AS MANTAISE Haltéro-Force
Compétition Haltéro-Force

préhistoire et histoire

Histoire des 3 disciplines

FICHE 9
Donner les historiques des disciplines suivantes : Haltérophilie, Force Athlétique et Culturisme
 
Préhistoire : tronc commun aux trois disciplines
Lhaltérophilie , la force athlétique et ce qu'on appelle aujourd'hui le culturisme étaient à l'origine indistintcs, confondus dans une seule forme , faite d'un seul bloc issu d'un socle commun .Hercule à la force prodigieuse ( Heraclès) de la mythologie grecque, Samson homme à la force surhumaine de l’Ancien Testament. Un vrai Péplum ! Il a d’ailleurs inspiré un film de Cécil B.DeMille. - et autre Maciste sortis de la tête de romanciers tel Gabriele d'Annunzio, si j'évoque ces trois mythes c'est parce qu'ils ont marqué notre génération où tout était mêlé recherche plastique, esthétique , force et art de vaincre la résistance ,
Cette dimension de force naturelle qu'alimente la légende est heureusement atténuée par l'histoire où la force physique et leur exercices physiques sont bien réels : des archéologues de l'Egypte ancienne ont mis à jour des sculptures qui montrent des hommes forts en plein exercice . D'autres témoignages insistent sur la force comme critère de virilité martiale et l'introduction de l'exercice aux sein des forces armées comme en Chine vers le moyen âge..
Cependant c'est vers la Grèce antique qu'il faudrait nous tourner, parce que c'est elle qui nous a le plus familiarisé avec le corps, sa performance et sa plastique sans parler de ses jeux. Son célèbre athlète Milon de Crotone ( statue de Pierre Puget impressionnante telle qu' elle est exposée au Louvre) vainqueur treize fois aux jeux olympiques ou pythiques , il paraît que petit il a commencé par porter sur ses épaules quotidiennement un jeune veau , l'animal devenu adulte et par conséquent plus lourd il continuait à le soulever, Marc Vouillot nous dit : « que nous avons là un exemple étonnant de progression par le travail avec charge additionnelle » 
Pour revenir en France , on a tous été bercé par les histoires abracadabrantesques de Gargantua de Rabelais auteur de la renaissance : Pour gualenter les nerfz, on luy avoit faict deux grosses saulmones de plomb, chascune du pays de huyt mille sept cents quintaulx, lesquelles il nommait altères...". Si le principe des haltères existaient depuis l'Antiquité, il semblerait que c'est Rabelais qui le premier a utilisé ce mot dans la littérature. « Le "h" devant "altère" a été rajouté par la suite par souci de fidélité au mot latin "halter" qui veut dire contre-poids. »
Au siècle de Rabelais, les troupes de forains, bateleurs, hercules, s’exhibaient déjà sur les places publiques dans des tours d’adresse et de force.  Au siècle de Rabelais, les troupes de forains, bateleurs, hercules, s’exhibaient déjà sur les places publiques dans des tours d’adresse et de force. « Il est donc possible que les
25
haltères impressionnants cités par Rabelais aient été inspirés par de tels spectacles et soient à l’origine des déductions de Mercurialis »nous dit Edouart Mallet,.
 
Dès la deuxième partie du XVIIIè siècle les idées de Jean-Jacques Rousseau sur l’éducation – L’EMILEparait en 1762 influencèrent les partisans des exercices intellectuels et physiques « Il faut que le corps ait de la vigueur pour obéir à l’âme : un bon serviteur doit être robuste » « Plus le corps est faible, plus il commande ; plus il est fort, plus il obéit » (J.J.Rousseau, Emile ou De l’éducation, 1762) « » 
On se contentera juste d'évoquer quelques figures qui appartiennent aux trois disciplines qui jalonnaient le 19ème siècle Charles ROUSSELLE, dont la statue peut être admirée encore au jardin des Tuileries dans la pose de l’Hercule terrassant l’Hydre.
Jean BROYASSE né en 1798, fut Le premier homme à se produire en public avec des poids et haltères après être passé par le cirque . son matériel , il le tenait d’un Allemand nommé STUCKER qui résidait en France, Vint WOLFF surnommé “le Rocher du Luxembourg ”, En suisse à la même époque Clias publiait un ouvrage où les exercices avec haltères ne manquaient pas ,
C'est à vrai dire au xix éme siècle que le maniement des haltères commença à se populariser entre autres avec l'école de normale de gymnastique militaire et civile de Grenelle, et c'est justement vers cette période que les disciplines commencèrent à se définir dans leur spécificité et à se différencier dans l'objectif poursuivi, nous allons les aborder distinctement chacune dans sa spécificité sachant qu'on échappe jamais à leur racine commune à savoir le maniement de l'haltère. Mais avant nous devons évoquer le cas du gardois Hypollite Triat ( né à,Saint chapte) que tout les haltérophiles et les Force Athlétiqtes et Culturistes revendiquent comme leur véritable précurseur , la bnf le qualifie de précurseur de la gymnastique commerciale, cet athlète artiste comme il se définit lui même comme athlète artiste il utilise une collection complète d’agrès, et d’appareils de toutes sortes, haltères, barres à deux mains, massues… autant de machines ingénieuses dont triat est l’auteur. Lui-même, de belle taille pour l'époque 1, 78 pour 96 kg et la tête haut portée, il dirige les exercices de sa voix de maître dans son costume étrange et brillant. fondateur du 1er grand gymnase parisien, il veut la « régénération de l’homme » par l'exercice d'haltères , ses performances sont les suivantes pour l'anecdote     lever d’un seul temps avec les 2 bras (arraché): 101 kg-   bras tendu à droite, épaule gauche appuyée à un mur: 32 kg-   soulevé sur le dos, mains appuyées sur un tréteau : plus de 1 000 kg-  3 tractions à la barre fixe d’un seul bras-   en équilibre sur une barre, sur un seul pied, il levait 2 haltères de 45 kg chacun, « Les rois de la force: histoire de tous les hommes forts depuis les temps anciens jusqu'à nos jours : professeur Desbonnet. Edmont » ce qu'on vient de narrer en survol historique c'est en l'espèce notre préhistoire sportive commune , c'est à partir du dix-neuvième siècle que
26
l'histoire de chaque discipline proprement dite débute , nous allons aborder l'histoire de chacune d'elle : l'haltérophilie, le culturisme et enfin notre discipline la force athlétique.
L'Histoire :
I_L' Haltérophilie
Vers 1880, les premières associations voient le jour en Autriche, Allemagne, à Hambourg, Cologne, Leipzig, Francfort, Duisburg , «  Munich, à l’origine trois mouvements y sont pratiqués:-un lancer de pierre un soulever de gueuse en résistance un porté très lourd » nour précise Edouard MALLET, après plusieurs années de balbutiement en France , les premières tentatives sérieuse de donner corps à l'haltérophilie c'est à dire la codifier vinrent du Nord , avec la fédération athlétique du Nord en 1896, quelques temps après on établit une un répertoire les développés, arrachés, épaulés-jetés à un et à deux bras -le dévissé d’un bras -la volée d’un bras-le bras tendu, Concomitamment à cette nomenclature on donna une codification à ces mouvements , On introduisit un appareil pour mesurer les performances le dynamomètre Reigneir ( initié par Desbonnet , En 1885, ce dernier établit une première liste des records du Nord et en 1888, il rédigeait les règlements types qui sont à peu de chose près encore en vigueur aujourd’hui. Souligne encore Edouart Mallet),en 1894, on organisa le premier championnat international auquel prirent part Français, Belges, Hollandais. Il eut lieu en Belgique à Mouscron. De cette époque date la première documentation sérieuse en matière d’haltérophilie, notamment la prise de mensuration des pratiquants.
L'haltérophilie est présente dès les premiers Jeux olympiques modernes, aux Jeux Olympiques d'été de 1896. Il y a alors deux épreuves, le levé à un bras et le levé à deux bras. En 1898, au concours de Vienne, appelé championnats du monde la diversité des interprétations dans la réalisation des mouvements fut mise en évidence, les Français suivaient un règlement codifié , tandis qu’Allemands et Autrichiens épaulaient en plusieurs temps en posant la barre sur ventre, Dans les compétition internationale, le choix, le nombre ou l’exécution des mouvements variait , en 1902 aux championnats du monde, à Londres, le programme ne comprenait pas moins de onze mouvements de même que l’année suivante à Paris.  Les records se succédaient et étaient aberrants mettaient en évidence l’absence d’'une organisation internationale , la réglementation des épreuves était instable, le nombre des mouvements variait , 11, 13 et même 17. Le nombre des essais variait en fonction de l'humeur des organisateurs , « En 1907 deux listes de records du monde (amateurs et professionnels) publiées par Desbonnet ne comportaient pas moins de 22 mouvements chacune » Edouart Mallet ,
 
Les premières catégories de poids sont apparues en 1905 : 65 kg, moyens de 65 kg à 80 kg et lourds au-dessus de 80 kg, En juin 1905, un championnat de France dont
27
Maspoli son vainqueur, en décembre 1905 C’est le 23 mars 1914 que nait la Fédération Française de Poids et Haltères à Paris ( précurseur de la FFHMFAC actuelle) à l'initiative de Jules ROSSET et de ses amis, elle ne prendra son envol qu'à partir de 1919 et rejointe par l' HCF , qui lui avait transmis tous ses documents, records et arbitres, resta seule en France pour présider aux destinées du sport haltérophile ('Haltéro- Club de Fance fondé par Desbonnet en 1900 avait pour mission de réunir tous les pays qui pratiquaient l'haltérophilie et organisait des compétitions essentiellement en France )La même année on admit les poids et haltères aux jeux olympiques d’Anvers en 1920 et on créa la Fédération Internationale haltérophile dont Jules Rosset fut le président jusqu’en 1952. .En 1920, aux jeux olympiques, 14 Nations participèrent aux épreuves d’haltérophilie. La France eut deux champions olympiques: GANCE en moyen et CADINE en mi-lourd,
En 1924 aux J.O. qui furent organisés à PARIS, DECOTTIGNIES en léger et RIGOULOT en mi-lourd remportèrent la palme suprême. Jules Rosset après les jeux de Paris, obtint l’inscription définitive de l’haltérophilie aux J.O., à la condition que “les exercices imposés ” se limitent aux trois mouvements à deux bras.. Ainsi en avaient décidé les membres du comité olympique international fixant ainsi la formule technique des compétitions qui restera stable jusqu’en 1972 ou le congrès de Munich (JO) supprima le développé à deux bras, pour deux raisons : d'une part, les haltérophiles « trichaient » en se courbant en arrière au risque de se blesser et d'autre part cela a permis de diminuer la durée des compétitions.
La Fédération Internationale 1905 ( IWF International Weightlifting Federation), l'une des plus vieilles fédération internationales de sport où l’influence française sera prédominante avec ROSSET, puis GOULEAU et DAME jusqu’après 1950, organisera quelques championnats du Monde et d’Europe pendant la période 1920-1939. Elle se structurera plus solidement à partir de 1946, ou annuellement il y a un championnat du Monde et d'Europe et où chaque année voit des affiliations nouvelles. Elle compte aujourd'hui 187 nations ou les membres de la fédéra des 4 continents sont représentés en raison de 35 membres pour l'Afrique, l'Asie 45, L'Europe 49, l'Océanie 22, Pan-Amérique 37 membres.Bien qu'existant depuis 1947 les compétitions Féminines officielles datent de 1980, et sont présentes aux Jeux Olympiques depuis 2000. Aujourd’hui si ce sport est en stagnation en Europe suite peut être à la chute des pays de l'est , il est en revanche en pleine expansion en Asie..L'IWF seule représentante des sports de Force aux jeux olympiques a sommé récemment notre fédération FFHMFAC d'exclure les autres sports de de force comme la Force athlétique et le culturisme sous peine de lui les compétitions internationales et de la radier ,
Quelques jalons historiques : les haltérophiles qui ont laissé leur noms :
En 1924 aux J.O. qui furent organisés à PARIS, DECOTTIGNIES en léger et RIGOULOT en mi-lourd remportèrent la palme suprême
 
28
 
Le Lyonnais MASPOLI En 1902, à Londres il est champion du Monde avec 5 records mondiaux., en 1903, 1904, 1905 il est plusieurs fois champion dans diverses épreuves nationales et internationales
 
Louis VASSEUR en 1912, GANCE et CADINE en 1920 à Anvers , DECOTTIGNIES et RIGOULOT ( Arraché à 2 bras:143 kg le 4 mai 1931- Epaulé-jeté à 2 bras: 182,5 kg le 1er février 1929.Ces performances exceptionnelles classent Rigoulot dans les précurseurs de l’haltérophilie moderne), Roger FRANÇOIS titre olympique en 1928, En 1932 à LOS-ANGELES SUVIGNY en plume (60 kg), DUVERGER en léger (67,5 kg) , HOSTIN mi-lourd (82,5 kg ) remportèrent 3 titres olympiques,
Henri FERRARI dans les années fut neuf fois recordman du Monde à l’épaulé-jeté,
Jean DEBUF 170 kg en 1955 à l'épaule jeté. Rolf MAÏER , Il fut champion de France senior en 1961à 1969 catégorie 75 kg,Roger LEVECQ , restera à jamais le premier Français à avoir épaulé-jeté la barre magique de 200 kg le 23 mars 1968 dans la banlieue Lilloise. Pierre GOURRIER ( Saint Maur) L’homme aux 103 records de France : ses 215,5 kg à l’épaulé- jeté à 102 kg de poids de corps.. Aimé TERME le gardois que nous apprécions tant à Nimes qu'à Montpellier. Il améliora 20 records nationaux, 2 records d’Europe avec le 13 novembre 1969, 143,5 kg et le 24 juin 1972 145,5 kg ,Daniel SENET en 1976 il décroche aux jeux olympiques de Montréal la médaille d’argent avec le total de 300 kg (135 + 165), dans les années 80, Tetournefier 220,5 kg à l'épaule jeté et 200kg sur le plateau d'antenne 2) ensuite il faudra attendre Vinceslas Dabaya 338 kg de total (151+187) en 2008 à Pékin et Benjamin Hennequin ,mais cela c'est le champ du présent.
Des Figures Internationales :
L’Américain ASHMAN fut le premier à Stockholm à épuler (202,5 kg à 122,9 kg). Le premier à avoir épaulé et jeté plus de 200 kg fut le Soviétique VLASSOV (202,5 kg à 118 kg) en 1960 aux jeux de Rome. Alexeiev, 256 kg à l'épaulé-jeté en 1977 , PISARENKO en 1982 a jeté 260kg, Taranenko total 422,5 kg ,
Epaulé-jete : 218kg détenu par Yong Zhang dans la catégorie 85 kg ,Arraché : 187kg détenu par Andrei Rybakou ,
 

2_ Le culturisme
Edmond Desbonnet et Eugène Sandow sont considérés comme les pères fondateurs du culturisme tous les deux le français et le prussien ont recherché la beauté plastique par un travail long en asphyxie musculaire, leur objectif , Sandow a élaboré une système de concours par comté, autorisant uniquement les 3 meilleurs à se
29
présenter au niveau national; Rien de tel n’existait à l’époque !Afin d’assurer l’équité, Sandow supervisait chacune de ses compétitions régionales.
L’organisateur avait clairement indiqué dès le début que les prix ne seraient pas nécessairement attribués à des hommes qui avaient un physique énorme. Il était à la recherche de symétrie, et a publié une liste des qualités qui seraient prises en considératio n,En 1920, un premier traité du Body-building est rédigé. Joe Weider ne tarde pas à inventer en 1936 des techniques d'intensification pour la construction musculaire. Pionnier dans l’édition de revues spécialisées e Muscle & Fitness, Men’s Fitness, Shape, Muscle & Fitness Hers, Natural Health et Fit Pregnancy , de vente de matériel Weider d'entraînement, de suppléments diététiques et la création de concours de bodybuilding prestigieux comme Mr Olympia en 1965 suivi de Miss Olympia en 1980 il mettra en vedette Arnold Schwarzenegger en 1967, qui lui servira de locomotive pour son commerce, avec son frère Joe il fonde l’IFBB, la Fédération Internationale du Culturisme et du Fitness,
Organisations internationales IFBB (NPC aux US) (182 pays)NABBA,WABBA,INBA/PNBA/ABA (45 pays),NAC (40 pays),WNBF,FIBBN/NGA,IFFNB, FAME-tour (aminostar,),WPF
 En France, l’organisation des championnats de culturisme est soumise au respect du Code de la santé publique, notamment ses articles L.3611-1 à L.3634-5, dans sa rédaction résultant de l’ordonnance n°2000-548 du 15 juin 2000. Les termes de l’article L.3631-1 du code de la santé publique  fixent la codification référentielle :
« Il est interdit, au cours des compétitions et manifestations sportives organisées ou agréées par des fédérations sportives ou en vue d’y participer : -d’utiliser des substances et procédés de nature à modifier artificiellement les capacités ou à masquer l’emploi de substances ou procédés ayant cette propriété ;-de recourir à ceux des substances ou procédés dont l’utilisation est soumise à des conditions restrictives lorsque ces conditions ne sont pas remplies. –Les substances et procédés mentionnés au présent article sont déterminés par un arrêté des ministres chargés de la santé et des sports ». Nous nous interressons dans cette rubrique quant à nous qu'au culturisme dit naturel puisqu'il est rattaché à notre fédé, du moins jusqu'à la fin de l'année avant séparation
,Le culturisme décrit comme étant « naturel » est représenté, en France, par une fédération agréée par l’état (la FFHMFAC ou Fédération Française d’Haltérophilie, Musculation, Force Athlétique et Culturisme en France et l’UIBBN ou Union Internationale de Bodybuilding Naturel au niveau international).26 pays en 1997(15actuellement selon mr Deransart) Le but visé par le bodybuilding naturel est de développer  la force musculaire sans faire usage de produits dopants afin d’obtenir une construction harmonieuse du corps, .Dans cette discipline il n’y a pas que volume qui compte mais avant tout la beauté du corps, que les lignes des muscles soient bien dessinées, Pratiqué en clubs, le culturisme « naturel » est encadré par de nombreuses fédérations.
Femmes : 52, + 52 kg, Culturis form, athlétique Hommes : Juniors : - 75kg+ 75 kg Espoirs: - 75kg + 75 kg Seniors: - 70kg - 75kg - 80kg + 80 kg Masters 1 : - 75 + 75 kg Masters II et Masters III : une catégorie Athlétique : une catégorie
30
La Force Athlétique ( La force athlétique est le nom français donné à ce sport.) Le nom utilisé normalement est Power lifting., mot à mot cela donne « le pouvoir de lever » et cela défini bien ce sport car le but de cette activité est de lever la charge la plus lourde possible en une répétition.) . La force athlétique est classée dans les sports acycliques (Sport acycliques sont ceux dans lesquels chaque action nécessite un type de mouvement différent) et plus particulièrement dans : les sports à dominance de force. Sport non encore olympique et pourtant le développé couché y est admis, les handicapés physiques des membres inférieurs pratiquent le développé couché au jeu olympiques sous l'égide de l'Haltérophilie . Cette épreuve figure aux Jeux Paralympiques depuis 1964.
Au début les mouvements de force comprenaient une palette très large du soulevé de tonneaux , gueuses de fonte à poignées, les clous, les essieux etc, Ce n'est qu'en 1920 en Allemagne que Heinrich Steiborn ( 1894-1989) pense et réalise la première flexion de barre sur les épaules : le Squat est né fait remarquer Marc Vouillot) d'autres de ses coreligionnaires Karl Moerke et Herman Goener vont réaliser les premiers soulevés de terre et développés couchés, pas encore sur un banc mais allongé sur le sol, nos athlètes émigreront aux états unis d'Amérique où ils feront connaître ses trois mouvements avec brio...Dans ce pays ils rencontreront des hommes épris comme eux de force physique Mac Fadden et Antone Matysec, Cependant se seront des haltérophilies qui cherchaient des exercices de complément de force comme Siegmumd Klein , Peray Rader et Robert Collins dit Bob Hoffman qui popularisèrent les méthodes d'entrainement de la force ( Développé couché et squat , ils faisaient plus des demi-squat que des squats tel qu'on les entend aujourd'hui )à travers des revues comme Muscular Development, Strength and Health et autre Iron Man,
Après la seconde guerre mondiale dans les années 50,l'envol est pris avec Doug Hepburn qui réalisa 263 kg en 1953 et Chuck Ahrens avec kg en 1957. Mais c’est dans la fin des années 60 que l’on trouve les premiers champions : le grand père du Développé Couché est Pat Casey ( 1960) qui est le premier à passer en compétition la barre symbolique des 600 ibs soit 272kg en 1967, Paul Anderson,vient de l'haltérophile ,lui, choisit deux mouvements le demi-squat où il réalise 544kg et le soulevé de terre 372kg, Dans les débuts des années 70 se deroula le premier championnat du monde où les américains prépondérants chez eux prés de 40 sur une cinquantaine de participants,l'ordre des mouvements était le suivant : le développé Couché, le Squat et le soulevé de terre, Il faudrait attendre 1973 pour que la Force athlétique s'émancipe des intérêts partisans et acquiert son indépendance : l'IPF (International Powerlifting Fédération ), elle oranise un championnat du monde où le squat devient le désormais le premier mouvement , le développé Couché le second et enfin le Soulevé de Terre le dernier , c'est aussi à ce moment là qu'apparurent les bancs élastiques , les combinaisons de squat...
Maintenant quittons Les Etats Unis d'Amérique pour revenir en France, de la sorte le développé couché et le squat tels que nous les connaissons aujourd'hui sont adoptés des Etats unis , en revanche le soulevé de terre était courant et se pratiquait dans les
31
salles depuis longtemps, L'Union Culturiste Française, au début des années 50, la Fédération Française de Culture Physique et la Fédération Française Haltérophile et Culturiste, au cours des années 60, proposaient déjà ces deux épreuves. Toujours dès les années 50, est institué le "Concours de Force Permanent", portant sur diverses épreuves, dont le squat et le développé couché. Jean Villenave proposa un double classement : au total et à l'indice dynamométrique, dit "indice de qualité musculaire", calculé en multipliant le total réalisé aux épreuves, par le rapport taille/poids. Cet indice ne survécut pas longtemps, tyrès contesté, il favorisait les grands  ;
Règlementation : Il faudra attendre 1972 pour voir se constituer une fédération internationale de la discipline qui se détache ainsi de l'haltérophilie et qui aura pour nom l'IPF International Powerlifting Fédération bientôt suivie de L'EPF au niveau européen. A la fin des années 70 sous l'égide de serge Nubret fut réalisée l'unification de trois organisations rivales : la Fédération Française de Culture Physique Athlétique et Sportive (F.F.C.P.A.S.), la Fédération Française de Powerlifting (F.F.P.) et la section française de l'International Powerlifting Fédération O.P.E. France) qui donna naissance à la FFFA ,En 1982 la FFFA s'affilia à l'IPF après avoir introduit le soulevé de terre comme troisième épreuve. par le CNOSF au niveau français et plus particulièrement par la fédération française d’haltérophilie, de musculation, de force athlétique et de culturisme (FFHMFAC) dans laquelle officie la GTSN FA-DC (Groupe de Travail Sportif National de Force Athlétique et de Développé Couché ) , lSuite à l'injonction de l'iwf à la FFHMFAC de se séparer des de la Force Athlétique et du Culturisme, notre avenir est dans une nouvelle organisation nationale affiliée à l' IIPF; d'après Xavier de PUYTORAC à Escaudain il y aurait aujourd'hui 15 000 licenciés et il nous faudrait 20 000 pour pouvoir vivre tout en gardant les structures et le partage du matériel au sein de la fédération Haltérophile...avec la création de la FFForce ,Adieu le powerlifting avec matériel pour les jeunes! Les clubs avaient anticipé ce changement avec seulement 3 athlètes sur 107 en subjuniors et juniors qualifiés en Powerlifting. On peut dire que 2015 est l’année du retour aux sources de notre sport d'après le vice président Xavier de PUYTORAC.
Il est à relever qu'il fallait attendre 1980 pour que les femmes puissent disputer leur premier championnat aux Usa , et c'est en 1982 qu'elles participent à leur premier championnat d'Europe, nous avons actuellement Vanessa Martin, Céline Grillet, championne d'Europe ; Nathalie Feraud, championne d'Europe et du monde ; Fanny Brimboeuf, Nathalie Courqueux,
Les Américains dans toutes les catégories ont marqué ce sport jusqu'à la moitié des années 80, où quelques Finlandais, Allemands,et Norvégiens commencèrent à les titiller , Vint la fin des années 80 suite à l'effondrement des pays communistes réunis au sein de L'URSS , on vit apparaître de nouveaux pays comme La Russie, L'Ukraine et la Pologne qui désormais exercent leur hégémonie au niveau mondial sur ce sport mondial, mais nous avons une bonne prestation des français au sein de l’IPF avec Adrien Poinson avec un record du monde à 201,5 au D,C sans assistance chez les 74 kg et, El Belghitti Hassan avec 313 kg au S,T chez les 66 kg et nouveau vice champion du monde chez les 74 kg et Sofiane Belkesir nouveau champion du monde des moins des 105 kg , sans oublier la génération montantes des juniors , nous venons d’avoir trois vice champions du monde à solo en Finlande. 32

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Suivez nous sur

Nous n'avons pas souvent le temps d'actualiser notre site alors nous vous invitons à nous suivre sur 
22.09.2017
08:14:17
 

Nous ConTacter

CONTACT
*
*
*
* Champ obligatoire

envoyer
 

Omnisports Mantes

Météo à Mantes

VenSamDim
Ensoleillé / Nuit claireEnsoleillé / Nuit claire
20.2° C21.4° C
12° C8.5° C
VenSamDim
Ensoleillé / Nuit claire
23.5° C
9.8° C

Lieu d'entrainement : 15, rue de Lorraine à Mantes

Ouverture:

du lundi au vendredi de 9h à 12h et 15h à 21h.

                       

Samedi de 9h à 12h et 15h à 18h.

                      _

Dimanche de 9h à 12h 

0651271046,akkacham@gmail.com