Fichier 25-01-2016 18 35 47
2016-01-11 15.10.23
 
 
 
 
 
 
 
Compostelle à vélo (le Camino Francés)
De Saint Jean Pied de Port à Santiago (Saint Jacques de Compostelle)

Me voici repartie sur la route de la découverte avec ma fidèle randonneuse équipée de ses sacoches et mon petit panier à l’avant bien pratique pour mes besoins de la journée sans oublier la symbolique coquille fixée sur celui-ci.
J’étais déterminée à effectuer mon voyage entre route et chemin mais pas toujours facile à vélo.

Etape 1 : Saint Jean Pied de Port à Zubiri
Après un petit tour de Saint Jean Pied de Port et un passage au bureau des pèlerins pour obtenir la fameuse Crédenciale qui serait tamponnée le soir à chaque fin d’étape, je commençais le lendemain matin par une mise en jambes en attaquant le col de Roncevaux.
Pas facile, mais dénivelé positif régulier. En arrivant au sommet, je soufflais un peu et pensais que la montagne est belle mais elle se mérite… D’autant plus qu’un panneau m’annonçait qu’il ne me restait que 790km pour arriver à Santiago. Je continuais ma route jusqu’à Zubiri où je fis une halte pour la nuit.

Etape 2 : Zubiri à Lorca
Ce matin là, j’étais bien décidée à prendre le chemin des marcheurs, mais je découvris très vite la difficulté à vélo sur certains tronçons, donc la matinée fut épuisante. A la pause déjeuner, je pris le temps d’organiser la suite de mon voyage….
La vie se trouvait sur le chemin parmi les marcheurs où je découvrais également les plus beaux paysages et traversais de jolis villages et hameaux authentiques. Donc, je pris la décision de bien suivre les recommandations de mon guide routier (papier) complété de mon GPS et le trajet ensuite s’alterna entre route et chemin.
Le point fort de cette journée fut la montée au sommet de l’Alto del Pardon où je découvris en plein vent, les impressionnantes sculptures métalliques qui représentent un pèlerinage à Saint Jacques.

Etape 3 : Lorca à Logrono
Chemin et route pour cette journée, magnifique paysage en arrivant au village de Villamayor de Monjardin. En premier plan, vignobles et très belle propriété viticole surmontée de la citadelle qui domine village.

Etape 4 : Logrono à Santo Domingo de la Calzada
Le chemin de cette étape est vallonné et entourée de falaises de terre rouge, nombreux vignobles.

Etape 5 : Santo Domingo de la Calzada à Burgos
Très belle vue plongeante sur le hameau Agès lorsque nous arrivons par le chemin.

La vieille ville de Burgos est riche d’un passé médiéval. Une visite à la colossale Cathédrale que j’ai beaucoup appréciée.

Etape 6 : Burgos à Fromista
Petite route tranquille avant d’arriver aux ruines du couvent de San Anton qui marquent l’entrée du village par son arc gigantesque.
Fin de l’étape du jour à Fromista, ville de style Roman.

Etape 7 : Fromista à Sahagun
Hormis les jolis paysages, villes et villages traversés, l’originalité de la journée sera les maisons troglodytes de Moratinos, des bodegas creusées dans la colline.

Etape 8 : Sahagun à Leon
Parcours pratiquement plat et assez monotone dans l’ensemble, mais toujours agrémenté de villes et villages agréables.
La ville de Leon possède de nombreux édifices religieux.

Etape 9 : Leon à Rabanal-del-Camino
Passage à Hospital de Orbigo en traversant un ravissant pont médiéval donnant directement sur l’entrée du village.
Journée assez chaude et chemin très caillouteux, rencontre d’un personnage surprenant….
Rabanal-del-Camino où j’ai passé une agréable nuitée dans ce petit hameau paisible qui était encore à l’abandon il y a quelques années.

Etape 10 : Rabanal-del-Camino à Villa Franca del Bierzo
La matinée commençait par le col de Foncebadon dont le point culminant est à 1500m où se trouve une immense croix de fer dont la base est ensevelie sous un imposant tas de cailloux déposés depuis des siècles par les pèlerins.

Etape 11 : Villa Franca del Bierzo à Samos
Dernier col à passer O Cebreiro, altitude 1289m. Au sommet, charmant village de pierre dont certaines possèdent un toit de chaume.
Bonne descente et très beaux paysages montagneux avant d’arriver à Samos, ville encastrée dans la vallée du Rio Sarria où nous apercevons très rapidement le gigantesque monastère de ce lieu.

Etape 12 : Samos à Palas de Rei
Villes et villages se succèdent avec de nombreux points d’intérêts.

Etapes 13 : Palas de Rei à Santiago
En quittant Palas de Rei , nous pouvons apercevoir de nombreux greniers à grains appelés « horreos de Galicia » , petites maisons très étroites et montés sur des piliers .
Cette dernière étape est particulière, je vais enfin arriver à Saint Jacques de Compostelle et découvrir cette ville ainsi que son ambiance.
Je fus impressionnée par cette gigantesque cathédrale et surtout ce qu’elle représente pour les pèlerins.
Je fis tamponner une dernière fois ma crédentiale et le lendemain matin je me présentais de bonne heure car la file d’attente est importante au bureau des pèlerins pour obtenir ce fameux diplôme appelé « La Compostella » qui représente à nos yeux tous ces kilomètres parcourus et souvenirs qui nous sont chers.
Dernière chose à accomplir avant de quitter cette ville mythique : la messe des pèlerins…. Et le voyage est vraiment terminé pour moi.

Télécharger