La Corse "Ile de beauté"



Oui la Corse porte bien son nom "Ile de Beauté"

Ce diaporama (bien trop court avec ses 33 diapos), pour tenter de montrer toutes les
magnifiques facettes de ce département français, probablement le plus beau, n'en est pas moins alléchant.
La réalité est encore plus intéressante.
Ceux qui feront le Tour de Corse (en 10 jours) réaliseront entre 800 et 900 km et quand même 62 cols
avec 11.700 m de dénivelé. Cette randonnée est relativement facile, d'abord parce que les étapes sont courtes
(environ 80 à 92 km/jour) et les% sont peu importantes, même si c'est un peu casse-pattes.
Les routes sont très tranquilles, le revêtement est le plus souvent correct, voire bon, sauf si on sort du parcours 
pour aller chasser quelques cols supplémentaires...
Pour les amateurs de BPF, le parcours emprunte les 6 BPF de Corse (Nonza, Piana, Zonza, Bonifaccio, Piedicroce, et Corte
avec sa célèbre citadelle)
il passe par le plus haut col du département (Vergio) qui traverse la magnifique forêt de pins larici (laricio au singulier), dont 
les fûts sont particulièrement rectilignes (recherchés pour ça) et parfois d'une hauteur de 30 m
Il emprunte pas mal de "petites" régions, toutes aussi différentes les unes que les autres, ce qui ajoute au charme,
Cependant il "oublie" quelques sites exceptionnels, notamment les "gorges"

Pour ma part, je n'ai pas effectué cette randonnée, mais j'ai fait la Randonnée permanente " randonnée des cols
corses" de Giorgio Rossini (FC Thonon) qui passe partout: 1800 km 180 cols (+ 44 que je suis allé chasser) et 27000 m de dénivelé
J'ai fait ça, seul, en 2000 (déjà 15 ans incroyable !...) par un temps exceptionnel début septembre, en 9 jours. 26 à 31° C les après-midi ! vent faible sauf en allant sur Bonifaccio (là c'était 50 km de face pendant deux heures, j'ai d'ailleurs mis 2 heures alors que c'était la seule partie plate du parcours !!) et aussi le 2ème jour pendant 2 à 3 heures de face of course !
Outre le cap Corse, la Balagne, les calanches (prononcer calanques) de Piana, la réserve de Scandola, les montagnes de l'Alta rocca et le massif de Bavella avec ses célèbres aiguilles, la Castagniccia (châtaigneraie), Boniffaccio et porto-Vecchio, la randonnée des cols
corses offre en outre, des passages à travers des gorges magnifiques (du Prunelli au sud d'Ajaccio, le point de vue sur les iles
sanguinaires, les gorges du Listincone près de Bastia, les magnifiques gorges de la Scala de la Santa Regina, qui nous amènent à Corte, le défilé des Strette ( stretta signifie étroit, donc pléonasme, comme désert de Gobi en Asie car Gobi signifie désert !), et les
gorges de l'Inzaghi !! Et aussi la traversée en fin d'après-midi du splendide désert des Agriates, avec au loin la plage de Selaccia, dont les eaux sont de couleur bleu-vert émeraude d'une pureté incomparable
L'avantage du Tour de Corse, c'est que vu la modicité du kilométrage journalier, on a le temps de visiter, ce qui n'était pas mon cas
en 2000 avec mes 220 km/ jour, mais j'y suis retourné avec mon père en 2001 (début mai) pendant une semaine, pour faire 40 à 50 km par jour, ce qui m'a permis de visiter en détail et découvrir d'autres merveilles que celles que la nature m'avait procuré 8 mois plus tôt

Je vous recommande les visites de :
- citadelle de Calvi, suivie du point de vue situé à quelques km au Sud avec vue merveilleuse sur golfe de Calvi
- Corte, ses rues et sa citadelle
- Porto-vecchio, son port, ses plages et sa ville haute
- Bonifaccio, ses ruelles parfois arquées, ses falaises blanches, impressionnantes, et la vue sur les îles Lavezzi (point le plus au sud de la France métropolitaine), et son cimetière marin, qui vaut le détour
- Sartène et ses maisons de Basalte
- non loin de là le site archéologique de Filitosa, avec notamment ses monuments de granit aux formes anthropomorphiques
- La ville de Bastia avec surtout terra vecchia et son vieux port
- au dessus de Bastia, au col de Teghime, prendre une petite route revêtue comme du chemin blanc, et une vue absolument
imprenable sur tout le cap Corse au Nord, et les deux mers (Méditerranée à l'ouest, et Thyrénéenne à l'est, et une vue très lointaine sur la Castagniccia, et plus proche sur la Casinca)
- visiter le petit village perché de Penta di Casinca

Bien sûr j'en oublie, mais il suffit de prendre son vélo, de pédaler et de regarder...!!
Beaux rêves et bons projets
Amitiés
Philippe

CARTE CORSE.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com