des entreprises de la ZAC visant l’ouverture du haut de la zone sur le chemin de Mouliouen, afin de faciliter l’accès au boulevard Allende. M Menguy s’est prononcé contre cette idée. Le président de l’association l’a remercié de cette réponse. En ce qui concerne d’éventuels travaux d’aménagement sur le boulevard Allende, M. Menguy constate qu’il n’y a toujours pas eu d’échange entre la ville et le conseil départemental à ce sujet. Depuis quelques années, l’affectation des fonds publics favorise très largement la ville de Brest par rapport à Quimper, déplore-t-il.
Quimper Bretagne Occidentale n’a toujours pas fait l’acquisition du terrain de football. Aucun projet d’aménagement n’est en cours, malgré la présence de géomètres « stagiaires », d’après M. Menguy.
Des panneaux « 30 » ont été mis en place sur la rue de la Chapelle de Cuzon (entre le château d’eau route de Cuzon et la Chapelle). Cette nouvelle signalétique ne correspond pas à ce que souhaitait l’association à travers le courrier envoyé à M.Menguy ( potelets en plastique délimitant une bande piétonne de la voie de circulation + zones de croisement des véhicules aux endroits les plus larges de la voie). La demande d’aménagement de cette voie a été réaffirmée à M.Menguy lors de cette rencontre.

2. Préparation de l’AG du 27 janvier
    La date retenue correspond au lendemain de la réception des vœux à la Chambre des Métiers. Les projets relatifs à l’installation de la Chambre d’Agriculture avancent et devraient se concrétiser en 2018.
L’ordre du jour de l’AG abordera les points suivants (liste non exhaustive) :
- Evolution des projets sur le site de la Chambre des Métiers et leur incidence sur la vie du quartier. Déménagement de la Chambre des Métiers pendant les travaux ?
- Sécurité des piétons, cyclistes et automobilistes qui circulent dans le quartier
- Marquage au sol du passage piétons au niveau de la jonction route de Cuzon - rue Jacques Anquetil
- Elagage des talus et arbres dans divers endroits du quartier pour faciliter la circulation et améliorer la visibilité
- Eclairage public
- Assainissement collectif
- Arrivée de la fibre optique au sein du quartier en 2018 (pour info : pétition déposée par le quartier de Kervéguen)
- Bilan de l’année 2017 : 63 familles adhérentes. Actions et activités proposées. Comptes positifs : 1690,00€ en banque.
Résultat net 2017 : 310,00€. Recettes en provenance des adhésions et de la collecte des journaux.
Philippe a invité les élus à l’AG. Christian Le Bihan a confirmé sa présence.
Les membres du conseil assureront la distribution des invitations par le porte à porte dans leur voisinage. A cette occasion, la carte d’adhésion 2018 sera proposée au tarif de 10€, inchangé depuis plusieurs années.
Laurence se chargera de la commande du buffet froid, Fabienne commandera les galettes et René Pann fera le point sur les boissons.
Pour le buffet, une participation de 4€ sera demandée aux adultes et aux enfants à partir de 12 ans.

3. Remarques diverses
    La route de Cuzon est très étroite et la circulation est problématique aux heures de pointe. Des piétons continuent à emprunter cette route par tous les temps, de jour comme de nuit, en dépit d’une grande mise en danger. Il existe bien un chemin piéton parallèle à cette voie mais qui n’est malheureusement ni bitumé ni éclairé.
Anne déplore que l’argent public, pourtant rare, ait été utilisé pour bitumer autour du bassin de rétention route de Brest, alors qu’il n’y en a pas pour assurer la sécurité publique dans le quartier.
Récemment un incendie volontaire a été déclenché dans un bâtiment désaffecté au fond du site du CFA.
Philippe a pris contact avec les personnes pratiquant le moto-cross en surplomb de la voie express, surtout le week-end.
Il leur a signalé le danger réel pour les promeneurs, en particulier aux endroits où la piste d’entraînement croise le chemin piétonnier. Les motards se disent prêts à installer des rubans d’indication de danger (Rubalise) à ces points précis du circuit. Philippe suggère qu’ils se rapprochent de la mairie pour avoir l’autorisation de s’entraîner en ce lieu.
M Menguy n’est pas au courant de cette pratique.
Au niveau du carrefour de la rue de la chapelle de Cuzon et de la rue descendant vers la ferme de la famille L’Haridon, un poteau téléphonique penche dangereusement et menace de tomber. La ligne de ce poteau entrave également l’accès à la propriété du 18 rue de la Chapelle de Cuzon. Jean Michel Poupon appellera la mairie pour signaler ce risque et demander une intervention des services compétents.


ce site a été créé sur www.quomodo.com