AS TIERCE CHEFFES FOOTBALL
 
 
 
 
 
 
PRÉSENTATION : 
 
Prénom, NOM, âge, commune de résidence : 
Julien ORHON, 31 ANS, Montreuil Juigné.
 
Métier/Études :
Gérant de 2 sociétés de matériel et textile sportif & d’entreprises à Avrillé et Nantes.
Licence STAPS Option Management
 
Être arbitre est-ce une vocation ? C’est arrivé comment cette idée de prendre le sifflet ?
Une vocation je ne sais pas. Je suis arbitre depuis 2000 soit 20 ans d’arbitrage.
 
Peux-tu nous parler de ton parcours personnel et aujourd’hui à quel niveau exerces-tu ?
J’ai commencé à l’âge de 13 ans. J’ai gravi les échelons et j’arbitre aujourd’hui en R2 (l’équivalent de la 7ème division Française) au centre et N3 à la touche.
 
Quel est ton meilleur souvenir en tant qu’arbitre ? À l’inverse, ton pire souvenir ?
Des souvenirs j’en ai plein. Ce sont les rencontres en national jeune. Le fait d’arbitrer des équipes comme Nantes, Bordeaux, Paris, Lorient, Le Mans reste d’excellents souvenirs.
En pire souvenirs, je n’en ai pas en particulier, mise à part les comportements déviants sur et en dehors des terrains.
 
Pour un jeune, est-il difficile d’assumer son désir de devenir arbitre ?
L’arbitrage en général est un excellent apprentissage de la vie. Mais je pense qu’aujourd’hui il est de plus en plus difficile de devenir arbitre tellement les comportements et l’éducation se dégradent.
 
 
 
 
 
 
À ce sujet, quels conseils donnerais-tu à un jeune voulant se lancer dans l’arbitrage ?
Il faut surtout qu’il soit bien entouré, aussi bien par sa famille et son club et qu’il ait des convictions.
Moi je ne remercierais jamais assez les personnes qui m’ont soutenu, emmené car je n’avais pas de permis (je pense notamment à Jean Pierre Mignot et au club de Pellouailles Corzé) ainsi qu’à mes parents, grands-parents de m’avoir accompagné.

Qu’est-ce qu’un bon arbitre ?
Oula bonne question. Je pense qu’un bon arbitre c’est celui qui se met au service du jeu et qui fait la différence entre être autoritaire et l’autoritarisme.

Je pense également qu’il ne faut pas mettre de barrière entre les acteurs du jeu (joueurs, éducateurs), dialoguer et savoir reconnaître ses erreurs.

Comment selon toi peut-on améliorer la relation joueurs, éducateurs, arbitres ? Comment être à la fois respecté et apprécié par les joueurs ?
Comme je le disais plus haut, le foot doit rester un jeu, une passion, pour tous ! Il faut respecter les gens et savoir reconnaître ses erreurs et ne pas être fermé à la discussion.

Quelle est pour toi la référence en matière d’arbitrage au haut niveau ?
La référence à l’arbitrage, je n’aime pas trop en parler. Aujourd’hui chacun a son charisme, sa manière de diriger une rencontre. Pour son approche de tout cela, j’aime bien Clément Turpin.

Quelles sont tes passions extérieures ?
Mes passions extérieures, c’est le foot bien sûr ! Mais j’aime surtout me retrouver en famille avec ma femme, mes enfants et mes amies.
 
Merci au club de Tiercé Cheffes