Aveyron Lot Basket Association.
Il fût un rêve qui s’appelait ALBA

LE CRI DES MINIMES FILLES

LES U15F

Match contre le Bassin Houiller

Premier match du championnat et première défaite 
Le début du match fut difficile n'arrivant pas à marquer, à rentrer correctement dans le jeu mais petit à petit elles ont réussi à se trouver et remonter au score.
Au troisième quart temps  elles ont décidé de tout donner et leur jeu devint plus agressif et rapide... Malheureusement au 4eme  elles  se sont laissées débordées, leur défense  s'est relâchée et leurs passes sont devenue approximatives 
Dommage car leur match fut dans l'ensemble correct et avec un peu plus de travail elles feront tout le match comme le 3ème quart temps ;) 
Allez les filles on compte sur vous 

Match contre Gimbelet

Les filles continuent sur leur lancée en perdant leur second match face à l'équipe de Gimbelet .
Tant impressionnées par la taille de leur adversaire elles n'ont su mettre de côté leurs craintes et n'ont pas joué leur basket.
Le score ne reflète en aucun cas ce qu'elles sont capables de faire, il va falloir qu'elles arrivent à croire en elles et se lâcher même si les  adversaires sont plus grandes ou plus costauds qu'elles, elles ont d'autres atouts en elles qui leur permettraient de remporter leurs matchs ;)

Match contre Rieupeyroux

Première victoire des filles !!! Une ola pour ces miss qui ont enfin réussi à se motiver et appliquer ce qu'on leur demande. Ce fut un plaisir de les voir enfin jouer un match complet et se faire plaisir sur un terrain .. Serait ce du à la présence de leurs supporters? ou juste parce qu'elles ont décidé de gagner? 
on vérifiera cela ce we à Villefranche ;)

Equipe Minimes Filles

4 Mysling Tiphaine
5 Lacassagne Chloé
6 Bousquet Constance 
7 Debons Lauraly
9 Bouquin Romane
10 Josse Charlotte

Des benjamines surclassées complètent l'équipe lors des rencontres comme Mamou Louna (8) ce jour là

match contre montech

Mais que dire sur ce match?
Un attaque quasi inexistante tout comme la défense .... Des filles nonchalentes, sans envie, qui ne courent pas car il ne faudrait pas glisser ....  qui ne jouent pas au basket tout simplement 
Vous avez les cartes en main les filles vous aimez le basket? prouvez le et montrez que vous avez encore cette rage en vous .. allez un peu de fierté et battez vous, vous pouvez le faire !

Match contre St Nicolas

Une défaite supplémentaire mais moins cuisante que la semaine dernière un sursaut d'orgueil peut être?
Il est dommage que vous aillez baissé de régime à la moitié du 3 eme quart temps ... J'y ai cru à cette victoire mais ... baisse de régime défense qui se fait la malle .Quel dommage  la prochaine fois c'est jusqu'au bout qu'il faut aller ! 
Allez on y croit , je veux y croire en  tout cas !

match contre villefranche

Très joli match avec une très grande motivation 
Après avoir été largement menées dans la première mi-temps les filles remontent au score  et prennent même la tête. Elles donnent tout une belle attaque une défense quasi impeccable !
à la fin du 4éme quart c'est sur une égalité que retentit le gong: Malheureusement  les filles lachent pendant les prolongations 2 sortent pour 5 fautes , plus que 5 filles restent sur le terrain qui baissent les bras . Match perdu de 6 pts mais avec un jeu très agréable à regarder et coacher

GROS PLAN SUR …
Sandrine
DEBONS, basketteuse d’adoption

Il y a six ans de ça, Sandrine accompagnait sa fille Lauraly à ses premiers entraînements de basket. Elle découvrait alors le club et un sport auquel elle ne s’était jamais vraiment intéressée, plus attirée par les sports individuels tels que le tennis et la natation.

Lauraly accrochant,   Sandrine   a alors cherché à se rendre utile. La place de «  responsable café » de 13h le samedi  pas toujours convoitée, elle a alors saisi l’opportunité et s’est très vite rendu « incontournable » à ce poste. Puis discrètement, enfin presque, parce qu’elle aime bien gueuler au bord du terrain il faut le dire, elle s’est rapprochée du banc de touche derrière le coach. Obtenant quelques éléments techniques par-ci par-là pour étayer ses coups de gueule, elle a commencé par s’essayer au coaching sur sa fille. Il faut bien avouer que la scène : Mère-Coach Sandrine criant après sa joueuse de fille, valait le détour.

Puis les années ont passé. Dans l’organigramme du club, le poste prépondérant de « responsable café » est toujours occupé par Sandrine , mais la « blonde », comme elle est surnommée à juste titre, a pris du grade et d’autres engagements.  En fait, elle est partout ! Coaching des Minimes filles avec Domi, comité d’animation, buvette le samedi soir et même joueuse avec le loisir le mercredi soir. Alors des matchs de basket, elle commence à en avoir vu quelques uns. Et celle qui 6 ans auparavant, ne connaissait strictement rien à la balle orange, commence à en parler avec une surprenante pertinence. Ce ne sont pas les Minimes filles qui le contrediront, avec « la mère à Lauraly  », ça file droit ! Et on l’écoute, car modestement, elle commence à savoir où elle va avec son équipe, et le duo qu’elle forme avec Domi est complémentaire, sur le terrain, comme au comité d’animation en cuisine !



Avais-tu déjà été bénévole dans une association avant ?  

J'ai toujours été plus ou moins dans l’associatif, au rugby afin d'aider lors des rencontres ; à la natation, j'étais la secrétaire du bureau et au comité animations.

Qu’as-tu découvert au sein du club pour t’y être autant impliquée ?

J'adore l'ambiance et cet esprit de "famille". J'aime cette envie de vouloir gagner et aller toujours plus haut. En fait j'adore la compétition.

Que penses-tu avoir compris sur le basket ? 

Je pense avoir compris au moins les bases. Quelques techniques de jeu, même si je ne suis pas encore au top niveau;).

La gestion de l’équipe de ta fille, n’est-ce pas

compliqué ?

Pour la coacher au début c’était difficile, surtout

pour elle, car elle prenait toutes mes réflexions

contre elle, me voyant plus comme sa mère que

comme sa seconde coach. Maintenant Lauraly a

réussi à comprendre que lorsqu'on est dans un

gymnase je ne suis plus sa mère mais une autre

personne qui va encourager ou crier après toutes

les filles et pas seulement elle...

et ça lui plait m'a t-elle dit.

Côté animations du club, l’équipe est sur le pont ?

Disons que nous continuons notre petit bonhomme de chemin,  le quine de Figeac se finalise, et la soirée du club prend forme. Le thème est trouvé, le repas quasi décidé, nous pouvons dire que c'est en bonne voie.

Prête pour effectuer tes premiers matchs avec les loisirs ?

Hum ! Ça va être dur, je n'ai pas touché un ballon depuis 3 mois et surtout je n'ai pas couru. Et puis je crois que je ne les finirai pas car ce doit être de famille : j' adoooooooore faire des fautes !

LunMarMer
Faible bruineFaible bruineNuageux
17.5° C19.8° C23.7° C
11.2° C13.5° C9.8° C