Historique

 

La société des « Amis de la Pétanque » à Chalon-sur-Saône est dans la discipline, l’une des plus anciennes de Saône-et-Loire et de l’ensemble de la Bourgogne. A son origine, elle a, d’ailleurs, été affiliée à la Ligue du Centre. Le Comité de Saône-et-Loire n’existait pas encore, n’étant fondé que trois années plus tard et la Ligue de Bourgogne une année encore après.

C’est donc en 1961 que « Les Amis de la Pétanque » ont fait leur apparition dans le monde des « pieds tanqués » (« les pieds ancrés au sol » dans la langue provençale d’où le nom de pétanque). Les fondateurs composent une bande de copains et  de joyeux lurons, pour la plupart commerçants, qui ont ramené de villégiatures sur les bords de la Méditerranée leur engouement pour la petite boule. Parmi eux, le bonnetier Yves Déchelle père de l’actuel président.

L’initiative allait très vite trouver un écho favorable auprès de quelques méridionaux expatriés qui seront les chefs de file des premières générations de pratiquants notamment : Albert Blanc, Gérard Bres et Elie Michel. Elle allait tout aussi rapidement grossir les rangs d’une société pouvant se flatter longtemps et encore aujourd’hui d’être, en nombre de licenciés, la plus importante de Bourgogne. Le contexte n’a pourtant pas été toujours favorable. Au début, la Boule Lyonnaise manifeste sa présence et une certaine tendance à la prééminence. Par ailleurs, une concurrence active se développe à la même vitesse dans les quartiers de la ville, plus particulièrement et plus durablement, au nord, dans celui du Stade

Le premier président fut Georges Morizet, hôtelier-restaurateur réputé et estimé. Après lui (il se retirera en 1964 pour ne pas cumuler avec la présidence du Comité de Saône-et-Loire dont il s’acquittera), six autres présidents se succéderont et apporteront leur touche personnelle à l’évolution d’une société en phase avec celle d’une discipline de plus en plus reconnue et médiatisée. Dans l’ordre : René Bernhard (1965-1975), Marcel Mariel (1976-1983), Robert Bullier (1984-1986), Jean Charles (1987-1996), devenu, depuis, président de la Ligue régionale, Roland David (1997-2002), ces deux derniers venus du milieu associatif corpo et Jean-Paul Déchelle (depuis 2003) issu du monde du rugby au sein duquel il fut, un temps, le président d’un des clubs-phare de la région, le Racing-Club-Chalonnais. Le trésorier Gilbert Demont repris la présidence mais suite à des dissensions dans le bureau la présidence du club fut confié à un triumvirat composé de Gilbert Demont, Thierry Aknin et Patrick Leduc, enusite après une assemblée générale houleuse retour de Jean Paul Dechelle à la présidence et maintenant la présidence est occupée par le Beaunois Benoit Putzu.

Toute l’existence des « Amis de la Pétanque » s’est organisée autour du chalet de la foire, construction atypique et rococo, servant, comme son nom l’indique, de P.C. à la foire une fois par an et devenu depuis « La Maison des Vins de la Côte Chalonnaise ». Ils occupent aujourd’hui un local situé dans un vaste bâtiment, sans âme et inadapté, qui abritait le matériel de la foire quand celle-ci avait encore toute son importance. Alentour, l’esplanade Sainte-Marie sur laquelle se sont disputées tant de parties de boules a plutôt vocation de parking. En contrepartie et en contrebas, « Les Amis de la Pétanque » disposent d’un beau périmètre de jeux baptisé « Espace Vannier » en hommage à l’international de rugby bien connu à l’époque qui a fait partie des pionniers de la société.

«  Les Amis de la Pétanque » ont toujours eu de bons joueurs qui ont rayonné sur le plan départemental, régional et parfois national sans, pourtant, atteindre à la consécration dans les championnats de France pour lesquels une participation a longtemps été considérée comme un aboutissement. Les performances les plus notables sont à mettre à l’actif de Marcel Brazier huitième de finaliste du championnat de France tête à tête au Mans en 1973, Daniel et Serge Coulon quarts de finalistes du championnat de France doublettes à Chambéry en 1982, Aziz Abdallah ( international marocain), Arnaud Touillet, Sébastiano Cubeta huitièmes de finalistes du championnat de France triplettes à Angoulême en 1994, Sylvie Bachelier, Dominique Rybak, Myriam Verset huitièmes de finalistes du championnat de France féminin 2006.

Dans l’histoire du club, il faudra attendre plus de 40 ans pour voir Fredéric Michel tutoyer enfin le nirvana en atteignant la finale du championnat de France tête à tête. C’était à Nevers en 2004 et c’est un jeune francilien, Sylvain Pilewski, qui l’a empêché de franchir l’ultime marche menant au titre. Deux ans plus tard, toujours en tête à tête, Michel Maréchal n’était, à son tour,  pas loin du bout. Il fallait un grand Fazzino en route pour un sixième titre dans la spécialité (record pour longtemps sans doute inaccessible) pour lui couper les ailes.

Le fleuron des activités des « Amis de la Pétanque » est le National B.I.C.B.O. du nom d’une société locale de boissons qui en est, depuis l’origine, le sponsor principal. Crée en 1979 et, sans cesse en amélioration puis en progression depuis, le B.I.C.B.O. est considéré par tous les observateurs et tous les joueurs qui y ont participé comme l’un des tout premiers de France par la qualité de son organisation et de son site. Il est devenu International depuis deux ans et il est aujourd’hui limité à 512 triplettes, les organisateurs ne pouvant sur place, c’est à dire à 200 mètres à la ronde, aller au-delà de 256 terrains de jeux tous aux dimensions réglementaires. Le deuxième week-end de septembre, il est l’événement de la rentrée à Chalon-sur-Saône  Il se double d’un National Féminin qui attire plus d'une centaine de triplettes et d’un National Jeunes.

Le National et International B.I.C.B.O, comme le National Féminin, affichent un palmarès où l’on retrouve tous les grands noms de la pétanque hexagonale et mondiale.

L'International B.I.C.B.O est redevenu National pour raison financière mais le club n'exclut pas un jour de revenir Concours International.

En 2010 gràce aux compétitions par équipes (Coupe de France et Championnat des clubs) l'A..P Chalon est classé par la revue Boulisme 4ème club français derrière le D.U.C de Nice, Bassens et Gaillac.

«Les Amis de la Pétanque» dès la création de la Coupe de France après quelques tatonnements ont eu des ambitions très élevées  dans cette compétition.En quelques années ils ont été 3 fois dans le top 8 (1/4 de finaliste) et 2 fois en finale de groupes (1/16ème de Finaliste et 1/8ème de Finaliste).

Ils ont totalement adhéré à l’idée de championnats de clubs initiée par la F.F.P.J.P et cerise sur le gateau ils ont été les 1er Champion de France des Clubs en 2009 et en 2010 renouvèle cet exploit. Malheureusement la suite fut moins réjouissante car après le départ de la plus part des joueurs élites du club, l'équipe est descendu de 2 échelons nationaux et évolue à ce jour dans la première division départementale.

ce site a été créé sur www.quomodo.com