45> La SaintéLyon LYON 69

SaintéLyon 72 km
72km / 1800m+

Plus de 14 000 coureurs ont illuminé la nuit stéphanoise pour rallier la capitale des Gaules à travers les Monts du Lyonnais. Si certains disputaient les épreuves en relais, 5549 ont pris, à minuit le départ de la course en solo longue de 72km et ont dû affronter les températures négatives (-1°C à -3°C), le vent et l'effet Wind Chill qui les a fait ressentir jusqu'à -6°C, -8°C, la boue... Une vraie SaintéLyon hivernale pour la 61e édition de la doyenne des courses nature.



LA SAINTELYON en solo ou 4 relais
Parcours : de Saint-Etienne à Lyon via les crêtes des Monts du Lyonnais
Date : DIMANCHE 7 DECEMBRE 2014
Distance : 72 km / 1800 D+
Heure de Départ : 0 h 00
 
SAINTEXPRESS
Date : SAMEDI 6 DECEMBRE 2014
Distance : 44 km / 950 D+ 1500 D-
Heure de Départ : 23 h 00
 
SAINTESPRINT
Date : SAMEDI 6 DECEMBRE 2014
Distance : 22 km / 400 D+
Heure de Départ : 23 h 00
 

CLASSEMENT TRAIL SAINTELYON 72 Km

CLASS NOM PRENOM DOSSARD TEMPS CAT CL/CLUB CLUB
1 BRINGER PATRICK 5 05:20:47 1e Scratch SEM    
25 BECKER FLORIAN 1649 06:24:58 SEM 1 AC POUILLON
4938 LOUVEL VIRGINIE 9146 16:03:05 V2F   FIN

Le Mot de Florian BECKER


Slt à tous , je tiens a vous faire un compte-rendu de la saintelyon , tout d'abord le départ sur lyon samedi matin avec kevin du tri club montois en covoiturage serrés à 5 comme des sardines mais quel rigolade et le covoitureur qui nous dépose a l’entrée du stade gerland comme des princes lol.On se dirige au retrait des dossards ou malgré la longue queue nous retirons assez vite et facilement nos dossards -) , sur ce on récupère les tickets bus pour se rendre a st etienne et déjà en début de soirée nous ressentons le froid glacial du vent qui nous avertit de la difficulté de la prochaine échéance , mais avant nous avons rdv avec des amis à kevin pour manger a poivre rouge bondé de coureurs se gavant de pâtes a la bolo.Nous squattons dans le resto prés de deux heures à discuter de tout et de rien mais surtout de trail évidemment -:) et vient l'heure de se rendre au parc de st-etienne où est donné le départ et ou nous essayons de nous faire une place pour nous installer malgré la surface de la salle c'est pour dire le people qui est présent.Je comptais faire une sieste avant le départ mais avec un tel vacarme j'oublie rapidement et m’équipe tranquillement 1h30 avant la course pour ensuite déposer mon sac dans le bus.
James GODY nous rejoint 1h avant le départ bien reposé et en forme pour récupérer ces précieux points nécessaires pour sa futur diagonales des fous 2015 -)
30min avant le départ on nous annonce qu'on peut s'installer ds le premier sas pour ceux estimant mettre en 5 et 7h et évidemment nombreux se sur-estiment et on décide de remonter la file , d'enjamber la barrière pour se placer juste derrière les élites qui ont l’opportunité de s’échauffer , m'estimant chanceux d’être bien placé au départ je fais l'impasse sur l’échauffement malgré moi.5 min avant le départ la pression monte , la sono est à fond , le speaker déchainé nous fait sautiller sur place , met en place une ola , nous fais allumer la ptzel avant de nous annoncer le compte a rebours de 10s.
Le départ se fait explosif et je me retrouve avec une trentaine de coureurs en tête lancés a + de 16km/h sur la partie bitumée et je ressens les premières douleurs qui se réveillent derrière mon genou , une satanée blessure que je traine depuis 1 semaine et qui malheureusement avec la semaine de repos ne va pas suffire...
Dans la première montée sèche je décide de ne pas suivre le groupe de 5 coureurs qui monte trop fort pour moi et me retrouve avec julien JORRO du team lafuma qui court en relais et avec lequel on va mutuellement se prendre des relais sur les 26 premiers km.Je passe le premier check point en 9éme position avec 3min de retard sur la tête de course malgré une vitesse superieur a 15km/h , sur le 2éme check point je me retrouve 15éme et je me retrouve sans gourde après une chute dans une descente boueuse et caillouteuse , place à l'impro je récupère une bouteille de gatorade que je vais changer à tous les ravito sick.
Le début de la galère commence la douleur derrière le genou se fait trop persistante et ma vitesse chute vertigineusement jusqu’à être contraint de marcher pour rallier le 3eme ravito et la dans ma tête j'envisage sérieusement d'abandonner plutôt que de terminer plus de 30 km en boitant et m'esquinter pour la saison 2015.
James GODY me rattrape au ravito , on discute , je lui fait part de ma douleur , me booste pour que je reparte avec lui mais refuse et me dirige vers les secours qui contre toute attente me proposent si je veux finir du paracétamol et anti inflammatoire , étant réticent sur l'utilisation médicamenteuse j’hésite un petit moment avant de céder devant l'envie de terminer cette course et surtout de ne jamais abandonner...
Je repart donc en trottinant avec l'idée de faire un point a chaque ravito sur la suite , bien sur entre la marche et l'attente au ravito pour repartir ou pas je me suis bien refroidi et commence a me les geler sérieusement , heureusement au bout d'une vingtaine de minutes la douleur s’étant estompée derrière mon genou je me remets à courir et dans l'excitation du moment j'entame les 25 derniers km en mode bourrin semi-marathon et la commence la remontée fantastique , je double même des concurrents en relais qui me prennent pour un fou lol
Je passe le dernier ravitaillement en 54eme position et rien que dans les 12 derniers km je rattrape près de 30 concurrents solo que j'encourage a mon tour et passe a coté de James GODY étonné de me voir passer à toute vitesse a ce moment là.
Les derniers km sont interminables et je passe finalement la ligne d'arrivée a 6h25 et une 25éme place que je ne pensais même pas vu le temps perdu à mi-course mais heureux d'avoir pu terminer après avoir envisagé l'abandon et avoir souffert le martyr et enduré le froid comme les 6000 autres concurrents de cette sacrée saintelyon.
J'en retire une très belle expérience sportif autant qu'humaine et tiens a féliciter james GODY pour sa belle 35 eme place 10 min derrière et sa belle gestion de course et kevin DESCHAMPS qui termine 1H30 plus tard a la 500eme place et qui n'a pas abandonné malgré le manque de foncier et qui  s'est battu pour la finir ainsi que ces amis qui sont aussi finisher et tous ceux qui ont participé car c'est bien plus exigeant que je ne l'aurais pensé -:)
ce site a été créé sur www.quomodo.com