Assemblée générale du 25 Janvier 2020

COMPTE-RENDU de l’ASSEMBLEE GENERALE 25 Janvier 2020 à 18 h au District de Football

ORDRE DU JOUR
1. Accueil et remerciements du président de l’association
2. Présentation des projets et échanges avec les élus
3. Activités de l’association
4. Rapport financier de l’année 2019
5. Bilan des adhésions 2019
6. Election des membres du conseil d’administration
7. Questions diverses

1. Accueil et remerciements du président de l’association
Philippe Leclerc, Président de l’Association, accueille :
Madame Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil Départemental, présidente de la commission Territoires et Environnement, Madame Isabelle Assih, conseillère départementale, Monsieur Guillaume Menguy, adjoint au maire, chargé de l’Urbanisme, du Cadre de Vie, de la Rénovation Urbaine et des Espaces Verts, Monsieur Christian Le Bihan, maire adjoint chargé du quartier de Kerfeunteun.
Les premiers remerciements vont aux adhérents de l’association dont le nombre progresse tous les ans. Grâce à eux la parole des habitants du quartier de Cuzon est portée auprès des instances locales. Le président remercie également Mme Huruguen et Mme Assih, M Menguy et M Le Bihan, M Geffroy, Directeur du centre des Papillons Blancs des Astérides et M Toullemont, Président Délégué du District de Football du Finistère, qui aident à faire avancer l’association. Enfin le président remercie les personnes du conseil d’administration qui donnent de leur temps, tout au long de l’année, pour que l’association fonctionne dans de bonnes conditions.

2. Présentation des projets et échanges avec les élus
2.1 Le projet de lotissement
Le projet immobilier sur le terrain délimité par Kervéguen ouest-boulevard Allende-rue de la Chapelle-route de Cuzon, présenté en mairie en juin dernier, est projeté dans la salle. Ce projet concerne :
- la construction de 52 maisons individuelles sur des lots de 481m2 en moyenne, plus 3 immeubles OPAC représentant 24 logements
- la création d’un rond-point au débouché de la rue de la Chapelle de Cuzon, qui serait le nouveau terminus de la ligne de bus n°4
- la pose d’une borne rétractable entre les quartiers de Kervéguen et de Cuzon, permettant le passage des bus, à l’exclusion de tout autre véhicule
- la réalisation d’un chemin piétonnier entre les deux quartiers.
Le permis d’aménager est actuellement à l’instruction. Une fois les questions juridiques réglées et la vente effective, les travaux pourraient commencer, avec une livraison à l’horizon 2022-2023. A la suite d’une demande de l’association de créer une aire de jeux dans le quartier, cette demande a été intégrée au dossier, et un emplacement en haut du projet immobilier a été suggéré au promoteur.
Certains riverains soulèvent la question de l’accroissement du nombre de véhicules et de l’urgence de prévoir une solution pour quitter le quartier plus rapidement et en toute sécurité, en particulier aux heures de pointe où il faut compter 20 minutes pour rejoindre le rond-point de Tréqueffelec ou celui du Loc’h. Dans les années à venir, la population sur Cuzon pourrait encore augmenter, lorsque d’autres terrains urbanisables seront commercialisés.
M Menguy explique que la mairie ne maîtrise pas le moment de vente des terrains privés, et considère que la densification sur Cuzon est à un niveau raisonnable au vu de la législation et des projets immobiliers actuellement en cours dans la ville. Il reconnaît la spécificité de Cuzon où sont juxtaposés quartiers résidentiels, entreprises à vocation économique et structures tertiaires et d’enseignement, le tout sur une zone ceinturée par des routes départementales à grande circulation. Les discussions sont en cours entre la mairie et le conseil départemental pour améliorer la sortie du quartier par le boulevard Allende. La mairie a constitué une réserve foncière le long du bd Allende pour un aménagement éventuel de la voie.
La chaussée est très abîmée rue de la Chapelle, et les riverains appréhendent les dégradations à venir pendant les travaux du nouveau chantier. Pour évaluer les responsabilités du promoteur, un constat d’huissier devrait être fait avant puis après les travaux. La ville alloue un budget annuel de 1M € pour l’entretien du réseau routier. D’après M Le Bihan le réseau routier de Quimper est comparable à celui d’Angers, où avec une population nettement supérieure le budget s’élève à 4M €.

2.2 L’extension de la ligne de bus
Avec l’aménagement du nouveau lotissement et la création d’un rond-point rue de la Chapelle de Cuzon, le quartier bénéficierait d’une ligne régulière de bus permettant aux résidents de rejoindre le centre-ville par les transports en commun. A plus long terme la ligne 4 desservirait Mouliouen, la ZAC et la nouvelle clinique à Kerlic. Un riverain regrette que le réseau de bus soit conçu en étoile, où chaque ligne passe par le centre-ville, ce qui rallonge considérablement le temps de trajet entre les différents quartiers de la ville et n’incite pas les automobilistes à prendre le bus.

2.3 La circulation et les travaux route de Brest
Philippe remercie Mme Huruguen pour son courrier concernant la création d’un groupe de pilotage pour réfléchir aux futurs aménagements de la route de Brest. L’association sera représentée au sein du groupe, auquel participeront le conseil départemental, la mairie, l’hôtel consulaire ainsi que les usagers de cette voie de transit et d’accès où passent 30000 véhicules par jour.
Mme Huruguen affirme que les aménagements de la route de Brest viseront un changement dans les comportements des usagers. La mise en 2x2 voies et l’agrandissement du rond-point de Tréqueffelec ne sont plus à l’ordre du jour. L’objectif à terme est de réduire le nombre de véhicules sur la route en favorisant une mixité des modes de déplacement : covoiturage, transports en commun, déplacements doux… Une étude pré-opérationnelle d’ampleur sera lancée où les associations de riverains et de protection de l’environnement ainsi que les usagers de la route pourront faire des propositions. Les gros employeurs de la ville seront également consultés. Mme Huruguen tient à ce que le projet d’aménagement de la route de Brest soit exemplaire et réponde à une exigence d’intérêt majeur. Elle voudrait que le projet fasse l’objet d’une enquête publique en 2021.
En attendant les travaux du groupe de pilotage, Mme Huruguen a fait installer un radar pédagogique sur le boulevard Allende en amont de la route de Cuzon pour ralentir la vitesse et ainsi faciliter la sortie du quartier. Mme Assih confirme qu’il s’agit d’un radar de chantier, ce qui explique les pannes fréquentes évoquées par des riverains.
Les élues du conseil départemental reconnaissent la difficulté de s’engager sur le boulevard, accentuée par le démarrage en côte. Les services techniques de la ville ont travaillé sur un « re-profilage » pour améliorer la situation. Tous les élus présents appuient le besoin de concertation au sein du comité de pilotage. Certains résidents ont l’impression d’avoir la même discussion avec les élus depuis des décennies.
Mme Huruguen va regarder la possibilité d’un nouvel accès sur le boulevard au vu des aménagements importants à venir sur cet axe, à savoir le pôle multimodal de la gare, le quartier économique autour du rond-point Lebon et le futur quartier résidentiel de l’Hippodrome.
M Menguy met en garde les riverains, car de gros travaux de désenclavement risquent fort de dénaturer la vie au sein du quartier.
Un comité de réflexion visant la sécurisation de la route de Cuzon pourrait être créé. Les représentants de l’association, de l’hôtel consulaire et de la mairie se réuniraient pour proposer un projet d’aménagement sécuritaire interne à Cuzon. Le chemin piétonnier le long du terrain de football est impraticable, et aucun dispositif n’est prévu pour sécuriser les nombreux piétons qui empruntent quotidiennement la route de Cuzon tôt le matin et le soir quand il fait nuit. M Menguy précise que le projet de vente du terrain de football par QBO, avec l’exigence d’aménager un cheminement piétonnier, n’a pas abouti.

2.4 Le raccordement du quartier à l’assainissement collectif
Le quartier n’est que partiellement raccordé au réseau. Les travaux de déploiement de l’assainissement collectif, commencés il y a quelques années, ont dû être interrompus en raison de problèmes techniques (granit…). Actuellement les dispositifs individuels sont saturés, vieillissants et non conformes, et les riverains concernés se demandent s’il faut refaire un système individuel ou attendre le déploiement du collectif. QBO va regarder la possibilité d’étendre le raccordement prévu sur le nouveau lotissement vers les maisons dans le voisinage immédiat, et va étudier la question des autres maisons. Mme Huruguen précise que les systèmes individuels modernes sont très efficaces.
Philippe remercie Mmes Huruguen et Assih pour leur participation à l’AG.

2.5 La boîte à livres présentation par Martine Richard
M. Le Bihan a inauguré la boîte à livres devant la chapelle en février dernier. Il s’agit de la 5ème installée sur Kerfeunteun, avec une 6ème prévue prochainement à la Croix des Gardiens. C’est en quelque sorte la réponse de la mairie à la fermeture il y a quelques années de la bibliothèque de quartier, et pourrait devenir un point de rencontre entre voisins.
Martine Richard, qui gère la boîte à livres de Cuzon, présente son fonctionnement. Elle a affiché un guide de bon usage sur la boîte, et invite les riverains à venir prendre et à déposer des livres qu’ils ne souhaitent pas récupérer, le but étant de les faire circuler. Michèle Charles et Philippe apportent leur aide également en collaboration avec le Secours Populaire. Martine a pris contact avec la médiathèque afin de proposer une animation fin juin sur « la lecture à haute voix ». Dans cette perspective, elle cherche des volontaires enfants, adolescents et adultes pour participer à cette animation.
Une habitante suggère la création d’une boîte à livres réservée aux enfants. Un riverain constate que la boîte prend l’eau par temps de forte pluie.

2.6 Le terrain de moto-cross
Régulièrement le week-end des motos tout terrain évoluent sur un terrain dans la ZAC à proximité de l’entreprise EERI. Ceci engendre des nuisances sonores dans le quartier, en particulier le dimanche. Un panneau anonyme avait été installé précisant qu’il ne fallait pas utiliser le circuit en semaine pour ne pas gêner les entreprises !!
M Le Bihan confirme que la ville n’a jamais donné d’autorisation pour cette pratique à cet endroit. Il va demander à QBO d’intervenir à ce sujet. Une autre solution devrait être trouvée pour les adeptes du moto-cross. Il précise par ailleurs que les services de la ville n’ont pas déblayé les arbres abattus sur le sentier le long de la voie express, car ce terrain relève du département.

2.7 Le déploiement du haut débit dans le quartier
En 2019 les nouveaux poteaux ont été installés pour permettre l’accès aérien au haut débit sur l’ensemble du quartier. Pour l’instant le déploiement n’est que partiel, et les résidents, dont certains pratiquent le télétravail, ainsi que deux entreprises du quartier, attendent avec impatience d’être connectés au haut débit. D’après les informations d’Orange, M. Le Bihan confirme que le déploiement sur l’ensemble du quartier est prévu pour le second semestre 2020.
Philippe remercie M Menguy et M Le Bihan de leur présence et des échanges avec les habitants.

3. Activités de l’association
3.1 Visite du Centre de Tri de Fouesnant
Danielle Joseph a organisé cette visite très instructive le 13 juin dernier. Les 14 participants, y compris des adhérents des associations voisines du Stangala et du Steir en Campagne, ont pu voir et apprendre comment nos déchets sont valorisés. Ce déplacement a été unanimement apprécié.

3.2 Collecte des journaux et projet de visite de l’usine Cellaouate
Depuis 2014, l’association collecte des journaux qui sont ensuite déposés à l’ESAT de Briec avant d’être acheminés vers l’usine Cellaouate près de Morlaix. Philippe et René Pann gèrent la collecte et font 3 à 4 déplacements par an à Briec. En 2019 ils ont déposé 2530kg de journaux, pour lesquels l’association reçoit 100€ la tonne, soit 253€. Une tonne représente environ 3m3 de journaux.
Pour comprendre ce que deviennent nos journaux, Danielle organise une visite de l’usine Cellaouate à Saint-Martin-des-Champs le mardi 18 février prochain à 14 heures. L’usine accueille des groupes de 12 à 30 personnes. Compte tenu du délai, les inscriptions sont à faire au plus vite, et seront ouvertes aux associations du Stangala et du Steir en Campagne également.

3.3 Collecte de bouchons en liège
Danielle lance une initiative de collecte de bouchons en liège dans le quartier. Le bureau réfléchit à un conteneur à bouchons, qui serait installé à proximité des 3 points de collecte des journaux. La filière de valorisation des bouchons en liège par leur transformation en matériau isolant est en cours de mise en oeuvre à Morlaix.
Message de Danielle : ne jetez pas vos bouchons !

3.4 Cochon grillé
Pour la première fois, à l’occasion de la fête des voisins le 29 juin dernier, l’association a organisé un cochon grillé. 50 voisins ont participé à cette belle fête qui a connu un franc succès. La réflexion est en cours pour l’organisation de la fête des voisins 2020. (voir §4)

3.5 Rencontre avec les Amis du Stangala
En septembre dernier notre association a été invitée par l’association voisine « Les Amis du Stangala » à passer une journée de découverte et de rencontre autour de leur quartier – randonnée et jeu de piste dans les Gorges du Stangala, apéritif, déjeuner et concours de pétanque entre des équipes mixtes composées d’adhérents des 2 associations. Ce fut une journée fort sympathique où des contacts intéressants se sont noués, et où s’est exprimée une volonté de s’unir sur des préoccupations communes (Kerlic, nuisances sonores…)
En 2020 ce sera au tour de notre association d’inviter les Amis du Stangala. Après réfléxion au sein du conseil, il a été décidé de les associer à notre fête des voisins en juin.

4. Rapport financier 2019 présenté par Laurence Moysan
Le bilan 2019 est moins bon que celui de 2018 avec un résultat net de – 290,98 €.
Les recettes s’élèvent à 1474,91€ et proviennent des adhésions, de la collecte des journaux et de la participation aux repas en janvier et juin.
Les dépenses s’élèvent à 1765,89€ et concernent les frais de fonctionnement (tirages, assurances) les billets de tombola offerts aux adhérents, le buffet de l’AG et surtout le coût réel du cochon grillé de juin.
Le solde en caisse s’élève à 1477,67€.
S’agissant d’« une première » pour notre association, le prix de revient effectif de la soirée « cochon grillé » a été sous-estimé, car des frais annexes (location de vaisselle, découpe de la viande sur place...) se sont rajoutés. Cela conduit le bureau à revoir le montant de la participation à demander pour 2020. Des tarifs différenciés adhérent / non-adhérent seront appliqués à l’avenir.

5. Bilan des adhésions 2019
51 familles ont adhéré à l’Association en 2019, en légère progression par rapport à 2018. La campagne d’adhésion en porte-à-porte conduite tous les ans par les membres du conseil porte ses fruits et permet de créer des liens importants entre voisins.

6. Election des membres du conseil d’administration
Le nombre de membres en 2019 s’élève à 16, dont 10 sortants.
Agnès Leroy souhaite se retirer. Tous les autres membres souhaitent rester au sein du conseil. Denis Courtois souhaite rejoindre le conseil ; il est élu. Les membres sortants sont réélus.
Membres élus en 2020
Membres élus en 2019
Jean-Michel CHRISTIEN, rue Chapelle de Cuzon
Danielle JOSEPH, chemin de Mouliouen
Laurence MOYSAN, rue Chapelle de Cuzon
Anna LE BEC, chemin de Mouliouen
René PANN, rue Chapelle de Cuzon
Philippe LECLERC, chemin de Mouliouen
Jean-Michel POUPON, rue Chapelle de Cuzon
Fabienne LE GRAND, chemin de Mouliouen
Alain RICHARD, rue Chapelle de Cuzon
Anne LE GRAND, route de Cuzon
Jean-François DOLIDET, chemin de Mouliouen
Gwenaëlle PLOUZENNEC, chemin de Mouliouen
René LE CORRE, chemin de Kermahonnet
Christian LE CORRE, chemin de Kermahonnet
Brenda GUERROT, route de Cuzon
Denis COURTOIS, route de Cuzon

7. Questions diverses
En réponse à une question d’une habitante du quartier, Philippe précise que les locaux du District sont en cours d’acquisition par la SNSM. Ceci fait suite à la décision de regrouper les services du District de Football Finistère Nord et Finistère Sud sur un site unique à Châteaulin. D’après les informations dont il dispose, les travaux n’ont pas commencé sur le site de Châteaulin, et le déménagement n’aura pas lieu avant un an. Il n’a aucune information sur les travaux à venir sur le site de Cuzon.
Fin de l’Assemblée Générale.
L’AG est suivie d’un apéritif et d’un buffet froid.

ce site a été créé sur www.quomodo.com