Adresse
Téléphone
ALBI BASKET 81

ACTUALITés

Soirée Halloween 28 octobre 2017
Le 28 octobre 2017 à 21h00, les séniors garçons 1 reçoivent Tarbes 2.
Le club d'Albi Basket 81 organise à cette occasion une soirée Halloween et une auberge espagnole à l'issue du match

Nous comptons sur vous !
 

14/10/2017 : Albi reçu cinq sur cinq

Les Albigeois poursuivent leur parcours sans fautes en prénationale, avec une 5e victoire de rang qui leur permet de prendre seuls la place du chef, après la première défaite des NET'S à Colomiers.
 
A Moissac, les Tarnais n'ont pas vraiment tremblé, menant déjà de 14 longueurs à la pause, et de 17 à 10 minutes du clairon. Moissac s'était imposé le 23 septembre à Colomiers, avant une très courte défaite face à NETS, alors coleader (66-68), la vigilance était donc de mise pour des Albigeois qui allaient très vite lever les doutes et les craintes.
 
Dès l'entame du match, les locaux subissaient la supériorité collective du leader, emmené par le trio Mariès, Debrie, Frugère, 6-17 après 10 minutes. Debrie et Calvet à la baguette, Albi enfonçait le clou dans le deuxième quart, malgré la résistance de Tinseau et Rouvière. Albi prenait le large aux citrons 21-35. Dès la reprise, Frugère et Perrotte maintenaient leur équipe hors de portée des locaux, qui commençaient à entrevoir la défaite malgré les efforts de Loukili et de Bonnet, les Albigeois menaient 57-40 à 10 minutes du terme.
 
Restait à gérer le dernier acte, chose faite par Frugère et ses équipiers, qui remportaient logiquement un match rondement mené, et la satisfaction de Grégory Debuire : «On a pris le match en main de suite en les laissant à 6 pts dans le premier quart. Après on a su maintenir notre niveau défensif pour garder un matelas d'une douzaine de pts d'avance. Globalement, c'est un match très satisfaisant collectivement car on a vraiment fait preuve de solidarité, de combativité et d'abnégation face à une équipe qui peut prendre feu à tout moment, surtout dans sa salle. Tout cela en préservant Johari Belgroun, blessé au talon face à Rodez. La semaine de repos qui arrive va nous faire du bien».
moissac 57 — albi 74
 
Mi-temps : 35-21. (17-6/18-15/22-19/17-17.
 
Albi : 24 à 2 pts, 5 à 3 pts, 11 LF, 15 ftes.
 
Debrie (12), Calvet (12), Timon (2), Bitsch (5), Mariès (10), Frugère (17), Perrotte (11), Belgroun (3), Diawara (2). Entraîneur : Grégory Debuire.
Accédez à 100% des articles locaux à partir d'1€/mois
 
Moissac : 20 à 2 pts, 3 à 3 pts, 8 LF, 21 ftes.
 
Bonnet (11), Srom (2), Tinseau (3), Periès (8), Boude (8), Rouvière (10), Daguzan (2), Zachelin (2), Loukili (11). Entraîneur : François Bolpaire.

07/10/2017 : VICTOIRE DES ALBIGEOIS

Entre des Albigeois invaincus et des Ruthénois qui n'avaient pas encore gagné un seul match, les supporters attendaient une victoire plutôt facile de leurs protégés, il n'en fut rien. Dès l'entame, Rodez prenait les commandes avec notamment Peltier qui donnait le tournis à des Albigeois très fébriles qui alternaient les mauvaises passes et les tirs ratés, il fallait attendre 3'30 pour voir le premier panier local, 3-7 (4e), Rodez menait logiquement après 10 minutes 16-17. Les Aveyronnais qui ne lâchaient rien, 16-21 dès l'entame du deuxième quart, profitant il est vrai du jeu toujours aussi approximatif de leurs hôtes. Perrotte égalisait par un tir primé, imité par Belgroun qui permettait enfin à son équipe de prendre la main, 28-27 (18e). Belgroun qui enfonçait le clou avec 8 points d'affilée, Albi menait laborieusement aux citrons 33-30.
 
Dès la reprise, le duo Rigal Lacan recollait aux basques des Tarnais 37-37 (27e), qui ajoutaient trois pertes de balle à leurs statistiques. Calvet et Debrie remettaient les pendules à l'heure, 41-37 (28e), il était temps de jouer au basket pour des Albigeois qui se réveillaient enfin à 13 minutes du coup de sifflet final.
 
13 minutes d'enfer pour les valeureux ruthénois qui lâchaient prise sous les coups de boutoir de Belgroun, qui ajoutait 2 tirs primés (6 au total) sur son CV, Albi prenait le large à 10 minutes du clairon, 50-37.
Accédez à 100% des articles locaux à partir d'1€/mois
 
Un écart qui prenait de l'ampleur dans le dernier quart, avec Feucht qui passait deux missiles, Frugère et Mariès plaçant leur équipe à 20 pts, le capitaine Calvet pouvait commenter à chaud : «Nous n'avons pas su mettre la pression défensive, on s'est heurté à une défense de zone très compacte. Puis on a trouvé les solutions, et dominé la fin de la rencontre».
 
Avec en prime la première place de la poule.

30/09/2017 : Albi s'impose dans le Gers

Trois matchs et trois victoires, les Albigeois poursuivent leur beau parcours, et partagent après trois journées la première place avec Cugnaux et Nord Est Toulousain.
 
Après avoir dominé les espoirs du TBC puis atomisé une équipe de Cahors prétendante à la montée en N3 (76-59), les Tarnais n'ont pas flanché dans le Gers, face aux espoirs de l'UGB, qui restaient sur deux défaites.
 
Le premier quart était indécis entre les jeunes Gersois (moyenne d'âge 18,6) où Dufau et Sourbes faisaient figure d'anciens avec leurs 22 ans, et l'expérience des Albigeois (moyenne 26,3) emmenés par le capitaine Calvet (30 ans), et Timon (33 ans), Albi menait 20-22 après 10 minutes, malgré quatre tirs primés des Gersois.
 
Dans le deuxième quart, les Tarnais faisaient la course en tête avec notamment Mariès intenable de loin, de près et sur la ligne de réparation, 16 pts en 10 minutes pour l'ailier fort, quasi un record, et 43-49 pour Albi aux citrons.
 
Le troisième acte sera fatal aux locaux. Face à Nathan Dufau qui ajoutait ses 4e et 5e tirs primés, le trio Debrie, Belgroun, et surtout Calvet (13 pts), mettait l'équipe sur orbite et un terme au suspens à 10 minutes de la sirène, 59-81.
 
Il suffisait alors de gérer le dernier quart, l'expérience avait pris le pas sur la jeunesse, comme le soulignait Grégory Debuire : «On a ramé pendant 25 minutes face à des jeunes très adroits en première mi-temps et très agressifs des deux côtés du terrain, ensuite, c'est l'expérience qui a fait la différence».
 
Avant de prévenir : «Il va falloir maintenir notre niveau de concentration et d'implication quel que soit l'adversaire, dans cette poule où les résultats sont imprévisibles».
 
Une concentration et une vigilance qui seront nécessaires samedi prochain face à Rodez, toujours en quête de sa première victoire.

23/09/2017 : ALBI DOMINE CAHORS

C'était le match phare de cette 2e journée, entre deux équipes reléguées de N3, qui restaient sur une large victoire lors de la première journée, Cahors face à Castera 78-48 et Albi au TBC espoirs 55-73.
 
Les deux équipes candidates au podium démarraient sans passer par la case observation, mais avec une défense solide, Tarnais et Lotois se neutralisant après 10 minutes, 15-14 pour les Albigeois. Dès l'entame du deuxième quart, les Cadurciens prenaient un léger avantage par l'Anglais Turner, 19-22 (13e), face à des locaux défaillants à 8 m (0/7), mais toujours rigoureux en défense.
 
Le chassé-croisé se poursuivait, 26-31 pour Cahors (18e), puis 33-31 pour Albi, après une bonne séquence du trio Frugère, Timon, Debrie, Albi menait de peu aux citrons 33-31.
 
Mariès et Belgroun à la baguette, Albi dominait l'entame de la deuxième période, Calvet portant la marge à 10 pts 45-35 (24e), face à des visiteurs qui additionnaient les fautes.
 
Frugère intenable de près et de loin, Timon en capitaine valeureux dans la peinture, Albi prenait le large, 48-35 (25e), Diop et Turner stoppant l'hémorragie à 10 minutes de la sirène, 52-42.
 
Toujours omniprésents en défense, les Albigeois poursuivaient leur travail de sape face à des Lotois désunis et dominés.
 
Belgroun faisait une démonstration à longue distance (10 pts dans le dernier quart) 65-49 (34e), l'affaire tournait au vinaigre pour Prouillac et ses équipiers, 22 points de débit à 2 minutes du terme 71-49.
 
Noubissi et Turner rendaient la note moins salée, sans inquiéter des Albigeois qui avaient largement dominé le combat défensif, une satisfaction pour le capitaine Yves Timon : «On craignait cette équipe qui venait de gagner de 30 pts face à Castera. On gagne parce qu'on a très bien défendu de la 1ere à la 40e minute».
albi 76 — cahors 59
 
Mi-temps : 33-31 ; (15-14/18-17/24-16/19-12)
 
Albi : 19/41 à 2 pts, 5/23 à 3 pts, 23/31 LF, 11 pertes, 15 ftes.
 
Debrie (7), Calvet (18), Timon (5), Bitsch (1), Mariès (6), Frugère (20), Perrotte, Belgroun (15), Diawara (4). Entraîneur : Grégory Debuire.
 
Cahors : 16/31 à 2 pts, 6/19 à 3pts, 9/16 LF, 23 pertes, 25 ftes.
 
Fasquel, Mendès (6) Denis (7), Diop (8) Noubissi (14) Prouillac (2) Vielet, Darracq (2), Turner (14), Durovic (6).
 
Entraîneur : Olivier Goudou-Sinha.

16/09/2017 : 1ère journée : Albi s'impose à Toulouse

Les Albigeois ont réussi leur entrée dans le championnat de prénationale, en s'imposant 55-73 à Toulouse face aux espoirs du TBC. Belgroun et Mariès donnaient le ton face à un adversaire fébrile emmené par Mondesir, très adroit à longue distance, Albi menait de 12 longueurs après 10 minutes.
 
Le Toulousain Mondesir poursuivait son festival à 8 m, l'ex-ruthénois Frugère et Belgroun maintenaient leur équipe à 10 points, les Tarnais menaient 36-27 aux citrons, pas encore suffisant pour envisager la victoire.
 
Dès la reprise, Mondesir se plaçait pour le classement du meilleur shooter à 3 pts avec son 5e et 6e missiles, face à Belgroun et Timon qui ne lâchaient rien, les Albigeois tenaient le bon bout à 10 minutes du terme, 51-39. Le dernier quart ne changera pas l'issue du match. Frugère de loin, Mariès à 5 m, Timon dans la peinture, Albi prenait le large malgré la résistance de Jeannard (8 pts dans ce quart), les Albigeois s'imposaient assez facilement 55-73, une bonne opération pour le coach Grégory Debuire : «On gagne ce match sans réellement s'employer à fond. On est tout le temps devant avec une marge de 10 points. Dans le dernier quart-temps, on assène un +12 qui scelle la rencontre. Les choses sérieuses commencent samedi prochain, avec la réception de Cahors, déjà leader». Samedi 22 sera en effet un gros rendez-vous pour les Albigeois qui pour leur premier match à domicile recevront au Cosec Cahors, relégué de N3, qui a recruté pour remonter directement, et large vainqueur ce samedi de Castera, 78-48.
TBC Espoir 55 — Albi 73
 
Mi-temps : 36-27 ; (24-12/12-15/15-12/22-16).
 
Albi : 24 à 2 pts, 7 à 3 pts, 4 LF, 13 ftes.
 
Debrie (3), Calvet (5), Giraud-Sauveur (2), Timon (10), Mariès (14), Frugère (18), Belgroun (21).
 
Entraîneur : Grégory Debuire.
 
TBC Espoir : 14 à 2 pts, 8 à 3 pts, 3 LF, 16 ftes.
 
Dao (7), Jeannard (10), Mondesir (22), Bourez-Collin (2), Petat (6), Serrano (4), Danjou (2), Garcia (2).
 
Entraîneur : Aurore Le Manac'h.

la depeche : Albi retrouve lA PrénationalE

Après une dernière saison ratée en N3 sanctionnée par la dernière place et la rétrogradation en prénational, les Albigeois démarreront ce samedi leur nouvelle aventure avec un déplacement à Toulouse, face aux espoirs du TBC.
 
Après les départs de Jordan Debrie (meilleur réalisateur de l'équipe et 5e du championnat avec une moyenne de 18,5 pts) à Auch (N3), et de Rémy Berrabah, reparti en Espagne, le club a recruté Dylan Debrie (ex Carmaux R2), Florian Bitsch (Caraman prénational), Pierre Frugère (Rodez N3) et Maël Giraud-Sauveur (ASVEL espoirs Pro A), qui rejoignent le noyau dur de l'équipe qui ferraillait en N3, Calvet, Timon, Perrotte, Mariès, Belgroun, Diawara et Loupias, ainsi que le jeune Feucht, déjà intégré dans l'équipe la saison dernière, le tout entraîné par Grégory Debuire. Une équipe solide dont la plupart des joueurs sont des habitués aux joutes de la N3, ce ne sera pas un luxe dans un championnat régional de plus en plus coriace et très physique, avec des prétendants au podium comme Cahors (11e devant Albi la saison dernière), qui a recruté du lourd pour une remontée directe, Guillaume Noubissi (1,93 m, ex Boudy Villeneuve), ou encore l'Anglais Harrison Turner (1,96 m) qui a joué deux saisons en première division anglaise.
 
Parmi les autres équipes ambitieuses, citons Rodez (rétrogradé de N3 suite à la liquidation judiciaire), Cugnaux, finaliste malheureux en juin dernier de la finale régionale face à Montauban, qui accédait en N3, ou encore Colomiers et Castera, sans oublier les Vauréens, toujours placés dans le top 5.
 
Premier match à domicile, samedi 23 septembre à 21 heures au Cosec, face à Cahors