Fichier 25-01-2016 18 35 47
2016-01-11 15.10.23

Reprise de l'article du Magazine Vélo Tout Terrain

NOUVEAUTES I Scott 2015 I
Test C'est lors du press camp Scott à Davos que nous avons pu mettre les mains pour la première fois sur le nouvel E-Spark, présenté officiellement à l'Eurobike fin 2013.
 Au programme :cross-country et randonnée sportive avec l'aide de la fée électrique !
E-Spark 710 Le Spark passe à I électrique 3 999 € - 20,07 kg en taille M sans pédales  Débattement : av. 120, ar. 120 mm
Reprenant l'essence du Spark traditionnel, ce VTT en 27.5" propose, comme son aîné, 120 mm de débattement aux roues avant et arrière. Son cadre reste en aluminium 6061.Il se dote en revanche du dernier moteur à assistance électrique Bosch en version Performance Cruise. C'est-à-dire que l'aide fournie s'arrête lorsque le pilote atteint la barre des 25 km/h. Le moteur est associé à la batterie Powerpack 400Wh. Autrement dit, le duo idéal pour la pratique du VTT à assistance électrique. La géométrie est logiquement très proche de celle du Spark classique. L'arrivée du bloc moteur impose une hauteur de boîtier un poil plus importante. De même, pour parer à l'encombrement de ce dernier, les bases sont plus longues de 55 mm. Si le chiffre peut paraître énorme à première vue, dans la pratique, c'est bien moins contraignant qu'il n'y parait (on vous en reparle un peu plus loin). Comme tous les modèles tout-suspendus de chez Scott, l'E-Spark offre la possibilité de faire varier la hauteur de boîtier et l'angle de direction grâce à l'excentrique placé au niveau du point d'ancrage bas de l'amortisseur. Le montage est lui aussi relativement proche. On retrouve le combo Fox 32 Float CTD et Fox Nude CTCD pour la partie suspension. Le tout est évidemment relié à la manette Twinlock pour la gestion des compressions. Le train roulant est assuré par les roues maison Syncros XC37 et des pneumatiques Schwalbe Nobby Nie en. carcasse Evolution et gomme triple densité. Le freinage et la transmission sont confiés à Shimano. Cette dernière est couplée au pignon Bosch 15 dents conçu pour une pratique offroad. Quant au poste de pilotage, là encore, on retrouve un ensemble cintre/potence de chez Syncros.
AVEC UNE AIDE AU PÉDALAGE DE 275% EN MODE TURBO, L'E-SPARK A LES WATTS !
e-Ride
On ne va y aller par quatre chemins, l'E-Spark nous a emballés ! C est avec le sourire aux lèvres que nous avons réalisé notre boucle test de 25 km dans les massifs de Davos. La topographie de la station du Grison est, comme on peut l'imaginer, très escarpée. Au moment d'attaquer le premier sentier, qui est ni plus, ni moins qu'un bon coup de cul, c'est un surplus de puissance qui se dégage du moteur. Le mode Turbo enclenché, une aide de 275% vous aide à grimper ! Autant vous le dire, ça surprend et annonce la couleur pour le reste du parcours... Ça va « watter » ! 
On pourrait penser que l'avènement des vélos à assistance électrique annonce la fin du VTT effort et la prise de pouvoir de la pratique plaisir. C'est vrai et faux en même temps. Si le mode Turbo fait effectivement office de coup de pied au cul, le moteur Bosch propose trois modes de roulage supplémentaires pour moduler la puissance transmise par le bloc. C'est bien vous, utilisateur, qui allez choisir à quel rythme vous voulez rouler. Il faut également tenir compte du fait que plus on tire sur le moteur, plus l'économie de la batterie en souffre. 
C'est l'autre point à prendre en considération au moment d'attaquer une sortie. Il va falloir ménager l'utilisation du mode Turbo pour aligner les bornes. Avec l'E-Spark, nous sommes restés sur ce dernier mode tout au long de la sortie, sans venir à bout de la batterie (lh25 de roulage pour quasiment 900 m de dénivelé). Il est donc possible de réaliser des sorties bien plus longues en ménageant la batterie et en jouant avec les modes Sport, Tour et Eco. En termes de pilotage pur, l'E-Spark 710 nous a épatés. La position centrale et basse du moteur est un must pour l'équilibre du vélo. Les suspensions sont libérées des contraintes et le vélo offre un excellent comportement pour un 120 mm. Les passages techniques et défoncés s'effectuent sans aucun problème. On relance avec l'aide du moteur qui coupe l'assistance une fois les 25km/h atteints. On se prend à piloter le vélo en montée là où avant, il n'était question que de réaliser un effort pour arriver au sommet. Dans la pente, les bases longues deviennent un avantage. Elles apportent un vrai plus en termes de stabilité. Il fallait bien engager le vélo, voire le faire carrément glisser pour négocier les quelques épingles de notre parcours test. La possibilité de bloquer les suspensions à l'aide de la manette Twinlock ne nous a pas semblé essentielle tant le moteur aide le pilote. Cet E-Spark se positionne clairement comme le nouveau fer de lance de la gamme e-mountain bike chez Scott.

N'oubliez pas les casques

Le port du casque recommandé.
Non, je ne me suis pas trompé d'infographie ! Porter le casque quand on fait du vélo est chose quasiment acquise, mais porter un casque anti-bruit pour changer ses pneus...
Samedi je changeais mes pneus pour monter en pneus roulants. Pour bien accrocher le talon je monte la pression au maxi indiqué sur le flanc de celui-ci.
Au moment de reprendre la roue pour la monter sur le vélo, le pneu déchaussa et chambre a air explosa sur 40cm. Je pris donc la déflagration pleine bille.
Je sais ça fait rire.
La suite moins. Je devins sourd instantanément, la déflagration fut perçue pas mes voisins comme un coup de feu.
Bilan une perte d'audition définitive de 15%. mise sous cortisone pendant 5 jours et reprise des réglages des prothèses auditives, ce qui pourrait aller jusqu'au changement de celles-ci (3000€). Aujourd’hui 7 jours après je ne reconnais toujours les voix, comprendre une conversation est difficile, la télé et la radio me sont inaudibles...
voilà pour le partage d'expérience et je vous le dis : Pour le vélo n'oubliez  pas  LES casques.

specilized allez 2013

ben quoi? la route est a tout le monde! même aux VVTistes les plus acharnés.
Il s'agit pas d'une trahison, d'un changement de camp ou d'un renoncement simplement de satisfaire une curiosité: quel interet peut-on trouver à rouler sur du bitume au milieu des voitures et camoin? on en reparle!.... Patrick

Tige de selle télescopique meca 100mm

La presse spécialisée n'en démord pas:" la tige de selle télescopique est incontournable". Vu ma maîtrise technique et les quelques difficultés dans les descentes (maintenant les montées ca va), je me suis décidé à m'équiper de la fameuse indispensable. Mécanique, 100mm qui reste à un tarif abordable (150€) Blague à part je n'en vois pas tant que ça sur les randos. 
Bref je vous donnerai mon impression dans les prochains mois. 

Application de Réglages Pour ceux qui sont en Fox

Le Patmobile

News 1

Mes pedales

N'hésitez plus à doter votre monture de pédales automatiques. Les nouvelles cales Click’R de Shimano sont pourvues d'un ressort léger qui facilite l'enclenchement et le déclenchement. Vous pouvez également les ajuster selon vos préférences.
  • Peuvent être utilisées avec ou sans cales SPD
  • Mécanisme à ressort facilitant grandement l'enclenchement
  • Cales SM-SH56 à déclenchement multidirectionnel incluses
  • Roulements de l’axe contenus dans des cartouches scellées pour un minimum d'entretien
Plus de 800 km avec ces pédales et malgré quelques gamelles pas une seule fois elles ne m'ont mis en difficulté. je les recommandes§

Mon vélo : Scott E-Spark 720, " Le Patmobile"

Détails

Garder les valeurs du VTT, c'est ce que Scott à fait pour les VTTiste souhaitant garder les sensations du VTT mais équipé d'un moteur.
Son cadre qui est dit « aluminium façon carbone » nous prouve que Scott a travaillé le design afin de produire un vélo léger et solide. Nous avons affaire à un vrai tout terrain bien sportif. Un empattement très long avec des roues de 27,5 pouces lui donne une grande stabilité et une possibilité de franchissement accentué par son amortisseur de cadre et sa fourche Rock Shox de 120mm.
Puissance, légereté, et design, Scott a choisi de mettre un moteur Bosh Performance au pédalier pour baisser le centre de gravité donc un confort supplémentaire. Celui-ci offre aussi une légèreté et des performances excellentes, délivrant un couple de 60NM. La commande Intuvia, maintenant bien connu des utilisateurs de moteur Bosh, augmente l'ergonomie.
Pour résumer le Scott E-Spark 720 a su s'adapter aux  utilisateurs plus exigent, en créant un vélo électriques aux finissions exemplaire et à la technologie la plus pointilleuse.

Fiche Technique


CouleurNoir et Rouge
Assistance électriqueDémarrage pédale (Conforme législation Française)
Vitesse maximale25 Km/h
Moteur électrique250 Watts. Pédalier.
Eclairagenon
Dérailleur arrièreShimano Deore RD-M615 GS Shadow Plus, 10 vitesses
FourcheRock Shox XC-30-TK 120mm
FreinsDisque Shimano BR-M447 180mm
Garde-boueNon
CadreAluminium
Antivolnon
Béquillenon
Poids net19,6 kg
Poids maximum utilisateurNC
SuspensionsOui
Pneus27,5 pouces
JantesAluminium simple paroi Syncros X37
SelleSyncros XR20
ManettesNon
PédalesNon
Porte-bagagesNon
AutonomieMode ECO: jusqu'a 180km ; Mode TURBO: 70km
Chargeur220 Volts / 50 Hertz et 24 V TL-63 (TUV /CE). Gestion automatique et intelligente de la charge. Coupure automatique. Voyant signalant la fin de charge.
Tension36V 11Ah Li-ion Norme CE
Type baterieLithium Sans entretien. Amovible. Sans effet mémoire.
Panier avantNon
HomologationNorme CE

Quand le Patmobile remplaça Tornado II

En décembre je remplaçais Tornado I un brave "Scraper" de chez Go Sport, par Tornado II, un Lapierre "XControle 329". Persuade que c'était mon dernier vélo. Mais hélas (quoi que!) j'ai eu l'opportunité d'essayer un VAE (Vélo à Assistance Electrique) Scott E-spack 720 "gentiment" prêté par Alain Mas, "Vélo Land" Buchelay, ça a changé ma vision du VTT. Plus aucune montée n'était hors de mes capacités je pouvais aller partout sans redouter les difficultés. Le VTT restait un exercice sportif et j'en revenais "cassé" mais pas douloureux. Bref je fus conquis. 5 niveaux d'assistance de 50 à 275% de l'effort fourni et ce jusqu’à 25km/h permettent de passer les difficultés et garder le plaisir du velo. une autonomie de 150 à 50 km (selon l'assisatnce choisie) ne limite pas mes ambitions. Le comportement reste celui d'un vrai VTT. Bref je suis conquis, mais j'ai encore malgrès tout un pincement quand je pense a mon Lapierre. a suivre...