Aveyron Lot Basket Association 
Gymnase Municipal, Rue Albert Andrieu, 12700 Capdenac-Gare
+33623381320
 
 
 
 
1943, début du basket capdenacois
Eté 1943, un homme passionné de sport - Il fut à l'origine de la création des clubs d'athlétisme et de tennis - remarque au centre aéré, une bande de jeunes s’amusant avec un ballon. Les qualités physiques des uns et la dextérité des autres conduisent Monsieur René GUITARD à créer la première équipe de Basket-Ball.
 
De l'après-guerre aux années 70
Première inscription en championnat du Comité Tarn-Aveyron pour la saison 45/46 ( 47/48 pour les filles) et c’est le début d’une formidable épopée. En 1951, le CCAC remporte le titre de champion de l'Aveyron après une finale dantesque face au B.B.V où il fallut 3 matchs pour les départager. En 1953, ils obtiennent le titre de champion des Pyrénées excellence face à la Bigourdane de Tarbes et accèdent en division d’Honneur National Masculine.  Ils y resteront 3 années consécutives. En 1956, le tournoi de Barcelonne reste pour nos anciens, un souvenir impérissable.
C’était le temps où nos basketteurs jouaient sur la place de l’église devant 500 spectateurs, où les déplacements s’effectuaient en train avec le vélo sur le dos pour finir le trajet. C’était l’époque où les filles osaient jouer en short et en pantoufles sous les quolibets de certains regards offusqués tout simplement...
Les garçons resteront parmi  l'élite départementale avec une deuxième équipe qui évoluera jusqu'en Nationale 2 dans les années 70.

Du côté des filles
La deuxième histoire du club a été écrite par les filles. Elle coïncide avec la création du gymnase. Mr RATIER, ancien joueur de la première équipe, relance le club. Les filles vont rapidement atteindre le niveau régional (1981) sous la houlette de Mr Yves BÉRARD ancien joueur lui aussi.
 
Les années 1990
Les années 90 verront la renaissance, 20 ans après, d’une équipe de garçon qui accèdera le temps d’une saison en régionale (1995).

La suite au prochain épisode...

 
 
 
   
"ALBA se traduit par "l'aube" en latin. Ainsi, nous voulons représenter un soleil en ballon de basket qui se lève derrière l'ensemble du territoire que couvre le club. Un nouveau jour se lève pour le basket local.