article telegramme 24 sep 2016.jpg
 
article OF 26 sep 2016.jpg
 

article du site internet Stade Vannetais

Antoine Oger (AO Saint-Nolff) : « L’objectif est plus que respecté »

Une défaite mais de magnifiques souvenirs… Ce dimanche, le petit club des Ajoncs d’Or de Saint-Nolff (D2), recevait la TA Rennes (CFA 2) pour le quatrième tour de la Coupe de France. Malgré une ouverture du score du jeune Clément Sorel sur penalty, les Nolféens se sont inclinés 1 – 5, alors qu’ils tenaient le nul à la pause. Le capitaine Antoine Oger nous raconte.

14495444_1844493635785522_8837231108963620887_n

La haie d’honneur de la TA Rennes ! (Photo : AO Saint-Nolff).

Comment te sens-tu au lendemain de ce match ?

« Je suis super content ! Ce match, on l’a pris avec rigolade, on pensait prendre une misère. Dans la semaine, on a commencé à y croire et on s’est dit qu’il y avait un coup à jouer. Tout le monde était super motivé et tout le monde a joué le jeu. C’était génial pour nous et pour les supporters. »

Comment s’est passé le jour du match ?

« Nous avons été convoqués à 11h30, on a mangé ensemble et on est allé faire une balade après le match. C’était vraiment une préparation de CFA ! C’est une très belle expérience pour nous. »

Et au moment H ?

« Les joueurs de la TA sont arrivés en tenue, avec le même sac. Ça nous a fait rigoler, l’ambiance était très bonne dans le vestiaire avant le match. 200 personnes étaient présentes et les petits jeunes nous encourageaient. »

Comment s’est passée la première période ?

« On a un peu surpris ! On a commencé à jouer au premier quart d’heure avec des passes et de beaux enchaînements. On obtient un penalty après une main adverse sur un centre. C’était déjà extraordinaire avant même d’avoir marqué le penalty ! On a mené 30 minutes contre une CFA 2 : c’est fou ! Après on prend un but, c’était un peu n’importe quoi. Il y a eu un cafouillage et un grand silence dans le stade… On ne savait pas trop si la balle était rentrée… »

Tout a changé au retour des vestiaires…

« Faire 1 – 1 à la pause, c’était vraiment le seul truc qu’on pouvait faire ! Ils ont fait des changements à la pause et ils ont déroulé. C’était du beau football ! Tout le monde était un peu mort à la fin. »

Comment étaient les rapports sur le terrain avec les joueurs de la TA ?

« Ils ont été très réglo ! Il y a aussi eu un très bon arbitre. A la fin, nous avons eu le droit à une haie d’honneur des joueurs de la TA. »

Objectif accompli ?

« L’objectif a été plus que respecté ! Mener contre une CFA 2, c’est extraordinaire ! »

Cette saison de Coupe de France restera un grand souvenir pour vous…

« Depuis 3 ans, on prenait des 6 – 0 contre Theix ou des 7 – 0 contre Ménimur… Là, on a éliminé Ménimur et on est arrivé au quatrième tour contre une CFA 2. Forcément, tout le monde est très content ! »

Comment s’était passé le match contre Ménimur ?

« On a super bien géré, avec deux buts de Vincent Le Bretonnic. On a eu 3 – 4 occasions et on était très à l’aise. La victoire était logique ! »

Le retour à la réalité du district ne va pas être trop compliqué ?

« Ce n’est pas la même ambiance, mais il faut gagner et monter ! La montée est notre objectif après l’avoir ratée de peu la saison passée. »

Le seul représentant de district en Bretagne sera le CS Josselin (D2)…

« En effet c’est pas mal ! Tout ce que je peux leur souhaiter c’est de tomber contre un gros et de vivre un bon moment ! C’est ça la joie de la Coupe. »

Cela fait combien de temps que tu es à Saint-Nolff ?

« J’ai commencé en débutant et je n’ai jamais quitté le club. A 16 ans, j’ai joué avec l’équipe senior C car il n’y avait pas de catégorie jeunes. J’ai connu le club en DRH quand j’étais gamin. Il y a eu beaucoup de départs et il y a eu des joueurs de D4 qui ont intégré la A. Forcément, ça a été dur de se maintenir… Là, ça fait deux ans qu’il y a une belle structure et il faut que ça continue ! »

PHOTOS DU MATCH CONTRE LA TA DE RENNES (CFA2)

 

Article de la TA de Rennes

Un bel article sur le site de la TA de Rennes
Titre de l'article "Le Petit Poucet avait tout d'un grand"
 

Article de la TA de Rennes - septembre 2016 - LE PETIT POUCET AVAIT TOUT D'UN GRAND

But pour Saint NOLF :  C. SOREL (12ème)

Pour la TA : V. THOMAS csc (36ème); C. TURETTE (50ème); D. GERARD ( 55ème); M. MESSOUTER (60ème); C. DURAND (62ème)

Pas moins de 7 divisions d’écart pour ce match de David contre Goliath mais bien obligé de reconnaître que ce grand écart s’est  largement réduit entre une équipe Nolféenne  sans complexe, et pleine de bonnes intentions,  et une équipe Rennaise amorphe et sans âme pendant une bonne partie du match. Le coach du petit poucet l’avait écrit :  « il n’espérait ne pas prendre une musette,  tenir le plus longtemps possible, et au moins marquer un but. » Contrat plus que rempli car durant une demi-heure son équipe a mené à la marque, puis s’est dépensée sans compter, pour éviter le pire, et tout cela dans un grand fair play et en ne cadenassant jamais le jeu. Chapeau Messieurs, il y a des défaites qui valent des victoires. Quant aux TAÏSTES il aura fallu attendre le retour des vestiaires pour qu’enfin en douze minutes, ils assomment définitivement leur adversaire.

Les quelques supporters TAÏSTES présents au bout de 45 minutes, avaient ravalé leur fierté au regard d’une première mi – temps soporifique, et sans éclat de leurs favoris.  Pire, dans un début de partie où il aurait fallu repousser les rouges dans leur camp, ce sont ceux-ci qui, par leur envie et entraînés par un public tout acquis à leur cause, allaient créer la surprise.  Perdant un ballon au milieu de terrain, R. LE GAC essayait bien de revenir en soutien de son défenseur, mais le vif ailier droit, prenait le dessus pour effectuer un centre apparemment sans danger,  passant au- dessus de la tête de M. BLANDIN, pour un rebond qui venait frapper la main de D. GERARD en pleine surface – Penalty, que transformait pour l’ouverture du score C. SOREL (12ème).  Là où, on aurait pu attendre, un esprit de révolte, les bleus continuèrent sur le même rythme, n’arrivant pas à déstabiliser leur adversaire, dans un jeu penchant trop souvent à gauche avec beaucoup de déchets dans l’ajustement des centres.  On notera tout juste une tête de M. BLANDIN sur corner au-dessus (25ème), puis une seconde de C. DURAND à côté  (30ème). Impuissants dans les 18 mètres adverses, il faudra attendre un corner salutaire que le malheureux V. THOMAS, le gardien Nolfféen détournait dans ses propres filets (36ème).  Revenu à égalité, et malgré une emprise plus forte sur le jeu en fin de première mi –temps, il faudra attendre les arrêts de jeu de cette première mi –temps pour voir un premier tir cadré par M. MESSOUTER.


Les murs dans les vestiaires ont dû résonner, fortement, au vu d’un début de seconde mi –temps, où deux changements étaient directement effectués et,  où enfin, on allait accélérer le rythme. En 12 mns de temps fort,  le sort du match allait être scellé, avec tout d’abord, un excellent tir aux 20 mètres de R. LE GAC, que le gardien relâchait dans les pieds de C. TURETTE pour le second but (50ème). Cette fois, les patronnés passaient la vitesse supérieure. C’était tout d’abord une excellente frappe de D. GERARD, qui doublait la mise (55ème) avant que M. MESSOUTER d’un tir croisé (60ème), puis sur une passe en retrait vers C. DURAND (62ème) ne portent le score à 5 -1.  Fatigués certes, mais pas abattus, les rouges continuent tout de même à mettre quelques banderilles vers l’avant, et il faudra toute la vigilance de G. MONTAGNE pour devancer, l’intenable C. SOREL qui se présentait devant lui après une balle perdue au milieu de terrain (75ème). Plus rien ne sera marqué et pourtant sous la houlette du maître à jouer, B. DIAWARA, ce ne sont pas les occasions qui vont manquer dans les pieds des attaquants TAÏSTES, mais trop de précipitation ou d’imprécisions dans le geste final, permettront en toute logique à la vaillante équipe de SAINT NOLF de sortir par la grande porte de ce 4ème tour de la Coupe de France

 

Article du Télégramme du 24/09, veille du match contre la TA de Rennes

image: http://www.letelegramme.fr/images/2016/09/24/robert-pendu-est-le-president-heureux-d-un-des-quatre-petits_3101209_385x330p.jpg?v=1

Robert Pendu est le président heureux d'un des quatre Petits Poucets bretons en lice pour ce quatrième tour de Coupe de France, dimanche contre la TA Rennes.
Robert Pendu est le président heureux d'un des quatre Petits Poucets bretons en lice pour ce quatrième tour de Coupe de France, dimanche contre la TA Rennes.
Robert Pendu est un président heureux, même si l'effervescence autour du club, depuis la qualification pour le quatrième tour de la Coupe de France au détriment de l'AS Ménimur, le gêne un peu. En effet, depuis cette victoire, les coups de téléphones se succèdent au siège du club, mais le président et son staff veulent garder la tête froide. L'entraîneur Boris Labove s'attache à présenter la meilleure équipe possible afin de fournir une prestation honorable, ce dimanche au stade du bourg, malgré les sept divisions d'écart qui séparent Saint-Nolff de la Tour d'Auvergne de Rennes (CFA2). La formation nolfféenne, où règne une motivation toute trouvée, s'attachera à faire un match sérieux devant une équipe jeune et très joueuse, qui lui est largement supérieure sur le papier... « Mais sait-on jamais, si Saint-Nolff marque le premier », glisse le président avec un petit sourire. Le public nolfféen est invité à venir nombreux et à faire beaucoup de bruit pour soutenir leurs protégés.

Pratique
Saint-Nolff ? TA Rennes : match ce dimanche à 15 h, au stade du bourg. Entrée : 3 €.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/saint-nolff/football-saint-nolff-au-pied-de-la-montagne-24-09-2016-11229917.php#z4EkkVP1sgqC4ASi.99

 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com