Amical Club NoyelloisFondé en 1922
Donne le meilleur

          

 

Paul COURQUIN, artisan en pompes funèbres dans la commune et ancienne figure de l'ACN arrive alors à la Présidence dans un contexte difficile... 

 

Sorti depuis longtemps du sérail du football local et pas assez soutenu pour permettre à l'ACN de retrouver son glorieux passé, il restera néanmoins attaché à son club de toujours...

 

 

Il le maintiendra à un niveau plus que raisonnable aidé notamment par les dévoués A SENECHAL puis R LEFEBVRE lequel assumera durant ces années de transition de nombreuses responsabilités sportives jusqu'à celle de relancer l'illustre Edouard LESNICK aux commandes de l'équipe 1ère...

 

Côtè dirigeant, on peut citer Yvan MAYELLE, ancien arbitre de l'ACN et retraité dévoué à son club ou encore Daniel PETIT dit "Jockey" très apprécié des joueurs d'abord accompagnateur d'équipes de jeunes mais qui va progressivement prendre des responsabilités dans le secrétariat  du club...

Paul COURQUIN (Président - 1987/1992)

          
 
         Au début des années 90, une nouvelle équipe dirigeante va emmerger autour d'un nouvel arrivant à l'ACN, Patrice STAWSKI.
 
        Ambitieux, le nouveau président accompagné dans ses premières années par T MAERTENS et durant tout son mandat par D URBANIAK va s'appuyer à la fois sur d' anciens dirigeants du club ( et notamment le "grand argentier" Y MAYELLE lequel détaillé comme personne les comptes à l'AG de fin de saison, D PETIT secrétaire émérite ou encore B BUIRETTE, ancien arbitre) et sur des nouveaux comme  JD GOUBELLE,  M DAUCHY puis P DAVAINE...
 
      Côtè jeunes, il s'appuie de la même manière sur des éducateurs noyellois (B RUELLE , P MAYELLE, B VANPOUCKE ou encore A SENECHAL) et lancent des nouveaux comme O LEMBA par exemple... La dynamique repart dans toutes les catégories  avec de nombreuses satisfactions en championnat et même la création d'équipes B en jeune. 
     Durant la saison 93/94, comme un symbole, c'est l'équipe de B VANPOUCKE qui lévera la coupe du Nord à Loison emmené par M MAACH, J FAVIER, D DANGLOT, ...
     De nombreux tournois  sont organisés et certaines équipes noyelloises s'exportent à l'étranger comme ce fût le cas en Suisse de l'équipe encadrée par N BERNARD et P DAVAINE.
     B RUELLE emméne pour sa part sa troupe de juniors aux portes de la finale de la coupe d'Artois : il reste encore de cette génération un joueur qui dans les buts  donne encore pleine satisfaction aujourd'hui en équipe 1ère en la personne de Jordan LAUTEM, digne héritier des grands gardiens noyellois (LELEU, DUHEM, CARPENTIER, TROSZCZYNSKI, SOMMA, DELPLANQUES, )
      Chez les grands, des entraîneurs d'expérience viendront successivement prendre en charge les séniors (P SENECHAL, P MONTAGNE, L KESTREMOND, JC COQUELLE, ...) .
      Cette période voit l'arrivée chaque saison de très bons joueurs à l'ACN  (B LASRI, O LEMBA, L RUELLE) séduit par le projet ( F VANESTE, A HALARD,  K HAMBLI, G BOUQUEREL ou plus tard GUENDOUZ, S SUMERA ou C LANVIN...) ou de retour dans leur club formateur (P SENECHAL, B LASRI, L RUELLE, O LEMBA, D SZEKULA, F FREMINEUR ou F DELPLANQUE) mais sans les résultalts escomptés...
 
MUTES SENIORS A
Saison 1991-1992
 
Debout : K HAMBLI, B LASRI, F VANNESTE - Accroupis : BULLIT, P SENECHAL, L RUELLE, G LEFEBVRE - Entraîneurs : P MONTAGNE et Lionel KESTREMOND.
SENIORS A
Saison 1995-1996
 Debout : D URBANIAK (Vice-Prés.), B BUIRETTE (Vice-Sec.), T LASRI, GREGORY ?, S SUMERA, M BADAOUI, B RUELLE, R MARTIN, P STAWSKI (Président), JC COQUELLE (Entr.) - Accroupis : COLIN , GUENDOUZ, MALIM, ABDERHAMAN, C DESCAMPS, L FLINOIS, T LEGRAND, P SOMMA.

A noter durant la saison 97/98 un exploit contre le CS AVION au 2ème tour de coupe de France.


    L'ACN fera douter les "renards" jusqu'aux prolongations notamment avec des jeunes formés au club comme A BOUDJEMA, M MAZIG, C DESCAMPS, C LAMANT ou S LEFEBVRE.


    Cette équipe entraîné par le binôme O LEMBA et B RUELLE finira 2ème derrière le voisin dourgeois et accédera au niveau supérieur...

Séniors A / 2ème promotion 1ère division

Saison 1997-1998
Debout : ? (Dir.), O LEMBA (Entr.), Sam ?, OUCEDRA, L FLINOIS, S SUMERA, A BOUDJEMA, P SOMMA, A LAMANT, B RUELLE (Entr.) - Accroupis : S LEFEBVRE, COLIN, C LAMANT, C DESCAMPS,  J MAYELLE, R LASRI, M MAZIG, D PETIT (Dir.)

patrice STAWSKI, PRESIDENT (1992-2001)


Juniors / Demi-finale de Coupe d'Artois 

Saison 1996-1997
Debout : B RUELLE (Entr.),DAMIEN ?, V DAUCHY, M AYAD, J PINTO,C CARON, C MOHAMED, P JOAN, ?, P HERLANT(Dir.) - Assis : ?, J LAUTEM, J SENECHAL, JEREMY ? ?, V HERLANT, L STACH, S FONTAINE, ?

 Dans les années 2000, P STAWSKI prend un peu de recul et soutient M SLEPAK qui entre en présidence : la priorité est de nouveau mis sur la formation des jeunes et de nouveaux dirigeants (R HU, S LARIVIERE, Y LEDOUX, QUENU, BOUMEDJERIA, MASSON A, E TIBAUX ou J SENECHAL) viennent rejoindre d'autres plus expérimentés. C'est  à cette période que renaît une catégorie après plusieurs années d'inactivités à l'ACN : les vétérans !


A noter depuis son origine, la forte mobilisation de la gente féminine. Les "petites mains" ont toujours joué un grand rôle à l'ACN notamment dans les missions d'intendance : A cette période, M TROSZCZYNSKI, I VANPOUCKE, K MARQUETTE ou encore M-C MAYELLE pour ne citer qu'elles assurent chaque semaine un travail de l'ombre qu'il convient ici de rappeler : lavage et séchage hebdomadaire des jeux de maillots, ouverture, fermeture du club-house, tenue du bar, gestion des stocks, achat des produits pour les banquets, les tournois, accueil des équipes ou des arbitres, etc. 
 
La grande famille de l' ACN n'aurait pu vivre harmonieusement toutes ses décennies sans elles et M SLEPAK en choisissant de les mettre à l'honneur dans le recueil des 80 ans du Club valorisa du même coup l' investissement féminin sans faille depuis 1922. Un grand merci à toutes celles qui ont passées et passeront encore du temps au service de l'ACN et de ses licenciés...

Côté résultats, si les séniors continuent de végéter en 1ère division de district, les jeunes travaillent et s'illustreront quelques années plus tard ...
 
En définitive, si l'ambiance reste familiale, les performances tardent à venir et la nouvelle équipe dirigeante doit en plus gérer la crise du bénévolat qui touche tous les clubs amateurs : l'investissement hebdomadaire pèse et en 2003, F HAMMAD récupère la présidence laissée vacante par M SLEPAK...