Barre de Bell ou flybarless

Tete FBL.png

 


Barre de Bell ou système de gestion de vol "flybarless".

Avant de la supprimer, voyons à quoi sert une barre de Bell (la forme de flybar que nous avons sur nos hélicos étant en fait celle mise au point par un ingénieur Allemand il y a quelques années et son nom rappellera surement quelque chose aux plus anciens : Mr Dieter Shlüter, mais on continuera à l'appeler barre de Bell)

Elle sert à :

·          Apporter une stabilisation gyroscopique . Quand un hélico en vol subit une force extérieure, comme le vent, la barre stabilisatrice résiste à cette force grâce à sa vitesse angulaire. Tant que la barre de Bell tourne hors d'un plan parallèle au rotor principal, elle envoie des ordres au plateau cyclique de telle sorte que le rotor principal redevienne parallèle au plan de rotation de la barre de Bell.

·          Les palettes de barre de Bell vont également fournir une force qui réduit la charge cyclique sur les servos. Quand un ordre du plateau cyclique est appliqué à la barre de Bell, les palettes vont s'incliner, ce qui va changer le plan de rotation de la barre de bell, entrainant par conséquence un changement dans le pas cyclique du rotor (puisque barre de Bell et pieds de pales sont reliés) . Ce qui signifie que la charge  fournie par les servos provient du seul effort de déplacement de la barre de Bell et non du rotor entier.

·           Et enfin la barre de Bell compense l'effet à cabrer d'un hélico en translation avant rapide. Dans cette situation, ce qu'on appelle "la pale avançante" qui est plus porteuse que celle qui recule, va, à cause de la précession gyroscopique, soulever le nez de l'hélico (je vous demande de me croire sur parole, car c'est un peu trop compliqué et donc un peu trop long à expliquer dans cet article, on y reviendra si vous le voulez dans un autre article). Ce faisant elle va aussi incliner vers l'arrière le plan de rotation de la barre de Bell, qui va "résister" à ce changement et, toujours grâce à la précession gyroscopique, va donner un ordre à piquer au rotor principal, annulant cette tendance à l'autocabrage.

 

Alors si on la supprime, on la remplace par quoi ? Et bien comme avec un gyro d'anti-couple qui gère l'axe de lacet pour faire en sorte que nos hélicos restent sur cet axe dans la dernière position envoyée par l'émetteur, le deux autres axes (roulis, tangage) seront pris en charge par deux autres gyros. Un module FBL comprend donc trois gyros qui gèrent ces trois axes.

 

 

 

Les avantages de remplacer une barre de Bell par un système FBL:

  • Augmenter la puissance

  • augmenter le temps de vol

  • améliorer la manœuvrabilité (encore qu'on peut y arriver en traditionnel  avec des palettes très légères, haut de gamme)

  • Diminuer le poids, la trainée, les vibrations.

  • Diminuer le cout de réparation en cas de crash (un système à barre de bell complet comprend environ 90 pièces, pour une quarantaine d'une tête FBL)

  • Un style de pilotage "customisable" très facilement, dans les paramètres du module alors qu'il fallait au moins changer les palettes pour arriver au même résultat.

  • Indéniablement une esthétique améliorée, plus proche des hélicos grandeur.

Vous avez remarqué que dans les avantages je n'ai pas noté "plus facile à piloter" et j'insiste sur ce point. On ne doit pas voir un système flybarless comme une aide au pilotage dans le style des système " gyro helicommand rigid " de Robbe. Les systèmes FBL ne connaissent pas l'horizontale, ils rendent simplement le pilotage d'un hélico un peu plus proche du pilotage sur un simulateur, c'est à dire que l'hélico reste plus "neutre" sur les trois axes, a moins tendance à partir ou bon lui semble et donc reste fidèle à la position qu'on lui a donné lors du dernier ordre à la télécommande (imaginez que vous avez collé votre bon vieux GY 401 sur tous les axes de votre hélico).

 

Une petite mise au point de ma part : je pense que les débutants devraient commencer avec un système flybared en faisant varier le poids et les qualités aérodynamiques de palettes pour voir comment ça influence le comportement de leur hélico, avant de passer à un système FBL qui reste malgré tout un peu plus compliqué à régler qu'un système classique.

 

 

Les inconvenients :

  • Plus cher à l'achat. Encore que le jour ou les constructeurs joueront le jeu, un tête FBL doit logiquement revenir moins chère qu'une tête flybared ; et on trouve dès maintenant des systèmes de gestion FBL au même prix qu'un gyro d'anti-couple haut de gamme, qu'ils remplacent avantageusement.

  • La mise en œuvre (réglages) peut être un peu plus compliquée.

  • La nécessité de monter des servos haut de gamme.

  • Le surcroit de consommation électrique à prévoir.

 

Voilà, c'est à vous de décider mais il semble évident que la tendance actuelle soit une évolution globale de nos hélico vers les systèmes gérés électroniquement puisqu'on les retrouve même sur des hélicos de début.

JM

 

Mini Boy.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com