Je ne vise pas...

Leelou.png
 

.. comment fait-il ?

Leelou Nel 2.jpg
 

Ouf ..on est plus tranquille dans un enclos !

Sanglier (2).JPG
 

Pour le plaisir de l'oeil

Cri maquis.JPG
 

4- Leelou le chasseur


En ce début de compétition les deux autres archers du peloton, membres du club de Lecci, nous rejoignent et, chose inhabituelle ils ont à la main un arc chasse. L'arc chasse est un arc recurve sans viseur, ni repose flèche, ni berger button, ni contrôleur d'allonge.

Au fil du parcours nous faisons connaissance et découvrons que pour l'un d'eux nous sommes en présence d'un chasseur à l'arc venu là pour s'entraîner en vue de la saison de chasse. Cette pratique ne fait pas partie de notre approche du tir à l'arc ce qui n'est pas une raison pour ne pas la découvrir.

Leelou, puisque c'est son surnom, est un autodidacte dans sa région. Très jeune il a eu le désir de pratiquer la chasse à l'arc en lieu et place de l'arme habituelle des chasseurs, largement répandue dans la région. Seule son opiniâtreté lui aura permis de progresser à une époque où, ni internet, ni un quelconque magasin local, lui permettait de s'approvisionner en matériel. La chasse à l'arc nécessite une formation d'une journée et l'obtention d'un permis.

Tout au long de la compétition il nous passionnera par ses réponses aux nombreuses question que nous lui poserons. Ainsi des silencieux en peau de castors positionnés sur la corde afin que le lapin n'entende pas le bruit de la corde avant que la flèche n'arrive, des empennages spéciaux qui permettent de tirer les grives mais sans égarer les flèches. A ce propos, démonstration à l'appui, la flèche à une trajectoire normale les vingt premiers mètres puis est puissamment freinée par ses plumes flou flou et retombe en cloche devant nos yeux. Premier mystère pour les profanes que nous sommes.

"- Leelou comment fais-tu pour viser ?

-           Je ne vise pas

-           ! ? !

-           Non , c'est instinctif. Sur les cibles connues je ne regarde même pas la distance affichée.

-           ! ? !  Nous sommes évidemment interloqués. A force d'insister la réponse fuse, irréfutable.

-           Quand tu tires à la pétanque, as-tu un viseur ?

-           Ben oui, c'est vrai, c'est instinctif."

Pour autant, on n'imagine pas pouvoir y arriver… Sans compter qu'avec 53 livres en pleine allonge on ne reste pas dix secondes en visée.

Le tir chasse est donc un tir instinctif qui demande évidemment beaucoup d'entraînement. Jusqu'à 20 / 25m, Leelou est aussi précis, sinon plus, que nous ! Il nous gratifie de plusieurs 16 ou 17 sur des birdies et gazinières. Au-delà ça se complique.

Tout au long du week-end il sera notre guide naturaliste. La flore méditerranéenne n'aura presque plus de secret pour nous pas plus que la pratique du camouflage ou de l'affût. En effet un chasseur à l'arc ne doit tirer "qu'à coup sûr", de très près. Après vingt ans de pratique le cœur bat toujours semble t-il toujours la chamade juste avant de lâcher la flèche. Pourtant il faut atteindre la zone vitale ce qui a priori est souvent le cas en ce qui concerne notre compagnon.

Souvent, mais pas toujours, puisque nous terminerons par cette anecdote. Leelou avait demandé à un ami de venir filmer le tir sur un sanglier. Les deux compères sont postés dans un arbre lorsque l'animal passe à proximité. Excité par la longue attente le caméraman n'arrive pas à retenir son enthousiasme et s'exclame au moment du lâcher de la flèche, tout en tombant de l'arbre.

Bilan : le sanglier a sauvé sa peau, la flèche est perdue et Leelou doit transporter son ami blessé aux urgences. Gageons qu'ici Jean de la Fontaine aurait trouvé une morale à cette histoire !

Que vous partagiez ou pas cette pratique, vous comprendrez aisément que la passion qu'a su nous faire partager Leelou est venu agrémenter un tir campagne déjà bien enthousiasmant par ailleurs.

 
drapeau corse.png
 
Retour
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com